Prédictions -- Votre note ?
7 votes


Prédictions

Alex Proyas
jeudi 23 avril 2009
par Didier Giraud
popularité : 6%

S’il y a une chose qu’on ne peut pas reprocher à Alex Proyas, c’est de manquer d’ambition. Ses films, ses choix esthétique sont souvent extrémistes, comme dans The Crow ou Dark City (et I, Robot dans une moindre mesure). Et avec Prédictions, il s’attaque au thème de la fin du monde comme avant lui Spielberg s’était attaqué au thème de l’humanité dans A.I. ou comme Kubrick s’était attaqué au thème de l’évolution dans 2001. Après ... on aime ou on n’aime pas, on est ou pas d’accord avec le message, évidemment !

Bande annonce IMG/flv/Predictions.flv

En 1959, une classe d’écoliers décide d’enfouir une "capsule temporelle" contenant des dessins représentant leur vision du futur, destinée à être ouverte par d’autres élèves de l’école, 50 ans plus tard. Mais au lieu d’un dessin, Lucinda Embry remet à son professeur une feuille couverte de nombres ...

Et c’est le jeune Caleb, le fils de John Koestler, enseignant au MIT et veuf depuis peu de temps, qui hérite de cette mystérieuse feuille.

Depuis la mort de sa femme, John, fils d’un pasteur, ne croit plus en rien, sauf en ses bouteilles de whisky... jusqu’au jour où il va percer le secret des nombres écrits par la jeune Lucinda cinquante ans plus tôt : il s’agit des dates de catastrophes et des nombres de morts qu’elles ont provoqué dans les cinquantes dernières années. Mais comment Lucinda aurait-elle pu prévoir en 1959 les attentats du 11 septembre et le nombre exact de victimes des twin towers ?

John va devoir se rendre à l’évidence, d’autant que les nombres figuarant sur la feuille continuent d’indiquer avec exactitude les dates de nouvelles catastrophes et leurs conséquences en termes de pertes humaines.

Mais la dernière date de la liste est proche ... et que signifie les lettres ’EE’ qui la suivent ? Et quelles sont ces voix, que Lucinda entendait et que Caleb lui aussi entend désormais ?

La première partie du film rallie tous les suffrages : elle est passionnante ! Et les scènes de catastrophes sont tout simplement hallucinantes... mais il n’y en a que deux : Prédictions n’est pas un "film catastrophe", ou alors il est LE film catstrophe ultime. Mais il est clair qu’Alex Proyas a préféré jouer la carte d’une certaine sobriété.

JPEG - 18.2 ko

La seconde partie du film est davantage sujette à caution.

On y apprend que la terre est condamnée, qu’une éruption solaire un peu plus violente que les autres va mettre fin à toute vie sur terre. Comme ça, tout simplement ! Les humains n’y sont pour rien, et ne peuvent rien faire. Il n’ y a dans Prédictions aucun des messages écologiques qui sont tant à la mode : les hommes vont tous mourir, et c’est la faute à "pas de chance" !

C’est sans doute cette dimension accidentelle qui donne au film son côté le plus terrifiant. Nous sommes tous habitués (plus ou moins...) à l’idée que la mort individuelle peut survenir à tout moment, au coin de la rue ou en pleine nuit ... Mais on a du mal à concevoir que la fin de l’espèce humaine puisse résulter du hasard, d’un simple accident.

Même si le film ne contient aucun prosélytisme évident, la réponse d’Alex Proyas face à cette situation dramatique est clairement religieuse : la Terre est détruite (purifiée ?) par le feu, quelques élus sont sauvés par des extra-terrestres qui s’élèvent dans les cieux tels des anges à la fin du film, pour amener les nouveaux Adam et Eve sur une planète paradisiaque ... quand à John Koestler (et c’est sans doute ce qui en dit le plus sur les intentions du réalisateur), il finit par retrouver la foi et sa famille pour attendre la mort.

Généralement, ce genre de message provenant d’un blockbuster américain, de SF qui plus est, vaut au film d’être taillé en pièces par la critique !

Personnellement, toutefois, même si je n’adhère pas au message, je ne vois pourquoi on reprocherait à Alex Proyas ses idées (qui en valent d’autres), sur la question à partir du moment où il les fait passer intelligemment, dans un film passionnant, ce qui est ici le cas !

Prédictions n’est pas un film de propagande religieuse, mais un film de SF... et même un conte de SF, comme l’ont été A.I. et 2001. Alex Proyas ne cherche pas avec ce film le moindre réalisme, il essaie de nous faire partager sa vision du monde. Mais on peut apprécier le film sans la partager !

Commander le DVD ou le Blu-Ray sur Amazon et soutenir les Mondes Etranges !

Infos sur l’achat en ligne




Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite