IAN 3 & 4 ( Blitzkrieg - Metanoïa ) -- Votre note ?


IAN 3 & 4 ( Blitzkrieg - Metanoïa )

Ralph Meyer & Fabien Vehlmann
dimanche 28 octobre 2012
par giraud
popularité : 7%

Après avoir perdu son contrôle et massacré une quinzaine de personnes (cf. album précédent), IAN décide de mettre fin à ses jours. Mais un androïde est décidément difficile à tuer... et c’est ainsi qu’il se retrouve dans les bas-fonds de Los Angeles, entouré de gens qui, pour la plupart, ont perdu leur travail à cause des machines et détestent donc les robots ! Ils vont pourtant l’aider dans la mission qu’il s’est fixée : libérer ses amis et concepteurs. Mais IAN ne sait pas qu’il est la cible d’un individu particulièrement dangereux, un très jeune général, génétiquement et chimiquement amélioré, qui dispose de tous les moyens que le gouvernement peut mettre à sa disposition. Heureusement, IAN semble avoir de son côté cette étrange entité qui s’est baptisée "le nôme"et qui prend parfois le contrôle de son esprit...

JPEG - 71.2 ko

Si les deux premiers albums n’avaient pas été totalement convaincants, ces deux là le sont bien davantage !

Le nôme garde tout son mystère jusqu’au 4ème album, qui nous révèle enfin la vérité sur la nature de cette entité certes virtuelle mais particulièrement puissante et - bonne surprise - cela range définitivement IAN au rayon de la BD de SF de qualité ! En plus, les auteurs nous apportent enfin ce qui manquait peut-être à la BD dans les albums précédents, à savoir un ennemi à la hauteur de IAN, aussi antipathique que fascinant, bref un méchant comme on aime les détester.

JPEG - 81.9 ko

Il n’en fallait pas plus pour faire de IAN une BD vraiment réussie et passionnante, le dessin ayant trouvé sa forme définitive, tout à fait adaptée à l’histoire créée par Ralph Meyer et Fabien Vehlmann.

Et catastrophe, c’est le moment qu’on choisi les deux hommes pour mettre fin à la série ! Sur un ultime rebondissement qu’il serait dommage de dévoiler mais qui donnait au lecteur particulièrement envie de connaître la suite, en plus ! Tout cela parce que le chiffre des ventes n’était pas à la hauteur des ambitions - légitimes - des deux hommes, hélas...

On aurait presque envie de conseiller aux auteurs de reconsidérer la question. Parfois, de la même manière que certains films connaissent une deuxième carrière bien plus lucrative que la première grâce au DVD, certaines séries de BD peut avoir été lues et remarquées même si elles ne sont plus dans les rayons de la FNAC ou de Virgin (dans les médiathèques, par exemple). Peut-être que 5 ans après, une suite aurait aujourd’hui davantage de succès qu’à l’époque ? Une suite qui pourrait aussi être une fin, ce qui après tout serait la moindre des choses et des politesses à l’égard de ceux qui avaient aimé la série et acheté les albums précédents, plutôt que de les laisser sur leur frustration...

Cliquer ici pour commander la BD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite