L’Orphelinat -- Votre note ?


L’Orphelinat

Juan Antonio Bayona
lundi 10 novembre 2008
par Didier Giraud
popularité : 17%

Après Les Autres d’Alexandra Amenabar, après l’Echine du Diable et Le Labyrinthe de Pan de Guillermo del Toro, voici l’Orphelinat de Juan Antonio Bayona, produit par ... Guillermo del Toro, justement ! Décors nostalgique d’un passé pas si lointain, des enfants victimes de la guerre ou de la maladie, de l’horreur mais aussi du rêve et du merveilleux... Hé ! Ho ! Faudrait pas non plus que ça devienne une "recette" made in Spain, OK ?

Bande annonce IMG/flv/Orphelinat.flv

Laura a passé son enfance dans un orphelinat, devenu abandonné. Adulte, elle décide de revenir y vivre avec son mari et son fils Simon dans l’intention de restaurer bâtiment. Mais peu à peu, Simon semble se faire des amis imaginaires et invisibles, avec lesquels il joue et discute... jusqu’au jour où il disparaît !

Persuadée que ces amis ne sont pas si imaginaires que ça, Laura se met à la recherche de son fils. Avec l’aide d’un médium, elle va peu peu découvrir l’horrible secret de l’orphelinat et de la mort de ses anciens amis, qui hantent aujourd’hui les lieux ...

Ni effets spéciaux spectaculaires ni images-choc : Juan Antonio Bayona a fait le choix de la sobriété pour ce film qui n’en est pas moins fantastique et, par moments, effrayant... même s’il joue sur un registre assez différent de celui des films fantastiques "habituels".

JPEG - 23.3 ko

Il est en fait assez difficile de dire ce qui fait l’attrait de ce film, dans la mesure où il n’ y pas un élément qui ressort plus particulièrement. Réalisation, acteurs, bande son, scénario, montage, effets spéciaux ... tout est si bien dosé, maîtrisé, réfléchi que cela forme un ensemble, un tout dont on aurait bien du mal à isoler une partie. Et en l’absence de point faible, comment trouver un point fort ?

Pas une seule fois Juan Antonio Bayona ne se laisse piéger par un cliché, par la facilité. Du coup, le spectateur perd ses repères habituels, sort des sentiers hyper-battus par des dizaines d’autres films fantastiques déjà vus et revus... et redevient spectateur. Comme Laura, il cherche à comprendre, s’égare sur de fausses pistes ... jusqu’à cette fin, inattendue elle aussi, aussi terrible que belle et poétique.

JPEG - 22.8 ko

Du début à la fin : la grande classe. Vivement le prochain film de Bayona, en espérant une confirmation de son talent ... et si possible, bien entendu, dans le domaine de l’étrange !

Commander le DVD ou le Blu-Ray sur Amazon et soutenir les Mondes Etranges !

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Avril

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite