Le Dernier Exorcisme (sortie le 15 septembre 2010) -- Votre note ?


Le Dernier Exorcisme (sortie le 15 septembre 2010)

Daniel Stamm
jeudi 2 septembre 2010
par Didier Giraud
popularité : 12%

C’est bizarre comme on ressent une forme de méfiance lorsque le titre d’un film comporte le mot "exorcisme" ! On pense aussitôt à la référence de William Friedkin et on se demande comment on pourrait faire mieux tout en évitant de recourir à scènes et des effets qui, depuis, sont devenus des clichés. Pourtant, c’est possible ! La preuve avec Le Dernier Exorcisme ...

Nous découvrons la vie et le métier du révérend Cotton Marcus, suivi par une petite équipe de tournage qui réalise un documentaire. Formé dès son plus jeune âge par son père à prêcher et à réaliser des exorcismes, Cotton a le sourire et le charisme d’un bon vendeur de voitures ou d’un agent immobilier. Mais ce sourire est de façade... Cotton en a assez d’exercer ce métier d’exorciste qui s’apparente à de l’arnaque et souhaite passer à autre chose. Pour les besoins du tournage, il accepte d’en réaliser un dernier, mais celui-ci va tourner au cauchemar. L’exorcisme de trop ?

JPEG - 55.1 ko

Nous sommes tous fascinés par les "trucs" des magiciens et rien n’est plus passionnant que de passer de l’autre côté, dans les coulisses, pour voir comment sont réalisés les plus grands tours. Le film joue un peu, dans un premier temps, sur ce ressort, Cotton Marcus expliquant comme il exorcise des personnes persuadées d’être possédées par un démon. Car Cotton a réalisé de nombreux exorcismes sans jamais rencontrer le moindre démon ! Pour lui, l’exorcisme est une forme de thérapie comme une autre et peu importe s’il doit utiliser pour cela des trucages dignes du pire charlatan. Du coup, le procédé du documentaire prend ici un véritable sens (un peu comme dans The Fourth Kind) et ne sert pas uniquement à cacher la misère d’un manque de moyens ou d’imagination du réalisateur ...

JPEG - 51.6 ko

L’autre atout du film, ce sont indéniablement ses acteurs et en particulier Patrick Fabian dans le rôle de Cotton Marcus. Insupportablement souriant, cynique mais néanmoins sympathique, l’acteur (relativement inconnu mais déjà vu furtivement dans Star Trek Voyager), à 200% dans son personnage, est parfait dans le rôle de ce révérend au profil un peu trop commercial et qui envisage d’aiileurs de se recycler dans l’immobilier ! Les autres acteurs gagnent aussi à être connus. Le sourire niais de la jeune Ashley Bell dans le rôle de Nell Sweetzer, la jeune fille "possédée", l’allure particulièrement inquiétante de Caleb Jones dans le rôle du fils de la famille, dont le sourire cache un bouillonnement intérieur prêt à exploser à tout moment et l’expression bornée de Louis Hertum dans le rôle de Louis, le père, qui a visiblement pété un plomb (mais à quel point, c’est ce qu’on se demande ?) à la mort de sa femme, font merveille.

Tout cela contribue à donner au film un réalisme assez effrayant, renforcé par le choix de décors plutôt glauques, sans pour autant tomber dans le travers du "cheap" : à aucun moment on ne regrette que le film n’ait pas bénéficié d’un budget plus conséquent. Tout simplement parce qu’il est parfait tel qu’il est et parce qu’il parvient à dérouter le spectateur, qui se demande à tout moment où le film va l’emmener et parce qu’il génère, de par son imprévisibilité, une véritable tension. Peut être pas de la peur, mais on en n’est pas loin, ce qui est déjà très rare !

JPEG - 80.4 ko

Et ce qui ne gâte rien, c’est que Le Dernier Exorcisme peut également être considéré comme une vision plutôt critique de l’amérique profonde et rurale, ultra-conservatrice et religieuse à la limite du fanatisme... sans parler de ce petit monde des prêcheurs dont certains deviennent des stars du petit écran et pour lesquels tous les moyens sont bons pour attirer de nouveaux pratiquants. Ce n’est certes pas l’argument essentiel du film, mais c’est un petit plus bien sympathique ...

Certains trouveront sans doute la fin un peu excessive et peut être un peu trop rapide, un peu baclée. C’est sans doute le seul défaut d’un film qui aurait effectivement mérité une fin plus travaillée. D’un autre côté, elle laisse la porte ouverte à diverses interprétations et ça aussi, c’est plutôt sympathique !


Produit par Eli Roth, dont le savoir-faire en matière d’horreur n’est plus à démontrer depuis Cabin Fever et Hostel, l’affiche du film se moque gentiment de Paranormal Activity... et c’est vrai qu’entre les deux films, il n’y a pas photo !

Il paraît qu’Iris Bahr (dans le rôle d’Iris) a prêté sa voix à des jeux Star Trek , tels que Elite Force (excellent jeu)... Ca ne m’a pas frappé au premier abord, mais si on nous le dit, c’est que ça doit être vrai ...

Vous n’aurez pas manqué de remarquer qu’à l’exception de l’exorciste et de la possédée, les autres acteurs interprètent des personnages qui portent leur véritable prénom. D’après la production, le réalisateur aurait fait la part belle, dans une certaine mesure, à l’improvisation, laissant les acteurs créer eux-mêmes leurs dialogues... d’où l’idée de garder leurs prénoms, pour leur faciliter la tâche, sans doute. Si c’est vrai, le résultat est assez remarquable.



Documents joints

Bande annonce
Bande annonce

Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite