Vincenzo Natali -- Votre note ?
1 vote


Vincenzo Natali

Un réalisateur pas comme les autres
lundi 12 mai 2014
par Didier GIRAUD
popularité : 10%

On se souvient de grands réalisateurs dont les premiers films avaient marqué les esprits, tels que Sam Raimi, Wes Craven, Tobe Hooper et d’autres encore... mais très rares sont ceux à avoir marqué les esprits tout en enregistrant un succès commercial de grande ampleur, surtout avec un film de SF ! Autant l’horreur peut se prêter assez bien à des petits budgets, autant la SF exige généralement des effets spéciaux coûteux. Généralement... mais pas toujours. Et sans publicité, sans buzz sur le net, sans aucun des procédés devenues aujourd’hui monnaie courante, Cube est devenu un des films les plus rentables de l’histoire du cinéma. Et un film culte...

L’histoire de Vincenzo Natali est aussi celle d’une amitié... Dès 1997, il choisit son ami d’enfance Dave Hewlett pour le rôle de l’architecte dans Cube, qui s’avère être un monstrueux succès, salué par tous les amateurs de SF et récompensé des Prix de la Critique et du Public au festival de Gerardmer en 1999 ! Tout cela grâce à un scénario astucieux, qui laisse le spectateur à la fin du film avec davantage de questions que de réponses...

Le scénario est à nouveau le point fort de son second film, Cypher, évidemment très attendu, qui mèle habilement SF et espionnage, avec une intrigue dont la complexité des intrications n’est pas très éloignée de celle d’Inception. Et à nouveau, Vincenzo Natali remporte de nouvelles récompenses, dont le Prix Spécial du Jury à Fantasporto en 2002. Et Dave Hewlett fait à nouveau partie du casting.

JPEG - 37.4 ko

Ce dernier est, avec Vincenzo Natali, le co-auteur de l’histoire de Nothing, ainsi que l’un des deux personnnages principaux du film ! Avec cette comédie décalée, complètement inattendue, dans lequel deux amis un peu paumés se retrouvent inxeplicablement isolés de tout, au beau milieu d’un vide blanc, Natali prend tout le monde à contrepied, faisant fi de toute préoccupation commerciale, mais est une nouvelle fois couronné à Fantasporto en 2003 pour ce film qui est une sorte de négatif de son premier, l’agoraphobie des personnages remplaçant la claustrophobie des prisonniers du Cube...

JPEG - 6.7 ko

Il ne revient ensuite qu’en 2009, avec un film très attendu des fans de SF, Splice, dans lequel des scientifiques conçoivent un être hybride à partir d’ADN humain et de divers animaux. Ambitieux, avec pour la première fois un budget confortable de 30 millions de dollars, Splice est une assez belle réussite qui rappelle par moments La Mouche de Cronenberg, mais un peu trop raisonnable, un peu trop prévisible et qui nous laisse donc un peu sur notre faim... Et une nouvelle fois, Dave Hewlett fait partie du casting !

JPEG - 45.7 ko

En 2013 toutefois, il surprend à nouveau son monde en abandonnant ls SF pour le fantastique avec Haunter, un film plutôt réussi dans lequel une jeune fille revit sans cesse la même journée, dans une maison qui a été le théâtre de nombreux meurtres. Il retrouve au scénario Brian King, qui avait signé celui de Cypher... et son acteur fétiche est à nouveau de la partie.

A quoi ressemblera son prochain film ? C’est impossible à dire tant Vincenzo Natali est imprévisible ! Il pourrait aussi bien se retrouver aux manettes d’un blockbuster que renouer avec le cinéma indépendant... La seule certitude qu’on puisse avoir, c’est sans doute qu’on y retrouvera Dave Hewlett !




Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite