Rise : Blood Hunter -- Votre note ?
5 votes


Rise : Blood Hunter

Sebastian Guttierez
vendredi 2 octobre 2009
par Didier Giraud
popularité : 5%

Ca démarrait pourtant mal ... une première scène inutilement racoleuse, puis une seconde très "sex and blood and rock n’ roll" (du genre de celle qu’avait tourné Tony Scott dans Les Prédateurs en...1983 ! Et le pire de tout : on avait alors l’impression que Sebastian Guttierez avait décidé de réaliser le premier film de vampires cannibales... heureusement, la suite du film part sur une voie très différente et beaucoup plus originale.

Bande annonce IMG/flv/RiseBloodHunter.flv

Comme dans bon nombre de films de vampires, le sexe et une certaine forme de décadence sont très présents. Cela n’a rien d’original. On pourrait même parler de clichés ... sauf qu’on est ici dans un genre de cinéma qui se doit de respecter certains codes. Et dans ce domaine, le moins qu’on puisse dire est que Sebastian Guttierez a fait un sérieux travail d’élagage ! Vous ne trouverez en effet ici ni cercueils, ni crucifix, ni pouvoirs surnaturels génralement attribués aux vampires.

Vous ne trouverez pas non plus, en dépit de la présence de Lucy Liu, de scènes de combat ou de gunfight façon Kill Bill ou Charlie et ses Drôles de Dames... et heureusement, d’ailleurs ! Bien au contraire, les vampires meurent dans ce film d’un façon étonnamment ordinaire, la plupart du temps sans combattre...

JPEG - 22 ko

La réalisation est en effet, une fois passées les premières scènes, d’une remarquable sobriété. Quant au scénario, il a la beauté qui va avec la simplicité : une journaliste (Lucy Liu) est laissée pour morte par un vampire qui a, en plus, abusé d’elle. A son "réveil", elle se rend rapidement compte qu’elle va devoir tuer pour se nourrir et s’y refuse. Elle décide alors de se donner la mort. Mais avant, elle compte bien débarrasser le monde de ceux qui ont fait d’elle une vampire. Elle rejoint alors un policier, père d’une jeune fille victime elle aussi des mêmes vampires et bien décidé à rendre la justice ...

JPEG - 21.2 ko

Simple, intelligent, humain et efficace : le scénario de ce film est une bonne surprise. C’est peut être ce qui explique que Ghost House, la société de production de Sam Raimi, se soit intéressé à ce film.

L’autre bonne surprise de ce film, c’est son casting. Lucy Liu parvient à être émouvante, Michael Chiklis (la Chose dans Les 4 Fantastiques) et épatant (comme toujours) dans le rôle du policier et James d’Arcy (La Tranchée, Revelation, L’Exorciste : au Commencement, An American Haunting) compose un vampire subtilement pervers, de manière bien dosée.

Un minimum de folklore vampirique, sobriété des acteurs, ni d’acrobaties "artsmartiesques" ni gunfights délirants ... on est presque plus dans le thriller que dans le film de vampires, finalement et c’est précisément ce qui fait le charme de Rise : Blood Hunter

Commander le DVD ou le Blu-Ray sur Amazon et soutenir les Mondes Etranges

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite