Star Wars - Le Réveil De La Force -- Votre note ?


Star Wars - Le Réveil De La Force

J.J. Abrams
jeudi 17 décembre 2015
par Didier GIRAUD
popularité : 15%

Trente ans après la mort de Palpatine et Dark Vador, une nouvelle menace pèse sur la nouvelle République : le Premier Ordre, dirigé par un mystérieux leader suprême qui se fait appeler Snoke et dont le bras droit Kylo Ren semble être un adepte du côté obscur de la Force. Mais la Résistance, menée par la Générale Leia Organa, est bien décidée à les contrecarrer. Tous sont à la recherche de Luke Skywalker, qui a disparu depuis de nombreuses années. Pour récupérer une carte qui la mènerait à lui, Leia envoie son meilleur Pilote Poe Dameron sur la planète Jakku. Mais Kylo Ren ne tarde pas à arriver et à le capturer, avant de faire éliminer tous les témoins par ses stormtrooper. Heureusement, il a eu le temps de donner la carte à son droïde BB8. Dameron parvient à s’évader, aidé par Finn, un des stormtroopers ayant assisté au massacre des civils et ayant décidé de déserter. De retour sur Jakku, Finn rencontre Rey, une jeune pilleuse d’épaves, qui a récupéré le droïde. Mais pourchassés par Kylo Ren, ils s’enfuit en volant un vieux vaisseau à l’abandon, un certain Faucon Millénium...

J.J. Abrams avait réussi à étonner les fans de Star Strek lorsqu’il avait relancé la franchise en revenant aux personnages d’origine, sans pour autant renier les anciens, en modifiant pas mal des codes qui avaient constitué la marque de fabrique de la saga pendant près de 50 ans, grâce à un scénario particulièrement astucieux.

Pour Star Wars, il a fait strictement l’inverse. S’il y a quelque chose qu’il est inutile de chercher dans ce septième épisode de la saga initiée par George Lucas, c’est bien l’originalité... J.J. Abrams a joué à fond la carte de la fidélité à la première trilogie.

JPEG - 28.6 ko

Attention, à partir de maintenant, ça va "spoiler" sévère !

Star Wars 7 est avant tout un retour aux sources, à tous les niveaux. Les nouveaux personnages sont calqués sur les anciens. Rey est une jeune orpheline (c’est du moins ce qu’elle semble croire...), comme l’était Luke. Finn, avant de devenir résistant, était Stormtrooper (Han Solo lui aussi avait passé sa jeunesse comme pilote de l’Empire avant de devenir contrebandier puis de rejoindre la rebellion). Rey et Finn quittent Jakku à bord du Faucon Millénium, comme Ben et Luke avaient quitté Tatooine en 1977. Mais ce n’est pas tout ! Le méchant Kylo Ren porte un masque et une cape (noirs, évidemment) et le Premier Ordre a conçu une arme de destruction bien plus massive encore que l’Etoile Noire, et qui présente le même genre de faiblesse, qui sera d’ailleurs exploitée de la même manière par un escadron d’X-Wings à la fin du film.

JPEG - 22.3 ko

C’est également un retour aux sources d’un point de vue visuel. On oublie la deuxième trilogie. Terminé, les décors grandioses et clinquants de Coruscant ou de Naboo, fini les combats aux sabres laser hyper-chorégraphiés et les acrobaties... L’affrontement entre Kylo Ren et Finn, puis Rey est à peine plus spectaculaire que celui qui avait opposé Obi-Wan Kenobi à Dark Vador, c’est tout dire ! Ce n’est pas pour rien que le film porte le titre Le Réveil De La Force, car l’art de son utilisation semble avoir été perdu, Luke ayant abandonné en cours de route l’idée de former de nouveaux Jedi, et même le redoutable Kylo Ren semble loin du niveau d’un Jedi ou d’un Sith digne de ce nom (même s’il possède quelques capacités particulières). Quant aux effets spéciaux, il semblerait (mais on attendra le making of pour en être certain) que le réalisateur ait limité, dans la mesure du possible, l’utilisation des effets numériques au profit d’effets plus traditionnels.

JPEG - 40.1 ko

Enfin, c’est un retour aux sources avec la présence au générique des principaux personnages de la première trilogie : Leia, Luke et Han, mais aussi Chewbacca, C3PO et R2D2. Et là, J.J. Abrams joue à fond la carte de la nostalgie et de l’émotion, avec entrées soignées pour chacun d’eux et retrouvailles émouvantes. Le réalisateur a bien compris que Han Solo est le personnage préféré des fans et c’est donc Harrison Ford qui a le plus beau rôle des trois, dans cet épisode VII où il est très présent. Mais ce beau rôle est aussi un moyen de soigner sa sortie car, accrochez-vous bien si vous n’avez pas encore vu le film, Han Solo va mourir ! J.J. Abrams peut s’attendre à recevoir quelques dizaines de milliers de lettres et d’emails, voire à des pétitions exigeant le retour de ce gentil vaurien de Han Solo...

Et le réalisateur a également fait appel à deux illustres anciens et pas des moindres : Lawrence Kasdan, scénariste de L’Empire Contre-Attaque (considéré par les fans comme le meilleur film de la saga) et du Retour Du Jedi et bien entendu l’immense John Williams qui a composé de nouveaux thèmes pour l’occasion (même si on retrouve ponctuellement quelques notes bien connues).

JPEG - 32.7 ko

Le résultat, pour les fans de la première heure, s’avère franchement enthousiasmant. Le film est plutôt plus adulte que Un Nouvel Espoir, et beaucoup plus adulte que La Menace Fantôme, tout en restant très grand public et familial. Il n’est toutefois pas certain qu’il touchera les jeunes générations d’aujourd’hui comme le film de George Lucas l’avait fait en 1977. Evidemment, les effets spéciaux et les scènes d’action sont réussis, mais le contraire aurait été franchement étonnant ! L’humour est bien présent (merci Harrison Ford, une nouvelle fois), les méchants de service bien antipathiques (c’est une composante essentielle d’un Star Wars réussi) et l’histoire décidément très agitée de la famille Skywalker se poursuit. Elle est même loin d’être terminée...

Les seuls regrets qu’on puisse avoir tiennent au scénario, qui rompt de manière définitive sur l’univers Star Wars développé depuis de nombreuses années dans les romans, les comics et les jeux (mais j’aurai l’occasion de revenir sur ce sujet dans une chronique ultérieure), ainsi qu’aux acteurs John Boyega et Oscar Isaac notamment, assez quelconques et sans aucun charisme (alors que ce dernier était pourtant excellent dans Ex Machina). Quant à Adam Driver dans le rôle de Kylo Ren... mieux vaut qu’il garde son masque. La seule véritable trouvaille du casting, c’est la jeune et charmante Daisy Ridley, à l’aise dans tous les registres (action, humour, émotion). Quant au scénario, il faut quand même avouer qu’on a l’étrange impression, une fois le film terminé, d’avoir vu une sorte de remake du film de 1977...

JPEG - 29.9 ko

A ces quelques réserves près, Star Wars 7 est donc une réussite, ce qui n’est pas vraiment une surprise. Avec un peu de recul, on peut se demander si le battage médiatique autour du film et en particulier de son scénario, était justifié et nécessaire, d’autant qu’on a quand même frisé l’overdose, même pour les fans. Mais tout cela sera très vite oublié, lorsque les fans auront décortiqué le film et ne manqueront pas de poser les questions qui resteront sans réponse sjusqu’à la sortie de l’épisode VIII, prévue pour 2017... On peut faire confiance aux avocats de Disney pour préserver à nouveau le secret d’ici là !

Cliquer ici pour commander le Blu-ray ou le DVD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Documents joints

MPEG4 - 27.5 Mo
MPEG4 - 27.5 Mo
MPEG4 - 27.5 Mo
MPEG4 - 27.5 Mo

Agenda

<<

2017

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite