Mister Hyde Contre Frankenstein 1 & 2 -- Votre note ?
2 votes


Mister Hyde Contre Frankenstein 1 & 2

Dobbs et Antonio Marinetti
mercredi 1er février 2012
par Didier Giraud
popularité : 6%

Le docteur Frankenstein est mort... mais ses travaux, ses notes, lui ont survécu. Et qui va mettre la main dessus ? Le docteur Jekyll, qui a décidé de tester sur lui même une formule de son invention, qui décuple ses forces mais libère ses plus bas instincts. Mais qu’est devenue la créature de Frankestein ? Et si elle était encore en vie, que donnerait un mélange de son sang avec le sérum de Jekyll ? et comment résister à la tentation de réaliser une telle expérience, lorsqu’on est un savant fou ... ?

Les personnages de "savant fou" ne datent pas d’aujourd’hui ! La preuve avec les deux duos de Jekyll / Hyde d’un côté, le docteur Frankenstein et sa créature de l’autre, créés respectivement par Robert Louis Stevenson en 1886 et Mary Shelley en 1818.

Outre l’unité de temps (au sens large ... le 19ème siècle), on retrouve dans ces deux mythes des thèmes finalement assez proches, avec des scientifiques qui jouent avec le feu en se prenant pour Dieu (en essayant de recréer la vie ou de la modifier) tout en posant la question du bien et du mal.

Le scénario de Dobbs reprend parfaitement ces différents éléments pour former un ensemble tout à fait cohérent, tout en le modernisant. Le docteur Jekyll est ainsi un personnage très ambigü, plus encore que dans le roman et presque sympatique par moments tout en étant capable des pires monstruosités. Quant à la créature de Frankenstein, en dépit de son apparence,, c’est bien elle qui symbolise le bien et la bonté.

Le dessin d’Antonio Marinetti, résolument moderne et frôlant parfois celui de certains comics lors des affrontements très musclés entre Hyde et Frankenstein (qui rappellent des personnages Marvel tels que Hulk, l’Abomination ou la Chose), parvient toutefois à restituer une ambiance "rétro" avec des planches quasiment monochromes, tantôt dans des tons froids, tantôt dans des tons chauds.

JPEG - 363.7 ko

Le "crossover" (rencontre de personnages issus d’oeuvres d’auteurs différents) est d’ailleurs un procédé fréquent dans les comics et Marinetti, en modifiant l’image qu’on a généralement de la créature de Frankenstein (la tête rectangulaire percée de vis et de boulons), fait s’opposer deux monstres finalement assez semblables. Mais le plus intelligent des deux n’est pas du tout celui qu’on pourrait imaginer !

L’ensemble donne une intrigue tout à fait passionnante, qui nous permet de rencontrer le grand Sigmund (qui aurait été selon Dobbs l’analyste de Jekyll !) et peut être même de croiser furtivement Jack l’éventreur (volume 1, page 31 ?) ...

Astucieuse, intelligente, graphiquement séduisante : voilà une BD qui a tout pour plaire. On regretterait presque qu’il n’y ait pas eu de suite !

Cliquer ici pour commander la BD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite