Arès -- Votre note ?


Arès

Jean-Patrick Benes
lundi 14 août 2017
par Didier GIRAUD
popularité : 14%

En 2035, les humains peuvent faire commerce de leur corps. L’expérimentation scientifique sur eux est devenue légale, tout comme le dopage. Pour l’mmense majorité des citoyens, au chômage et sans ressources, c’est souvent le seul moyen de survivre. Arès est un ancien champion d’Arena, un sport de combat particulièrement qui est devenu le spectacle le plus populaire. Mais à force de se doper, il a fini par faire un AVC. Il a fini par s’en remettre mais n’est jamais redevenu un champion, ne faisant plus que des petits combats... jusqu’au jour où un laboratoire pharmaceutique prend contact avec lui pour qu’il utilise leur nouveau dopant, afin d’en faire la promotion tout en relançant sa carrière. Seul problème : si le produit est d’une efficacité redoutable, il est aussi particulièrement dangereux et ses effets ne durent que quelques minutes...

Voilà un film dont le réalisateur a réussi habilement à éviter plusieurs pièges. Il n’est en effet pas tombé dans le piège de l’action, qui aurait pu conduire à faire d’Arès une version futuriste de Rocky. Il n’est pas tombé non plus dans le piège de la SF intello à la française, dont le propos social et moralisateur aurait sans doute été un peu trop lourdingue et ennuyeux. Il a également évité le piège hollywoodien, avec un héros sympathique et attachant, une belle histoire d’amour et une happy end lui permettant de sauver sa peau, celle de sa chérie et la société au passage...

JPEG - 30.5 ko

En revanche il a su créer, avec peu de moyens, une ambiance futuriste assez glauque mais réaliste, avec une tour Eiffel transformée en panneau publicitaire géant, et des décors à mi-chemin entre l’univers de Blade Runner et les hologrammes de Ghost In The Shell. Avec une certaine "french touch", illustrée notamment par le personnage de Myosotis, qu’on n’aurait jamais vu dans un film américain !

JPEG - 77 ko

Il a su aussi nous proposer un futur malheureusement un peu trop crédible, dans lequel le sport numéro un n’est pas le football, mais un sport de combat sponsorisé par des laboratoires pharmaceutiques qui se livrent une concurrence féroce pour fournir à ses champions les produits dopants les plus performants. Dans lequel, au delà du sport, le corps humain est devenu une marchandise comme une autre (ils ne sont pas si nombreux, les films de SF traitant de ce sujet, mis à part ceux qui se sont intéressés à l’utilisation commerciale du clonage). Et dans lequel les inégalités se sont encore creusées entre quelques privilégiés et la grande masse de la population, qui peine à survivre et qui en est réduite, pour certains, à risquer leur santé et leur vie pour des sommes dérisoires (mais ça, est-ce encore de la SF ?)...

Avec un casting impeccable, même si seul Ola Rapace est connu du grand public (ainsi qu’un sociétaire de la Comédie Française, ce qui n’est pas si courant !), une photographie soignée, des combats bien chorégraphiés et une réalisation rythmée sans excès, Arès se révèle être un film remarquablement bien équilibré, avec ce qu’il faut d’action mais pas plus.

JPEG - 40.5 ko

Tout au plus pourrait-on regretter qu’Ola Rapace passe la quasi-totalité du film sans montrer la moindre émotion (même si ses actes démontrent qu’il n’est pas insensible)... mais les dernières scènes du film, que certains trouveront peut-être un peu trop optimiste, apportent justement un éclairage particulièrement ironique, puisqu’il va devenir sans le vouloir un véritable symbole, ce qui donne au film une portée et une dimension qu’il n’aurait pas eue sans cela. Car au final, Arès n’est pas une série B. C’est un bon film de SF, dans la lignée d’un Rollerball, tout simplement !

Cliquer ici pour commander le Blu-ray ou le DVD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Documents joints

MPEG4 - 17.2 Mo
MPEG4 - 17.2 Mo

Agenda

<<

2017

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite