Battlestar Galactica -- Votre note ?
3 votes


Battlestar Galactica

Ronald D. Moore
samedi 16 mai 2009
par Didier Giraud
popularité : 6%

Pour résumer... le film Galactica avait "surfé" sur la vague créée par Star Wars. Une série ne tarda pas à suivre en 1978 et 1979, puis Galactica tomba dans un oubli relatif, jusqu’en 2003. Battlestar Galactica est toutefois davantage une suite du film qu’une suite de la série... sans être complètement un remake ! En fait, les scénaristes ont emprunté différents éléments, à la fois au film et à la série. Ils ont également introduit un certain nombre de nouveautés pour recréer un univers propre et beaucoup plus actuel...

Il y a 40 ans, il y a bien eu une première guerre avec les cylons... et on retrouve des noms connus, comme ceux d’Adama, de Tigh, de Starbuck, d’Apollo, de Boomer ou de Baltar.

JPEG - 4.9 ko

Mais Starbuck est désormais une femme. Apollo est le fils d’Adama. Et les cylons sont en fait des machines créées par l’homme pour l’aider dans la colonisation des douze planètes et qui ont fini par se rebeller contre leurs créateurs. Lors de la première guerre, ils ont fini par reculer et ont coupé tous contacts avec l’humanité.

Lorsque le pilote de la série démarre, la guerre n’est plus qu’un lointain souvenir. Les vaisseaux de la série d’origine ne sont plus que des pièces de musée... comme Adama lui même, qui est sur le point de prendre sa retraite. Mais les cylons, eux, n’ont jamais cessé d’oeuvrer à la reprise du conflit. Des modèles évolués, d’apparence humaine, ont été créés et ont infiltré les colonies humaines et l’armée elle-même. Et leur première frappe va quasiment anéantir l’humanité ...

L’idée géniale des créateurs de la série, c’est d’avoir su imaginer un univers réaliste et crédible, sans tenter de surenchérir sur la série d’origine... bien au contraire ! Car, partant du principe que les cylons, de par leur nature, ont une maîtrise des ordinateurs et des machines bien supérieure à celle des humains, ce sont finalement et paradoxalement... les vieux vaisseaux, destinés à la casse et au musée, qui vont sauver les rares survivants des 12 colonies ! C’est ce look finalement assez "rétro" qui est la vraie marque de fabrique de cette série. même les costumes ne nous dépaysent guère. les civils, notamment, portent des costumes / chemises / cravates très proches des notres !Quant aux combats spatiaux, ils ont bien évolué en 30 ans ... ils sont eux aussi bien plus réalistes et bien plus impressionnants, privilégiant là aussi des armes très classiques (missiles, torpilles), avec des bruitages très bien travaillés (des sons étouffés, pour évoquer l’espace).

JPEG - 6 ko

L’autre idée qui a fait de Batllestar Galactica une série culte, était d’imaginer que les cylons, pour mieux combattre leurs créateurs, s’efforceraient de leur ressembler ! Il y aurait ainsi 12 modèles différents (dont il existe un nombre inconnu d’exemplaires) capables de passer inaperçus, même lors un examen médical approfondi. Au delà de l’idée, assez fascinante en elle-même, c’est surtout les possibilités qu’elle offre en termes scénaristiques (suspense, rebondissements...) qui ont fait de Batllestar galactica une série radicalement différente de celle des années 70. Sans oublier le thème très actuel depuis le 11 septembre du terrorisme ... qui ne pouvait être abordé aussi tôt après les événements qui ont traumatisé l’amérique que par une série de SF !

Quant au épisodes, leur principal intérêt ne se résume pas aux combats spatiaux, loin de là ! Les relations complexes entre les personnages, les thèmes philosophiques, sociaux, politiques tiennent également une place importante... De ce point de vue là, il faut dirre que Ronald D. Moore a été à bonne école, puisqu’il a longtemps travaillé comme scénariste et comme producteur sur les séries Star Trek Next Generation, Deep Space Nine et Voyager, ainsi que sur Roswell et La Caravane de l’Etrange !

Que dire de plus ... si ce n’est que le casting à parfaitement à la hauteur. Edward James Olmos (Wolfen, Blade Runner) , avec son visage ravagé, est parfait dans le rôle d’Adama, de même que katee Sackhoff dans celui de la tête brûlée de service (Starbuck). Quant à Tricia Helfer (sans doute le modèle de cylon le plus réussi...), en dépit d’un rôle secondaire, elle est grâce à sa plastique parfaite sur toutes les jaquettes et toutes les photos... alors que pourtant, Grace Park (Dark Angel, Andromeda) n’a pas grand chose à lui envier !

JPEG - 3.5 ko

Cela fait quand même beaucoup, beaucoup de raisons de ne pas passer à côté de cette série, qui s’est terminé à la fin de sa quatrième saison, non pas en raison d’une baisse d’audience, mais parce que Ronald D. Moore et les scénaristes en ont décidé ainsi. La grande classe, jusqu’au bout !

Commander le DVD ou le Blu-Ray sur Amazon et soutenir les Mondes Etranges !

Infos sur l’achat en ligne



Documents joints

Bande annonce
Bande annonce

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite