Extinction -- Votre note ?


Extinction

Miguel Angel Vivas
vendredi 29 avril 2016
par Didier GIRAUD
popularité : 12%

Pendant une terrible épidémie d’un virus transformant ses victimes en zombies, un bus se retrouve assiégé par des infectés. Jack et Emma, ainsi que leur petite fille Lu, accompagnés de leur ami Patrick, tentent de s’échapper mais Emma est mordue par un zombie et se retrouve contaminée... Neuf ans plus tard, le climat a changé, les trois survivants se sont installés à Harmony, une petite ville enneigée dont ils sont les uniques habitants. Jack et Lu vivent dans une maison proche de celle de Patrick mais un grillage les sépare et les deux hommes ne s’adressent plus la parole. Seul avec son chien, Patrick semble glisser lentement vers la folie et commence à entendre une voix qui l’incite à tuer Jack. Mais les infectés n’ont pas disparu, ils ont évolué et se sont adaptés au froid. L’attaque de l’un d’entre eux va finalement rapprocher les deux hommes...

Si, comme beaucoup, vous commencez à vous sentir saoûlé(e) par tous les films et séries consacrés ces dernières années aux zombies, rassurez-vous : vous n’en verrez que très peu dans Extinction (dans la scène d’ouverture, puis à la fin du film, pour être précis), le réalisateur / scénariste ayant choisi de s’intéresser davantage aux personnages et à leur histoire qu’aux zombies eux-mêmes. Si en revanche vous vous attendiez à de réjouissants massacres de morts-vivants à la façon de The Walking Dead, vous risquez d’être déçu(e). Extinction vaut avant tout pour son ambiance particulièrement pesante... et comment pourrait-il en être autrement dans un monde dévasté par des zombies et une catastrophe climatique, et deux personnages entre lesquels règne une tension palpable, au bord de l’explosion !

JPEG - 51.9 ko

C’est peut-être la raison pour laquelle le film a été moyennement accueilli. C’est un peu dommage, pour une fois qu’un film de zombies nous raconte une vraie histoire... Car en fait, Extinction est aussi un drame familial, ainsi qu’un film de survie post-apocalyptique. On comprend assez vite, lorsqu’on voit le grillage séparant les deux maisons, qu’il s’est passé quelque chose au cours des neuf dernières années entre Jack et Patrick. Mais le réalisateur, plutôt habile, ne nous révèle que quelques bribes de leur passé au travers de très courts flash backs et de quelques images... Il n’en faut pas plus, d’ailleurs, car vu le nombre de personnages, le spectateur comprend assez vite de quoi il peut s’agir.

JPEG - 32.4 ko

En revanche, on comprend beaucoup moins (et c’est un euphémisme) d’où est venu le virus qui a décimé la population, et encore moins pourquoi la planète semble avoir glissé en moins de dix ans vers une nouvelle ère glaciaire ! Non pas que les explications généralement fournies dans ce genre de films soient particulièrement intéressantes... mais le fait qu’on se retrouve en une dizaine d’années avec une épidémie de zombies et un dérèglement climatique de grande ampleur (et inattendu car à l’opposé d’un réchauffement) aurait quand même nécessité quelques mots d’explications.

JPEG - 61 ko

On oublie toutefois assez vite ce petit défaut car on est rapidement pris par l’intrigue et les rapports entre les personnages, interprétés par de bons acteurs, dont Matthew Fox (le fameux Jack Shephard de la série Lost) et surtout la jeune Quinn McColgan), 12 ans à l’époque et absolument extraordinaire dans le rôle de Lu, qui est en réalité le personnage central et principal du film. Et même si le réalisateur prend son temps pour planter le décor, peut-être un peu trop d’ailleurs, il se rattrappe sur les scènes finales du film, avec quelques effets de caméra assez surprenants et redoutablement efficaces (notamment lorsque celle-ci "descend" du premier étage pour aller au rez-de-chaussée puis au sous-sol de la maison assiégée par les infectés).

Il vous faudra donc peut-être un peu de patience sur la première moitié du film, pas franchement entousiasmante même si l’ambiance de fin du monde est plutôt réussie, mais dites-vous que la suite vaut la peine d’attendre un peu... a moins que vous ne soyez un inconditionnel de World War Z ou des Resident Evil !

Cliquer ici pour commander le Blu-ray ou le DVD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Documents joints

MPEG4 - 15.8 Mo
MPEG4 - 15.8 Mo

Agenda

<<

2017

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite