Mémoires d’Outre-Espace -- Votre note ?
3 votes


Mémoires d’Outre-Espace

Enki Bilal
samedi 12 janvier 2013
par giraud
popularité : 6%

Huit histoires dans lequelles l’homme colonise des planète peuplées d’humanoïdes aux coutumes étranges (et pas encore associés...), parcourt l’espace en compagnie de de robots farceurs et rencontre des créatures bizarres, des explorateurs égarés ainsi que des androïdes un peu dérangés....

Pas de doute, c’est bien du Bilal. Le style de dessin reconnaissable entre mille et qui le rendra célèbre est déjà là dans ces huit histoires courtes réalisées entre 1974 et 1977, en pleine période giscardienne (on reconnaît d’ailleurs dans deux d’entre elles les traits de notre ancien président).

A cette époque là, Bilal avait déjà publié des Légendes d’Aujourd’ui (La Croisière Des Oubliés, Le Vaisseau De Pierre, La Ville Qui n’Existait Pas) mais n’était pas encore le célèbre dessinateur de SF qu’il est devenu par la suite avec Exterminateur 17 puis sa Trilogie Nikopol.

Mais qu’il s’agisse des débuts de carrière ou de la suite, s’il est un domaine dans laquel Bilal ne s’est jamais aventuré, c’est bien celui de l’humour. Ces Mémoires d’Outre-Espace sont donc l’exception qui confirme la règle. Un humour parfois assez noir, d’ailleurs, puis la plupart des 8 histoires se terminent par la mort dun un plusieurs terriens... quand ce n’est pas la race humaine toute entière qui disparaît !

JPEG - 99.2 ko

Ce choix de Bilal d’utiliser l’humour est cela dit sans doute réfléchi et délibéré... Car même dans ces courts récits, le dessinateur veut davantage nous faire réfléchir que nous faire rire et aborde des thèmes bien plus sérieux et bien plus graves qu’il n’y paraît... et comme dans ses autres albums, les préoccupations politiques et sociales chères à Bilal ne sont jamais très loin, en arrière-plan de l’humour qui permet à l’auteur de prendre des raccourcis bien pratiques, avec des "chutes" tout à fait dans l’esprit de la célèbre série La Quatrième dimension.

Ce mélange d’humour et de militantisme politique, très caractéristique de la période (années 70 -80), a fait le succès d’un magazine comme métal Hurlant... dans lequel ces Mémoires d’Outre-Espace auraient tout à fait eu leur place* ! Mais aujourd’hui encore, il faut bien reconnaître que ces histoires courtes se laissent lire avec plaisir, même si elles sont sans doute moins percutantes et surprenantes, pour ce qui est de leur contenu SF, que ce qu’elles pouvaient l’être à l’époque...

Cliquer ici pour commander la BD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne


* Cela a d’ailleurs peut être été le cas, mais je n’en ai pas retrouvé la trace, même si Bilal a collaboré avec Métal Hurlant dans ces années-là...



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite