Alien : Covenant -- Votre note ?


Alien : Covenant

Ridley Scott
lundi 23 octobre 2017
par Didier GIRAUD
popularité : 19%

Plusieurs années après les événements de Prometheus, le vaisseau Covenant est en route pour une lointaine planète, avec à son bord 2000 colons ainsi que des embryons humains. Mais un incident stoppe le vaisseau et provoque la sortie d’hibernation de l’équipage. Alors que les répérations sont en cours, le vaisseau reçoit un étrange signal d’une planète proche, qui s’avère propice à l’établissement d’une colonie. Plutôt que de prendre le risque de poursuivre le voyage pour 7 ans, le capitaine prend la décision d’aller sur la planète pour étudier la possibilité d’y débarquer les colons. C’est là qu’ils vont découvrir ce qu’il est advenu des derniers survivants du Prometheus...

Cette fois, Ridley Scott a fait tout ce qu’il pouvait pour faire plaisir aux fans d’Alien : retour des quelques notes de la petite musique d’ambiance bien stressante, retour à une esthétique beaucoup plus proche de celle du Nostromo que de celle du Prometheus, scénario calqué sur celui du film de 1977 et surtout, retour d’un ordinateur de bord surnommé "maman", et bien entendu retour du xénomorphe, le seul, le vrai, l’unique, celui créé par Giger et dont l’absence dans Prometheus avait provoqué la colère des fans.

JPEG - 34.7 ko

Si on s’attarde sur le scénario, on finit par se demander si Ridley Scott ne nous refait pas le coup de Star Wars VII, celui du vrai / faux remake. Un vaisseau dont le trajet est interrompu, un mystérieux message, une explosion de cage thoracique, un androïde qui trahit les humains, ça fait quand même beaucoup ! Le reste, c’est un habillage plus ou moins habile destiné à continuer à nous expliquer la génèse du xénomorphe... dont tout le monde se moque bien, à commencer par les fans de la saga. On finit d’ailleurs par se dire que cette manie de vouloir tout expliquer à coups de "prequels" devient pénible, surtout quand il en résulte des scénarios aussi capillo-tractés que celui-ci. Comment expliquer que, dans l’immensité de l’espace, la trajectoire du Covenant puisse croiser (par hasard !) la planète où se sont crashés les survivants du Prometheus ? Et peut-on croire qu’un simple capitaine de vaisseau puisse prendre seul la décision de choisir quelle planète coloniser ? Comme quoi il vaut mieux parfois ne pas tout expliquer et Alien : Covenant démontre par l’absurde à quel point le scénario du premier Alien, avec ses zones d’ombre, était excellent !

JPEG - 19 ko

Il n’est pas non plus très habile de la part de Ridley Scott de se concentrer autant sur les personnages des deux androïdes David et Walter, au détriment des personnages humains dont on devine très vite qu’ils sont tous sacrifiables, ce qui retire au film une bonne part de suspense en l’absence d’une Ripley potentielle. Comme s’il avait fallu laisser toute la place à la star Michael Fassbender...

Certains ont attribué le succès en demi-teinte du film à son budget limité (un peu moins de 100 millions de dollars, ce qui est assez faible pour un blockbuster de ce genre). Mais le succès d’un Alien n’a jamais tenu à son budget (le premier Alien n’avait coûté que 11 millions de dollars). Il tient avant tout à la qualité de son scénario et à une réalisation, les deux devant mêler habilement SF de qualité et horreur.

JPEG - 29.2 ko

Malheureusement, la qualité du scénario n’est pas au rendez-vous, et l’horreur du film est devenue à la fois banale et prévisible. Dans Prometheus, au moins, Ridley Scott avait réussi à nous livrer une scène d’anthologie (celle de la césarienne) digne des meilleurs moments du premier Alien. Mais il a visiblement manqué d’inspiration pour Alien : Covenant...

On pourrait se contenter du fait qu’Alien : Covenant se démarque de la production actuelle de SF, notamment les blockbusters qui abusent des scènes d’action et des clichés. Malheureusement, en 2017, un autre film du même genre est sorti, Life : Origine Inconnue. Et la comparaison n’est pas favorable au film de Ridley Scott.

Cliquer ici pour commander le Blu-ray ou le DVD

Infos sur l’achat en ligne



Documents joints

MPEG4 - 18 Mo
MPEG4 - 18 Mo

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite