Clone -- Votre note ?
3 votes


Clone

Encore un terme scientifique devenu un mot de notre langage courant !
dimanche 14 mars 2010
par Didier Giraud
popularité : 7%

En SF, la technique de clonage ouvre des perspectives quasi-infinies. Fabriquer une armée à partir du plus redoutable des guerriers, générer des organes de remplacement en vue de greffes sans avoir à craindre de phénomène de rejet, perpétuer une dictature, bénéficier de cobayes parfaitement identiques pour réaliser une expérience scientifique, ressusciter des espèces disparues pour ouvrir un parc d’attractions... les applications commerciales, politiques ou militaires ne manquent pas ! Mais pour une fois, curieusement, c’est plus le cinéma qui s’est emparé du sujet que la littérature...

Et si un brin d’ADN suffisait pour reconstituer à l’identique un être vivant ? Pour une fois, la science semble avoir pris de court la fiction ! Peu d’écrivains avaient imaginé qu’un tel exploit puisse être réalisé, avant que les scientifiques eux-mêmes disent "c’est possible, on y travaille".

Un des premiers romans sur ce thème est celui d’Ira Levin, Ces Garçons qui Venaient du Brésil (adapté au cinéma avec Gregory Peck dans le rôle principal). Ce serait vraiment dommage d’en dire plus ... mais la perpective décrite par le roman et le film fait véritablement froid dans le dos !

Roger Zalazny, dans Demain Nous Changeons de Visage, nous a montré comment le clonage pouvait devenir un véritable système de gouvernement.

Frank Herbert s’est également attaqué au sujet, dans une série de romans parmi les plus ambitoieux, les plus hermétiques et donc les plus difficiles qui soient, mélangeant à la fois le clonage, l’intelligence artificielle et le voyage dans l’espace ! Disons en résumé qu’il s’agit de mener des recherches, à bord de vaisseaux spatiaux (car cela peut s’avérer très dangereux ...), avec des équipages consécutifs de clones, pour découvrir, au delà de l’intelligence artificielle, le secret de la conscience...

Michel Houellebecq, lui, s’est davantage intéressé aux conséquences possibles du clonage, qui pourrait transformer en profondeur le mode de reproduction et donc l’évolution de l’humanité, en promettant aux hommes une certaine forme d’immortalité... Son roman a d’ailleurs été adapté au cinéma.

Et c’est précisément au cinéma que le thème du clonage a été le plus exploité et approfondi ces dernières années.

Dans Jurassic Park (qui était certes un roman, à la base, mais qui était passé relativement inaperçu), Spielberg nous montrait déjà que la technique du clonage peut être utilisée sur des espèces disparues, les dinosaures en l’occurence !

Dans la seconde trilogie de Star Wars, George Lucas a développé ce qui était dans sa première trilogie une simple allusion à un vague passé : la guerre des clones. Cela dit , on se demande encore comment le redoutable Jango Fett a pu donner naissance à des clones qui, dans les épisodes 4, 5 et 6 de la saga, tombent comment des quilles de bowling au moindre coup de blaster... Mais il paraît que l’ADN de base s’affaiblit au fur et à mesure des générations succesives de clones !

Même Stallone et Schwarzenegger se sont intéressés aux clones, puisqu’il y en avait dans Judge Dredd et que Schwarzy lui-même était un clone dans A l’Aube du 6ème jour !

Il a toutefois fallu attendre ces dernières années pour voir ce thème occuper le devant de l’affiche, avec The Island de Michael Bay... une île sur laquelle sont élevés des clones pour fournir des organes de rechange à une caste de privilégiés.

Mais le clonage pourrait aussi, demain, devenir le principal mode de reproduction de la race humaine, pour répondre à des problèmes tels que la stérilité, les virus sexuellement transmissibles ... ou pour aller vers une plus grande "normalisation" des individus, comme dans la trilogie Megalex.

Reste la question éternelle, dès qu’il est question de la Vie et de sa Création, de la religion. Le clonage n’est évidemment pas une technique qui réjouit le Vatican, qui risque d’être amené (si ce n’est déjà fait) à prendre position sur le sujet. Malheureusement, cet aspect n’a pour l’instant pas été exploré, ni par le cinéma ni par la littérature.

Entre les parcs d’attraction, les usages médicaux ou militaires et la dictature, on voit bien que le clonage peut être utilisé de bien des manières. De ce point de vue là, il est logé à la même enseigne que bon nombre d’avancées scientifiques : une technologie n’est ni bonne ni mauvaise en soi et tout dépend de la manière dont l’humanité choisira de s’en servir (ou pas). Quoi qu’il arrive, dans ce domaine comme dans bien d’autres, nous ne pourrons nous en prendre qu’à nous-mêmes. Car la SF nous aura prévenus ...


Pour ceux que cela intéresse, la photo qui illustre cet article est celle de Dolly, une brebis devenue célèbre pour avoir été le premier mammifère (officiellement) cloné en 2003.



Agenda

<<

2019

>>

<<

Février

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite