Triplanétaire (Triplanetary) -- Votre note ?
4 votes


Triplanétaire (Triplanetary)

E. E. "Doc" Smith
vendredi 26 novembre 2010
par Didier Giraud
popularité : 7%

L’histoire de Triplanétaire et des Fulgurs est un peu torturée, puisque le roman parut initialement en plusieurs épisodes dans le fameux magazine Amazing Stories, avant d’être remanié 14 ans plus tard pour devenir a posteriori le premier roman de la saga des Fulgurs, publiés dans un ordre plutôt aléatoire, puisque Patrouille Galactique, publié trois ans plus tard, est en fait le troisème roman de la saga, après Le Premier Fulgur publié en 1950 ! Mais revenons en à Triplanétaire ...

Ce qui saute aux yeux à la lecture de ce roman écrit pour partie en 1934, une époque à laquelle, faut-il le rappeler ? - la télévision n’existait pas et à laquelle tous les foyers en France n’étaient pas équipés d’un téléphone ni même de l’électricité ... c’est que quand E.E. "Doc" Smith écrit un space opera, il ne fait pas les choses à moitié !

Certes, l’auteur est un scientifique, un vrai... mais quand même ! Comment ne pas être "scotché" par l’ampleur de sa vision d’un guerre à l’échelle galactique, avant même la seconde guerre mondiale ?

Car triplanétaire ne se limite pas à nous conter quelques aventures se déroulant dans l’espace et opposant de courageux héros partant à la rescousse de jolies jeunes filles légèrement dévêtues, enlevées par d’affreux monstres extra-terrestres, comme bon nombre d’auteurs se contentaient de le faire à l’époque...

Non, la guerre imaginée par E. E. "Doc Smith se déroule sur de nombreuses planètes et sur de nombreuses générations. Et les terriens n’y jouent qu’un simple rôle de pions, du moins au début... car les grandes puissances de l’univers sont les Eddoriens et les Arisians, deux peuples que tout oppose, même s’ils se ressemblent. Tous deux en effet posèdent une technologie extrêmement développée, une histoire remontant bien avant l’apparition de l’homme sur terre, une espérance de vie très longue et de puissants pouvoirs psychiques. Mais les Eddoriens sont aussi impulsifs, hostiles, individualistes, ambitieux et pervers que les Arisians sont sages, pacifistes, tolérants, réfléchis et désintéressés.

Et au beau milieu de ces deux peuples qui vont s’affronter pour dominer la galaxie se trouvent les terriens ! Des terriens dont l’histoire, revisitée par E. E. Doc Smith, va être manipulée par les Eddoriens et les Arisians, qui se mêlent à la population pour mieux influer sur les événements et faire de la terre la future alliée de l’un ou l’autre des deux protagonistes. C’est ainsi qu’on apprend, par exemple, que Neron était en réalité un Eddorien tentant de faire basculer la civilisation romaine vers la pire décadence ... Voilà pour la partie remaniée a posteriori par l’auteur et qui constitue le début du roman.

Mais les Arisians ont un avantage sur les Eddoriens. Moins en avance d’un point de vue technologique, ils se révèlent collectivement plus puissants sur le plan psychique et parviennent à rester dans l’ombre, luttant contre des Eddoriens qui ignorent tout de leur existence.

Malheureusement, cela ne va pas durer. Et lorsque la Terre atteint un niveau technologique lui permettant de se développer dans l’espace, elle se heurte à Roger, un pirate doté d’armes d’un extraordinaire puissance... eddoriennes, bien entendu, mais qui vont se révéler inefficaces face à celles d’un ennemi imprévu, venu d’une planète éloignée à la recherche d’un minerai qui leur fait cruellement défaut, essentiel à leur survie même et très courant dans notre monde.

Triplanétaire, l’organisation militaire mise en place pour faire régner l’ordre dans l’espace humain, va se heurter à ces deux super puissances... une guerre qui va révéler aux Eddoriens l’existence des Arisians.

Etonnantes aventures que celles-ci, avec des combats spatiaux opposants des armes diverses et variés mais irresistibles - rayons d’énergie, torpilles, missiles - à des boucliers et des champs de force impénétrables. On pense évidemment à Star Trek et Star Wars ... tout en se souvent que tout cela a été imagine plusieurs dizaines d’années avant !

D’un autre côté, on se rend bien compte de leur caractère très improbable, pour ne pas dire carrément irréaliste... Voir un équipage adapter en quelques pages une nouvelle technologie extra-terrestre à leur vaisseau, par exemple, laissera le lecteur d’aujourd’hui quelque peu rêveur...

Il faudra donc faire preuve de compréhension, passer rapidement sur la naïveté de certains développements, se souvenir de la place des femmes dans la société de l’époque et remercier l’auteur de leur avoir laissé une petite place dans son roman, même si elles ne sont là généralement que comme figurantes servant à mieux mettre en valeur les courageux et virils héros de Triplanétaire !

Mais attention, ne vous fiez pas aux apparences : le cycle des Fulgurs de fait que commencer avec ce roman et il vous réserve un certain nombre de surprises dans les épisodes suivants, qui méritent franchement d’être découverts. D’ailleurs, on peut se demande ce qu’attend Hollywood pour nous proposer une version cinématographique d’une saga qui n’attend que cela, depuis 70 ans !

Cliquer ici pour commander le livre sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite