Acriboréa T3 & T4 - Des Millions De Soleils - Les Nuées -- Votre note ?


Acriboréa T3 & T4 - Des Millions De Soleils - Les Nuées

Sylvain Cordurié & Stéphane Créty
mercredi 11 février 2015
par Didier GIRAUD
popularité : 5%

Ca ne s’arrange pas pour les humains. A quelques heure de l’arrivée de la deuxième vague et ses 12 millions de colons, les autochtones du système de Ruivivar renversent la situation en leur faveur, attaquant le centre de commandement terrien et le vaisseau amiral. Ensemble, les nominoss, les thaumas et les Phasmides menacent les humains génocide. Alors que la deuxième vague est anéantie, le colonel Palliger et les 12 "incertains" se retrouvent sur Hope, la mal-nommée car la plus hostile des planètes du système, sur laquelle les phasmides ont pris le contrôle mental des colons humains. Et sur Acriboréa, attaquée par les Nominoss, cela ne va guère mieux. Partout, les humains sont menacés...

Le moins qu’on puisse dire est qu’on ne s’ennuie pas une seule seconde avec ces deux tomes de la saga Acriboréa ! Les combats spatiaux succèdent aux combats opposant humains et aliens sur les différentes planètes du système et on comprend désormais que les autochtones de Ruivivar avaient un plan parfaitement préparé, qui ne laissent aucun espoir aux humains... Partout, les terriens cèdent du terrain et peu à peu l’action se concentre sur les quelques rescapés qui se retrouvent sur Hope.

Du point de vue du scénario, on laisse un peu de côté certains des aspects vus dans les deux premiers albums, le projet de "Destinage" et le Rempart... ce qui est assez logique compte tenu du chaos dans lequel sont désormais plongés les terriens, mais ce qui réduit le scénario à un enchaînement de batailles et de combats.

JPEG - 197.8 ko

Cela dit, les batailles et les combats en question ne manquent pas d’intérêt ! Cordurié ne manque pas d’idées pour les pimenter à la sauce SF moderne et les dessins de Créty sont tout simplement superbes, parfois même exceptionnels. Le design des différents vaisseaux, le dessin des créatures extra-terrestre sur Hope, les expressions et les regards des personnages, les planches foisonnant de détails et magnifiquement encrées... ça frôle la perfection et on se prend à rêver en imaginant ce que cela pourrait donner sur grand écran !

C’est même presque trop, car on retrouve dans ces deux albums la quasi-totalité des éléments que la SF moderne a popularisé, qu’il s’agisse de super-pouvoirs, de nanotechnologies, d’hyper-propulsion ou de parasites psychiques (et j’en oublie) ! Mais on n’ira quand même pas jusqu’à se plaindre d’une trop grande richesse du scénario... En fait, le seul véritable regret qu’on puisse avoir concerne les personnages, auxquels Cordurié ne semble guère s’intéresser. Aucun d’eux ne se distingue véritablement des autres et aucun d’eux n’est réellement attachant. Du coup, on suit leurs aventures avec un certain détachement, avec curiosité mais sans suspense, quoi qu’il puisse leur arriver.

Mais bon... lorsque l’humanité est menacée de génocide, peut-on se passionner pour le destin de quelques individus ? Et à ce stade, comment résister à l’envie de lire le cinquième et dernier volume de la saga ?

Cliquer ici pour commander les albums sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite