The Last Son, La Malédiction ( Hideaways ) -- Votre note ?
3 votes


The Last Son, La Malédiction ( Hideaways )

Agnès Merlet
mercredi 21 novembre 2012
par giraud
popularité : 6%

Comme s’ils étaient afflligés d’une malédiction se transmettant de père en fils, les enfants mâles de la famille Furlong sont tous dotés d’une capacité unique, une sorte de pouvoir, parfois inutile, parfois même ridicule. Et souvent, ce pouvoir finit par se retourner contre eux. mais celui de James s’avère particulièrement redoutable. Lorsqu’il souffre, tout ce qui l’entoure meurt : végétation, animaux humains... Après avoir provoqué la mort de sa famille puis de bon nombre d’enfants de son orphelinat, James finit par s’isoler au beau milieu d’une forêt, loin de tout. C’est là qu’il va rencontrer Mae, une jeune fille atteinte d’un cancer, qui s’est enfuie de l’hôpital où il ne lui restait plus que quelques jours à vivre...

The Last Son IMG/flv/TheLastSon.flv

C’est une réalisatrice française, plus connue dans les milieux du cinéma d’auteur que dans celui du cinéma de genre, qui signe ce film fantastique toutefois plus irlandais que français, que ce soit pour les lieux de tournage ou son casting 100% anglo-saxon.

JPEG - 20.3 ko

C’est pourtant bien d’un film fantastique qu’il s’agit, même si vous n’y trouverez aucune force du mal, aucun monstre ou démon. Les personnages de The Last n’ont en effet aucun ennemi, à part eux-mêmes, peut être... Car aussi bien pour James que pour Mae, le danger vient de leur propre esprit, de leur propre corps, qu’il s’agisse de l’étrange pouvoir de l’un, ou de la maladie qui ronge l’autre.

JPEG - 44.9 ko

L’ambiance du film ne laisse d’ailleurs aucun doute. Certes, les effets spéciaux n’ont rien de spectaculaire, bien au contraire. Mais justement, ce sont ces effets discrets, subtils, presque invisibles, qui donnent au film une bonne partie de son charme. Couleurs du feuillage, de l’herbe, des troncs et branches d’arbre, tout concourt à donner l’ambiance, qui ne fait que reflèter l’état d’esprit de James. Triste, amer et malsain au début du film... du moins jusqu’à sa rencontre avec Mae, qui va rendre à son environnement son aspect naturel.

JPEG - 20.3 ko

Et la réalisation et les acteurs font le reste. En dépit d’un sujet qui s’y serait prêté, le film ne sombre jamais dans le pathos et le mélo. Rachel Hurd-Wood (An American Haunting, Solomon Kane, Le Portrait de Dorian Gray) comme Harry Treadaway (La Cité de L’Ombre) font preuve de beaucoup de retenue et de sobriété. Et la bande son ne lâche jamais les violons, se contentent d’une lente mélodie au piano qui accompagne le film de bout en bout.

JPEG - 26.5 ko

Evidemment, on se doute rapidement de l’issue du film... mais là n’est pas l’essentiel et cela ne retire rien âu charme de The Last Son, même si les distributeurs français du film auraient pu lui trouver un titre plus intelligent (ceux qui ont vu ou verront le film comprendront) !

Cliquer ici pour commander le DVD ou le Blu-Ray sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite