Shockwave ( A.I. Assault ) -- Votre note ?
3 votes


Shockwave ( A.I. Assault )

Jim Wynorski
dimanche 30 mars 2008
par Didier Giraud
popularité : 10%

Tout bon trekkie bondira à la lecture du casting ! Quoi, George Takei, Michael Dorn et Robert Picardo ? Ces 3 noms qui ne disent rien à 99,9% des gens sont ceux d’acteurs de 3 séries Star Trek différentes, Star Trek Classic (celle d’origine) pour George Takei, Star Trek Next Generation et Star Trek Deep Space Nine pour Michael Dorn, et Star Trek Voyager pour Robert Picardo. C’est sans doute une astuce ... car ils meurent au bout de 5 minutes, mais c’est un clin d’oeil plutôt sympathique ! Quant aux véritables acteurs du film, ils font leur boulot, sans plus ...

IMG/flv/Shockwave.flv

Ce qu’il ya de bien avec Shockwave, c’est qu’on est dans le feu de l’action dès les premières secondes ... de gigantesques machines au vague look de pieuvre poursuivent des gens en blouse blanche et d’autres en uniforme. On comprend déjà 90% du scénario : c’est encore une expérience scientifique de l’armée qui est en train de mal tourner (les militaires semblent tout ignorer des 3 lois de la robotique d’Asimov ... car dans le cas contraire, leurs créations ne se retourneraient pas ainsi contre eux) !

JPEG - 111.1 ko

De quoi s’agit-il ? Des robots surarmés (lasers, mitrailleuses, objets coupants ...) et dotés d’une intelligence artificielle de pointe s’activent on ne sait trop comment à bord d’un avion pendant leur transport ... ils massacrent tout le monde à bord, et l’avion s’écrase sur une île... sur laquelle vont également arriver des petits truands en fuite, ainsi qu’un commando d’élite charger de récupérer les robots dans un délai limité, au bout duquel l’île sera purement et simplement rayée de la carte !

Soyons clair : certains efffets spéciaux (l’hélicoptère ballotté dans la tempête et les effets des rayons laser notamment) sont risibles ! Heureusement, d’autres sont plutôt bons ... et les robots en particulier, même s’ils semblent parfois curieusement animés, sont vraiment LA réussite du film, à tel point qu’ils semblent parfois vivants et plus vrais que nature !

JPEG - 153 ko

Heureusement... car pour le reste, les scènes de fusillades tout aussi inutiles (les balles sans sans effet sur des robots blindés avec un alliage au titanium, comme chacun sait ...) qu’inintéressantes ont un peu trop tendance à se répéter.

Toutefois ... le film se laisse regarder, et on ne s’ennuie pas trop. Ce qui le sauve, c’est sans doute son manque d’ambition clairement assumé : ni le scénariste ni le réalisateur n’essaient de faire passer un quelconque message. On est et on reste dans le registre d’un petit film d’action, point final. Shockwave n’essaie pas de se faire passer pour ce qu’il n’est pas, et c’est aussi bien ainsi ...

JPEG - 37.9 ko

Si vous avez envie de regarder un film susceptible de mettre vos neurones au repos complet, tout en restant dans le domaine de la SF ... alors Shockwave est donc sans doute un bon choix. Un petit nanar sympa, de temps en temps, ça ne ne peut pas faire de mal !

Cliquer ici pour commander le DVD ou le Blu-ray sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Agenda

<<

2018

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite