La Chute Des Mondes -- Votre note ?
3 votes


La Chute Des Mondes

Alexis Aubenque
dimanche 4 août 2013
par Didier GIRAUD
popularité : 1%

Au 27ème siècle, l’humanité a colonisé 250 planètes, regroupées au sein de la Fédération, qui impose un cadre politique strict destiné à assurer à la population un niveau de vie élevé, le respect des libertés et des droits de l’homme, la paix. Mais certaines planètes ont fait le choix de rester en dehors de la Fédération, afin de choisir un autre mode de vie, calqué sur des périodes passées de l’histoire de la Terre. Et certaines personnes s’interrogent sur l’avenir de la Fédération. La découverte de l’existence d’une civilisation extra-terrestre disparue et de leur étrange religion, l’agitation qui monte dans les planètes limites, les luttes de pouvoir qui opposent les plus grands groupes industriels de la galaxis, risquent de remettre en cause la stabilité de la Fédération. Mais à qui cela profiterait-il ? Quelle puissance inconnue tire les ficelles ?

Pour son premier roman, Alexis Aubenque a fait très fort, avec ce space opera d’envergure, qui n’a rien à envier aux meilleurs romans des spécialistes du genre, tels que Peter F. Hamilton, par exemple (cycles de la Trilogie du Vide, de L’Aube De La Nuit, de la Saga Du Commonwealth, de Greg Mandel, de Dragon Déchu).

Complots en tous genres, intrigues politiques, luttes de pouvoir entre religions, mystérieux extra-terrestres, androïdes dotés d’émotions et de conscience, civilisations diverses et variées... tous les ingrédients sont là et Alexis Aubenque sait parfaitement les manipuler et les arranger pour tenir le lecteur en haleine.

Vous voilà donc parti pour un long périple qui va vous emmener sur de nombreuses planètes : Albidan l’aquatique, Atlan la médiévale, Boxtown la commerciale, Alliance la religieuse, Bavière la capitale de la Fédération, Kigoma la primitive, Végas la dépravée, Eden la paumée, Amérique (des cow-boys), Italie (de l’antiquité), Chine (de l’époque impériale) et même... la Terre elle-même !

Cela fait beaucoup de lieux... et encore plus de personnages ! On ne les citera pas tous, mais il ya en a plusieurs sur chaque planète. Et une bonne partie du talent de l’auteur tient à ce qu’il parvient à ne pas nous faire perdre le fil de ces différentes intrigues, ce qui n’était pas gagné d’avance... à condition quand même de ne pas lâcher le roman trop longtemps, car le risque serait alors de ne plus s’y retrouver !

Mais même s’il y beaucoup (un peu trop ?) de lieux, d’intrigues et de personnages différents, il ne faudrait pas croire qu’alexis Aubenque fait du remplissage, car son roman comporte quelques éléments réellement dignes d’intérêt, avec cette Fédération à deux vitesses et ces planètes qui ont renoncé à la technologie au profit d’un mode de vie archaïque, avec cet islam et ce catholicisme qui tente de s’unir pour lutter contre une religion nouvelle...

Les seuls regrets qu’on puisse avoir tiennent à l’introduction un peu incongrue (du moins à ce stade) d’une créature qu’on ne croise habituellement que dans les romans fantastiques, qui tombe ici un peu comme un cheveux dans la soupe... et au fait que ce premier roman laisse le lecteur complètement sur sa faim.

Car même si on ne s’ennuie pas une seule seconde à la lecture de La Chute Des Mondes, seule une toute partie du voile est levé à la fin du roman, qui soulève plus de questions qu’elle n’apporte de réponses. Autrement dit, vous ne saurez pas de quoi il retourne avant d’avoir lu le second volet de la saga, Etat De Guerre... que vous aurez sans doutre envie de lire dans la foulée !

Cliquer ici pour commander le roman sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite