Star Wars Commando Impérial : la 501ème -- Votre note ?
1 vote


Star Wars Commando Impérial : la 501ème

Karen Traviss
mercredi 22 février 2012
par giraud
popularité : 23%

Après avoir éliminé la plupart des Jedi sur l’ordre de Palpatine (le fameux ordre 66), certains clones ont pris conscience de leur terrible destin : fabriqués de manière industrielle pour devenir de la chair à canon, ils ont été manipulés par les Jedi, puis par un Sith. Lassé d’obéir aveuglément aux ordres, certains ont choisi de déserter pour tenter de mener une vie normale. Normale, mais courte, car les clones vieillissent plus vite que les humains normaux. Mais Kal Skirata, le "père" de ces déserteurs, ne désespère pas de trouver un moyen de rallonger leur durée de vie, même s’il faut pour cela faire appel aux Kaminoens qui les ont créés. Et il ne désespère pas non plus de réunir ses "fils" en récupérant ceux qui n’ont pas pu déserter et sont restés dans la 501ème...

La 501ème est un roman aussi poussif et laborieux que L’Ordre 66 était brillant et passionnant, c’est dire ! Pas de véritable intrigue qui serve de ligne directrice, tellement de personnages que le roman en devient confus, une utilisation parfois abusive de la langue mandalorienne (au point qu’on aimerait parfois avoir un lexique !)... c’est à se demander où veut en venir Karen Traviss avec cette première partie de Commando Imperial (une nouvelle sous-série ?) et même si elle veut en venir quelque part !

On peut toutefois espérer que oui, car elle a déjà fait la preuve de son talent (y compris dans l’excellente saga "L’Héritage De La Force") et il n’est pas impossible que la suite nous réserve une très bonne surprise. Car il y a quand même de bonnes choses, de bonnes trouvailles qui vont contribuer à enrichir l’univers Star Wars, notamment cette communauté (secte ?) Jedi ayant fait sécession avec l’ordre Jedi de Yoda et de ses disciples pour trouver une autre voie, acceptant les sentiments, l’amour et le mariage... ou encore cette Kaminoenne Jedi âgée d’un millier d’années !

On appréciera aussi l’ambigüité des rapports entre Skirata (un personnage parmi les plus fascinants de la saga) et les Jedi, entre haine, tolérance et fascination. Et on se demande ce que va devenir Darman après la mort de sa femme Etain, dont la santé mentale semble de plus en plus précaire. S’il était Jedi, on jurerait qu’il est sur le point de basculer vers le côté obscur !

Bref, alors qu’on croyait les Jedi quasiment exterminés, on les retrouve plus nombreux que jamais dans ce roman (le fils de Darman pourrait bien en être un , d’ailleurs) ! On sait pourtant que quelques années plus tard, ils seront beaucoup moins nombreux... alors il semble probable que le drame n’est pas terminé. Espérons que Karen Traviss saura retrouver le ton qui était le sien dans ses précédents romans pour nous raconter tout cela !

Cliquer ici pour commander le livre sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite