Un Jour sans Fin (Le Jour de la Marmotte) -- Votre note ?
3 votes


Un Jour sans Fin (Le Jour de la Marmotte)

Harold Ramis
mercredi 30 juin 2010
par Joe Black
popularité : 3%

Un "présentateur vedette météo", Phil Connors, doit couvrir pour la quatrième année consécutive Le Jour de la Marmotte (d’où le titre original the Groundhog Day), un festival qui célèbre la fin de l’hiver... Mais ce qui pourrait être un plaisir de participer à ces joyeuses festivités est en réalité un vrai supplice pour lui !

Phil, quelque peu aigri et désabusé de la vie, ironise sur cette fête de "bouseux qui vénèrent un écureuil"... C’est clair, aussitôt son reportage terminé, il entreprend de regagner Pittsburgh !

Mais c’était sans compter sur les caprices météo : le blizzard se lève, une tempête l’en empêche, il est coupé du monde, il doit rester sur place pour passer la nuit...

Le lendemain au réveil, pour Phil, les choses semblent étrangement les mêmes : il croise les mêmes personnes, aborde les mêmes discussions, est confronté aux mêmes situations... seul lui en a conscience, et ce phénomène va se reproduire de jour en jour, il est bloqué dans le temps, il va revivre en boucle inlassablement cette même journée de la fête à la marmotte... un cauchemar absolu !

Au fil du temps et de cette journée qui se répète, Phil va d’abord tenter de profiter de cette situation en manipulant à sa guise les gens de cette petite ville, puis passer par une phase de profonde dépression avec de nombreux suicides (qui ne feront pas cesser la boucle temporelle pour autant), et finalement, après avoir accepté sa condition, il va voir les choses d’une manière positive et prendre conscience que c’est peut être une chance pour lui d’amorcer un changement radical de sa personnalité... Mais il ne faut pas en oublier le plus important : après de multiples tentatives désespérées pour séduire Rita, sa productrice qui a fait le déplacement avec lui, ce qui était au départ pour lui un simple petit jeu de séduction va le mener à apprendre à la connaitre réellement, et il va vraiment en tomber fou amoureux...



Le verre à moitié plein ou à moitié vide : ça vous paraitrait une chance ou une punition de revivre inlassablement la même journée ?

Ça dépend quelle journée vous allez me dire ! ;-)

Tout commence dans ce qui pourrait être un reportage de Jean Pierre Pernaut, Phil va "marmotter" dans la petite ville de Punxsutawney... Phil est un homme plutôt antipathique : il est un peu hautain, il prend tout le monde de haut, il est imbu de sa personne, égocentrique, il considère clairement les habitants de cette campagne comme des demeurés, des péquenauds... et cette boucle temporelle va le forcer à changer ! les choses resteront les mêmes, mais le regard qu’il porte dessus va évoluer.

Bien sûr cette évolution n’est pas instantanée, son premier réflexe, simplement humain, est de profiter de la liberté extrême de pouvoir faire tout ce qu’il veut sans se préoccuper des conséquences... mais après avoir craqué, quand il arrête de vouloir manipuler les autres et fait preuve d’altruisme, lorsqu’il décide de se cultiver, d’apprendre le piano, la sculpture, lorsqu’il décide de faire de cette "journée éternelle" la meilleure qui soit, en étant ouvert, en aidant le plus de personnes possible, il va apprendre à aimer la vie et à aimer les gens au point d’en devenir un autre homme...

Un scénario intelligent et drôle (avec un humour fin), un Bill Murray égal à lui même (génial) tantôt flegmatique, ironique, sarcastique, malicieux, (son simple regard a quelque chose de comique, c’est vrai il a l’oeil taquin ! ;-)), une très belle et très touchante Andie Mac Dowell à l’époque où elle tournait encore des films (avant de malheureusement consacrer sa carrière à tourner des pubs pour l’Auréole)... et coté réalisation, elle est signée Harol Ramis (le Dr. Egon Spengler de S.O.S. Fantômes et S.O.S. Fantômes 2, réalisateur de l’excellente comédie Endiablé et en plus récent -peut être moins fin- L’An 1 : des débuts difficiles) et elle est bien ficelée avec ses multiples scènes identiques prises sous différents déroulements et montées à la chaine pour marquer la répétition de la journée. Et la répétition de cette journée est un prétexte à beaucoup de scènes comiques : ce vieil ami "pot de colle" recroisé par hasard, ces suicides désespérés (mention spéciale au kidnapping de la marmotte ! ;-)), le tournage du reportage sur "le rat", ou encore Phil qui drague et redrague... et il y a aussi des scènes très touchantes comme celle du vieil SDF ;

Ce film n’a pas pris une ride ! Sans prétention, mêlant comédie, amour et émotion, Un jour sans fin est pourtant une véritable invitation à l’optimisme, au don de soi et à l’amour de son prochain (je vous rassure : hors de tout contexte religieux), en bref, un vrai petit conte de fée moderne (sûrement indémodable...), ce qui est déjà tout simplement ENORME.

A découvrir ou à redécouvrir.


—Le seul bémol que je pourrais trouver à ce film est sa fin... j’aurais aimé une fin plus "ambigüe" où, même si Phil avait largement vaincu ses démons (donc happy end quand même), il y avait quand même un petit twist clin d’oeil final ! Oui je sais je suis pénible... ;-)

— Bill Murray c’est entre autre : S.O.S. Fantômes, S.O.S. Fantômes II, La Petite Boutique des horreurs, La Vie aquatique, Bienvenue à Zombieland...

— Harold Ramis interprète le neurologue le temps d’un petit caméo dans ce film.

— Chris Elliot qui interprète Larry est un habitué des comédies, vous connaissez surement sa tête, on l’a vu aussi notamment dans des films comme Abyss ou Scary Movie 2 et Scary Movie 4.

— Dans le même genre de film, en comédie sentimentale avec une boucle temporelle, il y a aussi le très bon film anglais If only.

— La musique de réveil à 6 heures du matin : I got you babe de Sonny and Cher

— La marmotte s’appelle Phil aussi ! oui je sais on s’en fout un peu, mais je trouve ça drôle ! Phil la marmotte... ;-)



Agenda

<<

2018

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite