Prometheus -- Votre note ?
6 votes


Prometheus

Ridley Scott
lundi 11 juin 2012
par giraud
popularité : 22%

Trente ans avant les événements d’Alien, la compagnie Weyland organise une expédition spatiale. Son but : rendre visite à une planète désignée par des dessins retrouvés chez différentes anciennes civilisations de la Terre, dont les habitants pourraient bien être à l’origine de la création de la vie sur notre planète. A bord, les deux archéalogues Elizabeth Shaw et Charlie Holloway, mais aussi Meredith Vickers, la fille du très âgé Peter Weyland ainsi que David, un androïde et plusieurs membre d’équipage. Aucun ne se doute de ce qu’ils vont trouver sur la planète LV-223, ni du réel objectif de leur mission...

Prometheus IMG/flv/Prometheus.flv

Alien était un film finalement assez simple (même si son scénario recelait quelques rebondissements...) : un vaisseau, un équipage, un monstre... Ses suites, même si chacune avait sa propre "personnalité", n’avaient fait que capitaliser sur ces élements, sans tenter de répondre à des questions que, finalement, personne ne se posait vraiment ! C’est pourtant ce qu’a tenté de faire Ridley Scott avec cette préquelle. Mais pas seulement...

JPEG - 142.3 ko

Qui était donc cet extra-terrestre apparemment victime lui aussi d’un alien ? Qui donc avait pu envoyer un signal de détresse sur LV-223 ( qui était en fait un avertissement) ? Comment la compagnie Weyland-Yutani pouvait-elle avoir eu connaissance de ce qui pouvait se trouver sur cette planète ? Rassurez-vous, le film répond précisément à ces question...

Mais Ridley Scott ne s’est pas contenté de ça, souhaitant donner à son film une dimension supérieure à celle d’un simple film de SF horrifique, citant lui-même Avatar comme la référence qu’il souhaitait surpasser. D’où l’idée de ces "ingénieurs de l’espace" qui semblent avoir une parfaite maîtrise de l’ADN et sont donc capables de créer la vie, comme ils la souhaitent et là où ils le souhaitent, mais aussi de la détruire... d’où aussi l’idée d’une quête des origines de la vie* et donc d’une (petite, heureusement) dose de métaphysique dans le film, principalement incarnée par la très croyante Elizabeth.

JPEG - 51.1 ko

On en connaît qui s’y sont essayés et nous ont offert un chef d’oeuvre un peu difficile d’accès, comme Kubrik avec son 2001 L’Odyssée de l’Espace, ou de bons films comme Robert Zemeckis avec Contact... et d’autres qui nous pondu une bouse comme De Palma avec Mission To Mars. Ridley Scott, lui, reste quand même fidèle à son Alien, avec une bonne dose d’action et d’horreur dans Prometheus, ce qui évite au spectateur de s’ennuyer, avec notamment une scène d’anthologie qui se déroule dans un appareil de chirurgie automatisée (on n’en dira pas plus, pour vous laisser le "plaisir" de découvrir de quoi il s’agit).

JPEG - 189.5 ko

Grosso modo, les recettes sont en effet les mêmes, plus de 30 ans après, mais les dosages diffèrent un peu. Le Prometheus semble flambant neuf comparé à ce bon vieux Nostromo (et c’est un peu dommage) et les décors un peu moins "organiques" (même si on comprend maintenant pourquoi ils le sont), le scénario un chouïa plus tarabiscoté avec un peu plus de SF et un peu moins d’horreur pure...

Les puristes du premier Alien (il faut toujours qu’il y en ait...) et de manière générale tous ceux qui attendaient ce film au tournant pour le descendre au seul prétexte qu’il s’agit d’une préquelle et donc d’un film commercial, vont sans doute s’en donner à coeur joie, cherchant la petite bête, regrettant de ne pas retrouver tout à fait le monstre de Giger, pas plus que les désormais célèbres "facehuggers". Il y en aussi sans doute qui compareront le budget d’Alien de 11 millions de dollars et celui de Prometheus de 130 millions et qui en conclueront que Promtheus, en comparaison, ne les vaut pas (ce en quoi ils n’auront d’ailleurs pas tout à fait tort**). Et il ne faut évidemment pas s’attendre à ressentir aujourd’hui le même choc et la même terreur qu’en 1979, à une époque où nous n’étions pas encore gavés d’images de monstres venus du plus profond de l’espace (là où personne ne vous entend crier)...

JPEG - 146.9 ko

Mais franchement, s’il n’y avait pas eu Alien en 1979, que dirait-on de Prometheus aujourd’hui ? Sans doute qu’il s’agit d’un film génial ! Et on aimerait qu’il y ait une suite...

Cliquer ici pour commander le DVD ou le Blu-ray sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne


* L’idée selon laquelle la vie sur Terre aurait été créée par des extra-terrestres n’a rien de bien nouveau, cela dit ...

** La différence d’époque, de budget et le résultat final à l’écran des deux films (avec des différences pas si flagrantes que ça) donne aujourd’hui, avec le recul, une idée du formidable travail et du talent des artiste ayant travaillé sur Alien !



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite