Universal War Two T1 & T2 - Le Temps Du Désert - La Terre Promise -- Votre note ?


Universal War Two T1 & T2 - Le Temps Du Désert - La Terre Promise

Denis Bajram
mardi 22 septembre 2015
par Didier GIRAUD
popularité : 12%

Treize ans après la fin de la première guerre universelle, les survivants continuent d’en subir les conséquences. La Terre détruite, ils se sont répartis sur la Lune, Mars et Titan, sauvés par une civilisation créée par un certain Kalish, un terrien qui avait remonté le temps pour fonder Canaan afin d’aider l’humanité à survivre à cette épreuve. Mais le dernier wormhole lancé par les CIC avant leur défaite dévore peu à peu le soleil. Pour enrayer la catastrophe, le conseil de Canaan décider d’envoyer une sonde dotée d’une puissante IA afin de découvrir les secrets du wormhole. Malheureusement, l’envoi de la sonde semble déclencher une réaction inattendue : une mystérieuse structure triangulaire sort du wormhole et commence à se multiplier... jusqu’à englober le soleil et le faire disparaître. Puis c’est au tour de Mars... Une nouvelle guerre viendrait-elle d’être déclarée ?

Démarrer la lecture de Universal War Two sans avoir lu Universal War One auparavant n’est pas chose aisée et le début du premier album, qui tente de résumer les 6 albums précédent, souffre un peu du rappel nécessaire d’un certain nombre de faits, qui alourdit la lecture des premières pages. Mais franchement, ça vaut le coup d’insister et d’investir un peu de son temps pour entrer dans cet univers étonnant imaginé par Denis Bajram.

Ils ne sont pas si nombreux que ça, dans le petit monde de la bande dessinée, ceux qui sont capables de porter seuls sur leurs épaules un tel cycle, scénario et dessin compris. Ils sont même très rares* ! Et pour cause... car cela demande un travail colossal. Si les lecteurs sont fascinés par les dessins remarquables de Bajram, cela ne doit en effet rien au hasard et ce n’est pas seulement une question de talent, de style, d’élégance du dessin. Ce que fait Bajram dans ce cycle, c’est ce que font des dizaines d’artistes dans un film, pour concevoir des costumes, des décors, des vaisseaux, des cités... on sent d’ailleurs, quasiment à chaque page, qu’il y a eu à ce niveau là une véritable recherche pour créer un univers original et qui ne doit rien à personne.

JPEG - 168.6 ko

Le résultat est un véritable régal pour les yeux, avec des planches superbes, des dessins d’une élégance rare, des visages aux expressions parfaitement travaillées... et tout cela au service d’un scénario remarquable. Il y a un peu de L’Armée Des 12 Singes dans cette histoire où le voyage dans le temps occupe une place importante, mais un peu seulement et là encore, on pourrait chercher longtemps un space opera faisant une part aussi importante aux voyages temporels...

Quel que soit l’angle sous lequel on les aborde, ces deux albums sont donc tout simplement passionnants et fascinants, et presque indispensables pour les amateurs de vraie SF. Il ne reste plus qu’à espérer que le scénario tienne la distance des 6 albums du cycle et parvienne à surprendre les fans de la première heure d’Universal War One... mais le contraire serait presque étonnant !

Cliquer ici pour commander les albums sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne


* Mis à part Caza et son Monde d’Arkadi, et à un degré moindre Bilal, je n’en vois pas d’autres.



Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite