H.R. Giger -- Votre note ?
4 votes


H.R. Giger

Le créateur de l’Alien, c’est lui !
samedi 2 mai 2009
par Laurence Verdier
popularité : 15%

Giger s’intéresse très jeune à l’univers des mondes étranges et torturés.

En 1975, le réalisateur Alejandro Jodorowsky (La Montagne Sacrée (1973), Santa sangre, (1989), et le scénariste Dan O’Bannon (Dark Star, Total Recall, Planète Hurlante…) font appel à lui lors d’une première tentative d’adaptation du roman Dune (1965) de Frank Herbert.

L’univers surréaliste des dessins et peintures de H.R. Giger semblent coller parfaitement au monde de "Dune", en particulier pour la Planète très sombre des Harkonnen : Giedi Prime. Mais le projet de Jodorowsky est trop démesuré pour les producteurs de l’époque. La Science-fiction n’étant encore pas très à la mode !

JPEG - 6.6 ko

Il faudra attendre le raz-de-marée Star Wars (1977) pour que Dan O’Bannon se lance dans un nouveau projet de SF : Alien. Il pense aussitôt à Giger pour le design du film. Afin de convaincre le réalisateur Ridley Scott, il montre une monographie du peintre : « H.R. Giger’s Necronomicon », dont l’esthétique résonne de ténèbres et de satanisme, et où l’univers angoissant de l’écrivain H.P. Lovecraft semble émerger, créant le malaise pour qui regarde cette oeuvre. En effet, le travail de Giger est largement inspiré de l’œuvre de Lovecraft, on pense en particulier au « Mythe de Cthulhu », à celui de Lilith et autres créatures indicibles, propre au style Lovecraftien, où les environnements inamicaux sont en lutte constante avec les personnages. Les climats oppressants, les personnages, baignent dans des univers démesurés semblant déborder du cadre de chacune des toiles de Giger. Le temps, la chair et la matière s’absorbent alors dans un cauchemar sans fin.

JPEG - 23 ko
H.R. Giger’s Necronomicon

La créature Alien (dans sa transformation finale) et, à la demande de Ridley Scott très marqué par les peintures de Giger, sera l’exacte réplique de la toile : Necronom 4.

H.R. Giger obtiendra bien evidemment l’oscar des effets spéciaux en 1980 pour Alien.

JPEG - 2.8 ko
Necronom 4

Il collabore ensuite à d’autres films fantastiques comme Poltergeist II (1986), La Mutante (1995), mais son univers fantasmagorique ne sera jamais aussi bien représenté que dans Alien, le 8ème Passager.

JPEG - 5.3 ko

De nombreux groupes tels que Magma pour leur album « Attahk » feront appel à Giger. C’est d’ailleurs lors d’un concert de ce groupe de rock (Jazz Rock pour les esthètes !), que l’artiste peintre entendra parler du projet Dune : Christian Vander, le leader de Magma devant participer à la composition de la musique du film. Giger illustrera aussi l’album « Brain Salad Surgery » du groupe ELP (Emerson, Lake and Palmer), mais bien d’autres artistes sauront faire appel au talent de Giger et à son univers si particulier.

Son œuvre difficile, gothique et grandiose à la fois faite de fusions « forcées » des chairs et de structures mécaniques, a été souvent controversée, voir censurée. Ainsi, le poster à l’intèrieur d’un album des Dead Kennedys (Merci Docteur franknfurter) a été à l’origine d’un procès pour le groupe qui ne demandait pas tant de publicité ! Pour Alien, le 1er design de l’ouverture de l’Oeuf était trop "érotisé" et les producteurs ont craint que les foudres des Ligues de vertu ne s’abattent sur le film. Giger transforme alors l’Oeuf pour qu’il s’ouvre en fleur ! On retrouve cette osmose érotisme/répulsion dans le film, lorsque Sigourney Weaver (le Lt. Ripley), en petite tenue, (pourvue qu’elle ne prenne pas froid !) se cache dans la navette d’évacuation, tandis que l’Alien se dresse tout baveux à quelques centimètres d’elle… on ressent bien cette idée chère (chair ?) à Giger de confronter formes de vie opposées, mutantes, dans des atmosphères morbides… et ici bien moites !

H.R. Giger est devenu le chef de file de nombreux artistes adeptes du concept "Corps Machine".


Chaque année, se déroule à Neufchâtel, le Festival International du Film Fantastique (NIFFF). Le jury y décerne entre autre le prix H.R. Giger « Narcisse » au meilleur long métrage de la compétition internationale. En 2008, c’est « Sleep Dealer » de Alex Rivera qui a reçu ce prix. Le prochain festival se déroulera du 30 juin au 5 juillet 2009.



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite