La Légende d’Hercule -- Votre note ?
32 votes


La Légende d’Hercule

Renny Harlin
lundi 4 août 2014
par Didier GIRAUD
popularité : 2%

Lorsque Alcide nait, le roi Amphytrion sait qu’il n’en est pas le père. Ce qu’il ignore en revanche, c’est que sa femme Alcmène ne l’a pas trompé avec n’importe qui... mais avec Zeus lui-même ! Pour lui, l’enfant n’est qu’un bâtard qui ne montera jamais sur le trône, destiné à son autre fils Iphiclès. Devenu adulte, Alcide tombe amoureux de la belle princesse de Crète, Hébé, qui est malheureusement promise à Iphiclès. Pour se débarraser d’Alcide, Amphythrion l’envoi mener une guerre contre ses ennemis... et dans un piège ! Fait prisonnier et réduit en esclavage, Alcide prend alors le nom que lui a donné sa mère : Hercule. Décidé à retrouver sa liberté, il va tenter de libérer son peuple de la tryrannie d’Amphytrion, son père...

Ce n’est plus un film, c’est une caricature...

Pour commencer, tous les noms des personnages (Amphytrion, Alcmène, Hébé, Hiphiclès) sont issus de la mythologie grecque... sauf celui d’Hercule, qui aurait logiquement du s’appeler Héraclès mais a gardé son nom romain, sans quoi les américains ne l’auraient peut-être pas reconnu !

On aurait pu oublier cette petite incohérence sans grande conséquence si l’acteur retenu pour incarner le légendaire demi-dieu avait été à la hauteur... malheureusement, Kellan Lutz (mannequin et acteur célèbre principalement pour son rôle d’Emmet Cullen dans la saga Twilight) affiche dans ce film des muscles impressionnants mais aussi, hélas, le charisme d’une huïtre, un front bas, des yeux rapprochés et un air buté qui laisseraient à penser qu’Hercule n’aurait été qu’un bourrin tout juste bon à monter sur un ring (ou plutôt à descendre dans une arène) pour y prendre des coups diminuant d’autant le nombre déjà plutôt faible de ses neurones...

JPEG - 52.6 ko

C’est pourtant vrai qu’il est beau gosse, du moins si on est sensible au genre de beauté qu’on retrouve de nos jours dans les émissions de téléréalité... mais c’est un peu léger pour incarner un héros tel qu’Hercule, censé avoir réalisé 12 travaux qui sont autant de missions impossibles. D’ailleurs, en parlant de ça, il faut préciser que le film n’en relate qu’un seul, celui du Lion de Némée. Et encore, la scène passe presque inaperçue tant ce malheureux lion, qui ne présente aucune caractéristique exceptionnelle, semble inoffensif...

JPEG - 97.2 ko

En revanche, les scènes d’action mettant Hercule aux prises avec différentes adversaires, plus ou moins nombreux, s’étirent en longueur, avec une utilisation quasi-systématique des ralentis, procédé qui, lorsqu’on en abuse ainsi perd rapidement de son efficacité pour devenir redevenir ridicule !

Mais le ridicule ne tue pas et Renny Harlin, relativement bon spécialiste des films d’action*, auquel on doit querlques films fantastiques tels que Prison, Le Cauchemar de Freddy, Peur Bleue, l’Exorciste Au Commencement et Le Pacte Du Sang, n’hésite pas à multiplier les emprunts à 300, à Gladiator et même au mythe de Samson (et au film de Cecil B. DeMille sorti en 1949) lors de cette scène dans laquelle Hercule se libère en faisant s’écrouler les colonnes auxquelles il était attaché** !

JPEG - 91.4 ko

On donnera quand même au film un bon point pour son scénario, même s’il est directement inspiré de la mythologie et comporte donc, à ce titre, tous les classiques de la tragédie grecque : tromperies, traîtrises et petits meurtres en famille (le mari qui tue sa femme, le fils qui tue son père, le frère qui tue son frère), tout cela à cause d’un dieu qui ne cesse de multiplier les coucheries avec des mortelles. Cela (et les 70 millions de dollars de budget) rend le film regardable, d’autant que les autres acteurs tirent plutôt bien leur épingle du jeu (en tout cas, mieux que Kellan Lutz), même s’ils sont pour la plupart issus de l’univers des séries télé. Mais espérons quand même que les producteurs n’avaient pas en tête une saga sur le thème des 12 travaux d’Hercule***...

Cliquer ici pour commander le DVD ou le Blu-ray sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne


* même s’il a signé le plus film mauvais de la saga Die Hard (58 Minutes Pour Vivre)...

** Hercule avait pourtant les cheveux courts...

*** Parce que je ne me vois pas chroniquer les 11 suivants ! Espérons aussi que le Hercule de Brett Ratner avec Dwayne Johnson sera meilleur.



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite