Le Vagabond des Limbes -- Votre note ?
13 votes


Le Vagabond des Limbes

Christian Godard & Julio Ribera
dimanche 2 mai 2010
par Didier Giraud
popularité : 13%

Que ce soit par les dessins, par les thèmes traités ou encore par les personnages et créatures qu’on y rencontre, le Vagabond des Limbes s’impose d’entrée de jeu, dès les premières pages du premier album, comme une des oeuvres de référence de la SF dessinée. Le Vagabond des Limbes transpire la SF dans chacune de ses pages à un point impressionnant. Un véritable chef d’oeuvre !

La première chose qui frappe quand on ouvre l’album pour le feuillter, ce sont les couleurs, plus encore que les dessins. Pas tout à fait fluo, elles sautent néamoins aux yeux. Les jaunes les plus vifs cotoient des rouges, des bleus et des verts de la mâme nature ... parfois remplacés par des tons un peu plus légers, tendant vers le pastel. Mais Ribera sait aussi adopter des couleurs plus sombres pour créer des ambiances différentes, presque monochromes, comme sur cette planche évoquant la seconde guerre mondiale ...

C’est superbe, quoi qu’assez classique (rien à voir avec les délires visuels et structurels de Druillet, par exemple), mais c’est ensuite à la lecture des premiers textes qu’on s’aperçoit qu’il s’agit d’une SF ambitieuse, intelligente, les auteurs ayant inventé un univers très vaste, très riche et cohérent... tout ce qu’il fallait, effectivement, pour lancer une saga !

JPEG - 19 ko

Axle Munshine n’est pas un homme comme les autres. Au sein de la Guilde qui dirige l’ensemble des planètes habitées, il a le statut unique dans l’univers de Grand Conciliateur et se retrouvé régulièrement chargé d’aller régler des conflits aux quatre coins de l’espace connu.

Il est aussi un homme solitaire. Mais lors d’une précédente mission, il a rencontré Musky, un adolescent qui est le fils du Princes des Eternautes, un peuple qui a la capacité de bloquer son évolution à un âge donné... Musky a donc 13 ans et ne semble pas décidé à reprendre le processus de vieillisement (ce qu’il pourrait faire à tout instant) qui l’amènera à maturité ! Mais cela semble convenir à Axle, qui a trouvé en Musky un compagnon distrayant...

JPEG - 23.7 ko

Mais évidemment, le statut d’Axle provoques quelques jalousies et lorsque celui-ci est rappelé pour assister à une séance du Conseil de la Guide et que Reemihc lui propose de gouverner un province et donc de siéger au Conseil, un certain Magh-Oz l’accuse de trahison, d’avoir enfreint le 13ème commandemant de la Guilde et d’avoir franchi les portes du sommeil ...

Et en effet, Axle Munshile mène des expérience sur le monde des rêves, qui selon lui a une existence réelle et se demande pourquoi la Guilde s’oppose à ce genre de recherches. Que cherche-t-elle à cacher ? Mais lors d’une expérience, Axle rencontre une femme qui le fascine. Il n’a plus alors qu’une seule idée en tête : la retrouver. Malheureusement, il est déchu de son titre de Grand Concialiateur et se retrouve désormais la cible de la Guile ...

JPEG - 36.4 ko

Ce qui précède ne vous donnera qu’un petite idée de ce que recèle ce premier épisode du Vagabond des Limbes. J’aurais pu évoquer aussi l’ambigüité du personnage de Musky, les curieux noms de la femme vue en rêve et de celle qui, au Conseil de la Guide, semble amoureuse d’Axle... ainsi que les étonnantes capacités de cette dernière, révélées à la fin de l’album.

Et encore, tout ceci n’est qu’un début et sachanr que la suite des aventures du Vagabond des Limbes nous réserve d’innombrables surprises... on peut rien dire d’autre que "à suivre" !



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite