Clea DuVall -- Votre note ?
2 votes


Clea DuVall

La nouvelle Winona Ryder ?
dimanche 21 novembre 2010
par Didier Giraud
popularité : 5%

Clea Duvall, qui n’est ni la fille ni de Robert ni de Shelly, n’a pas eu une une jeunesse facile (vous trouverez facilement sa bio ailleurs qu’ici). Et ça se voit un peu... Souvent utilisée dans des rôles qui reflètent plus ou moins sa véritable personnalité, Clea DuVall interprète généralement des personnages introvertis, timides, rebelles, sombres, un peu marginaux. Elle le dit elle-même d’ailleurs : "j’ai l’impression qu’ils pensent que je suis comme James Dean"... Certes elle n’a pas la même carrière et est encore loin d’être une star, mais les fans de fantastique , eux, commencent à la connaître !

Après une apparition dans un épisode de Buffy Contre Les Vampires en 1997, Clea DuVall crève l’écran dans l’excellent The Faculty de Robert Rodriguez., aux côtés d’une belle brochette de jeunes acteurs eux aussi très prometteurs (dont Josh Hartnett et Elijah Wood), dans le rôle d’une jeune fille au look gothique, un peu torturée, ayant la réputation d’être lesbienne... Un personnage qui aurait parfaitement convenu, quelques années plus tôt, à Winona Ryder !

JPEG - 27.6 ko

Deux ans plus tard, elle devient la soeur de Charlize Theron (et donc la belle soeur de Johnny Depp !) dans un film injustement méconnu des fans de SF, Intrusion.

En 2001, on la retrouve dans Ghosts of Mars, un film musclé du grand John Carpenter... assez peu inspiré toutefois sur ce coup là ! Aux côtés de ténors du cinéma d’action (Natasha "La Mutante" Henstridge, Jason Statham, Ice Cube), elle fait le coup de poing comme les autres dans un rôle malheureusement assez insignifiant.

JPEG - 9.5 ko

La même année, elle obtient le rôle principal dans Comment Fabriquer Un Monstre, un téléfilm dans lequel le monstre d’un jeu vidéo revient réel.

En 2003, elle devient Sofie, une diseuse de bonne aventure, un personnage récurrent de la série La Caravane de l’Etrange (Carnivàle).

JPEG - 42.7 ko

Un an plus tard, elle retrouve Sarah Michele Gellar dans le remake hollywoodien de Ju-on, The Grudge.

En 2006, elle apparaît dans un épisode de Heroes.

En 2008, on la retrouve dans un bon film fantastique, Les Passagers, qui s’intéresse aux survivants traumatisés d’un crash aérien, qui disparaissent à tour de rôle (rien à voir avec Destination Finale).

Elle revient en 2009 à la SF, avec le pilote d’une série de Ronald D. Moore (bien connu pour son travail sur Star Trek) se déroulant à bord d’un vaisseau spatial à bord duquel un système de réalité virtuelle a été créé pour permettre aux 12 membres d’équipage de supporter leur isolement. Malheureusement, le pilote a reçu un accueil plutôt décevant et il n’est pas certain que la série verra le jour ...

La même année, elle devient l’un des cobayes d’une expérimentation scientifique dans The Killing Room, un film qui par bien des aspects rappelle l’étonnant Cube de Vincenzo Natali.

Pas mal, à 33 ans , non ? Bien entendu, on attend toujours LE film qui fera d’elle une véritable star... mais qu’elle continue à accumuler les rôles dans la SF et le fantastique, ce sera déjà pas si mal mal car on la retrouve toujours avec plaisir !



Agenda

<<

2018

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite