Extrait de Hodock -- Votre note ?
2 votes


Extrait de Hodock

DAF
mardi 21 septembre 2010
par Didier Giraud
popularité : 3%

Résumé officiel du roman (quatrième de couverture) : L’été de ses 16 ans, Alycia Thomson, une adolescente menant une vie des plus ordinaires, par pour l’Idaho rencontrer ses tantes. C’est avec elles qu’elle vivra désormais.
Rapidement, l’étrangeté de sa famille et des habitants des lieux l’interpellent : que lui cachent ses tantes derrière ces propos ambigus et ces regards équivoques ? Pourquoi son cousin lui est-il si hostile ? Que se cache-t-il derrière la porte verrouillée du grenier ? Que lui cachent ses camarades de classe sur elle mais qu’elle-même ignore ?
Elle découvre alors qu’elle est dotée de capacités extraordinaires. Elle réalise aussi qu’elle est à l’origine d’événements des plus mystérieux. Un monde dépassant ses rêves et ses cauchemars s’ouvre à elle : la planète Mysteria.

+

– Ah, mais ça, c’est parce qu’il ne le fait pas aux épices. Ma recette est très spéciale, elle consiste à manger des cubes de poulet avec des épices semblables en apparence à une poudre bleue, qui est légèrement piquante. Avec des légumes c’est tout simplement divin !

– Si tu le dis, je ne te contredirai pas, je suis juste surprise, c’est la première fois que j’entends parler de cette recette, avoua Alycia, tandis que Mary-Flower versait le contenu de son assiette dans la poêle, où les dés de viandes frémirent aussitôt.

– Tu peux visiter la maison, si tu veux. C’est fini, annonça Mary-Flower à sa nièce qui ne voyait pas bien à quoi sa présence avait bien pu servir. Alycia venait tout juste de quitter la pièce lorsqu’elle fut prise d’une quinte de toux : une épaisse fumée provenait de la cuisine. En se retournant elle fit le constat que le poulet brûlait littéralement sur le feu…

Il n’y avait pas un bruit dans la salle à manger, si ce n’était celui des mâchoires en action. Le repas était succulent, et étrangement, la viande n’était pas carbonisée. On aurait cru qu’un traiteur avait confectionné le dîner, et pourtant, Alycia, qui avait assisté à sa préparation, pouvait affirmer que non. Elle avait même pensé un instant que c’était la première fois que sa tante avait à faire la cuisine, et qu’elle voulait l’impressionner avec une recette tout droit sortie d’un livre de gastronomie. Mais à l’évidence, ce n’était pas le cas, elle savait parfaitement ce qu’elle faisait… Subitement, Audrey, qui jusqu’à présent battait la mesure de la tête et du pied au son d’une musique inaudible, s’arrêta pour jeter un regard éloquent à sa belle-sœur. Visiblement, Mary-Flower devait dire quelque chose.

– Euh, Alycia ? commença-t-elle, posant ses couverts sur la table.

– Oui ? répondit l’appelée, avec un regard vers la poudre piquante bleu ciel qui avait été saupoudrée dans son assiette… c’était vraiment étrange.

– Il y a un certain nombre de choses que tu dois savoir, des règles, que tu devras respecter.

– Bien, d’accord.

– Alors, pour commencer, il faudra que tu nous préviennes à chaque fois que tu voudras sortir.

– Bien sûr, il n’y a pas de problème, et, je suppose que je devrais également vous dire qui je vais voir à l’extérieur ? répondit Alycia, d’un air entendu.

– Euh, oui, aussi… répondit Mary-Flower, sous le regard d’Audrey qui semblait lui reprocher de ne pas avoir songé à cela.

– Bien, mais encore ?

– Euh, tu devras nous prévenir… si… hésita Mary-Flower, en jetant de brefs coups d’œil à Audrey, comme pour lui demander de finir.

– Oui, si quoi ? répéta Alycia, impatiente et curieuse.

– S’il se passe des choses bizarres, tu devras nous en informer, termina sa tante d’une traite, tandis qu’Alycia se demandait dans quel genre de ville elle venait de mettre les pieds.

– Comment ça ? Il… il se passe des choses graves ici ? demanda-t-elle avec crainte.

– Non, non, répondit soudainement Audrey. Il ne se passe rien, ici. C’est une ville tout à fait… bien. Seulement… comment dire ? Elle semblait chercher ses mots, non pas parce qu’elle ne trouvait pas les termes qui correspondaient à ses idées, mais plutôt parce qu’elle ne savait pas comment arranger la vérité. On aurait dit qu’elle cherchait un mensonge pour la rassurer.

– Ce qu’Audrey essaye de te dire, c’est que… tout ça, c’est nouveau pour toi, tu pourrais te perdre dans cette ville que tu ne connais pas alors… évite juste de prendre des risques en t’égarant trop loin, reprit Mary-Flower, sous le regard abasourdi d’Audrey.




Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2019

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite