Ethan Hawke -- Votre note ?
7 votes


Ethan Hawke

On le voit de plus en plus dans le domaine de l’étrange
mardi 17 mars 2015
par Didier GIRAUD
popularité : 7%

Ethan Hawke est un des rares acteurs américains à mener une véritable carrière au théâtre, dans des grands classiques de Shakespeare ou de Tchekhov (l’auteur, pas l’officier de l’USS Enterprise...). Ce côté très théatral est peut être la raison pour laquelle, face à la caméra, il est souvent d’une extrême sobriété, comme s’il jouait tout en retenue, de peur d’en faire trop. Ca nous change du jeu grimaçant de bon nombre d’acteurs hollywoodiens...

En 1985, à l’âge de 15 ans et pour son premier film, il se retrouve tout en haut de l’affiche dans Explorers de Joe Dante, pour lequel il décroche le rôle principal.

Après ces brillants débuts, on aurait pu penser qu’il reviendrait rapidement à la SF... mais il aura fallu attendre 12 ans avant de le revoir en 1997 dans le film culte d’Andrew Niccol, Bienvenue à Gattaca, dans lequel il rencontre sa future femme, Uma Thurman.

JPEG - 52.6 ko

A nouveau on se dit que... mais c’est reparti pour 13 ans d’absence, cette fois ! Car on ne le retrouve dans un film de SF qu’en 2010, avec Daybreakers de Peter et Michael Spierig, dans lequel il est un chercheur vampire cherchant dans l’avenir à sauver la race humaine de l’’extinction !

Mais cette fois, ce n’estr pas un faux départ et on le retrouve dès 2012 dans Total Recall de Len Wiseman (le remake de l’excellent film de Paul Verhoeven), même si ce n’est que pour une apparition (et encore, uniquement sur la version longue !).

La même année, il s’essaie au fantastique et à l’horreur avec le très réussi Sinister de Scott Derrickson.

JPEG - 67.1 ko

En 2013, il remet ça et va un peu plus loin dans l’horreur avec American Nightmare de James DeMonaco, un film bien plus intéressant que ce à quoi on pouvait s’attendre...

Et en 2014, il retrouve les frères Spierig pour Prédestination, un film fascinant inspiré d’une nouvelle de Robert Heinlein dans lequel il interprète un agent temporel.

Alors on peut toujours se dire qu’on aurait aimé le voir davantage dans des films fantastiques... mais sans doute a-t-il privilégié la qualité à la quantité et il faut bien avouer qu’il a su remarquablement bien choisir ses films !



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite