Infini -- Votre note ?


Infini

Shane Abbess
mercredi 11 novembre 2015
par Didier GIRAUD
popularité : 13%

Au 23ème siècle, la technologie du Slipstream, une forme de téléportation particulièrement dangereuse, permet à l’humanité d’exploiter des ressources minières un peu partout dans l’espace. Pour la plupart des terriens, les missions dans l’espace constituent le seul moyen de sortir de la misère. C’est la raison pour laquelle Whit Carmichael rejoint une unité de sauvetage, afin d’assurer un avenir à lui-même et à sa femme enceinte. Mais sa première mission tourne mal. Une équipe de retour, dont les membres semblent devenus fous, déclenche une procédure d’urgence et Carmichael se retrouve téléporté sur la station la plus éloignée de l’univers, Infini. Une équipe de secours est alors envoyée sur la station, sur laquelle a eu lieu récemment une catastrophe...

Réalisé par Shane Abbess sur un scénario de Shane Abbess et produit par... Shane Abbess, Infini fait partie de ces premiers films qui donnent furieusement envie de suivre la carrière de leur auteur ! Un auteur qui a sans doute lu et regardé pas mal de SF. Car il y a sans aucun doute un peu de The Thing, un peu d’Alien et peut-être aussi un peu de [Event Horizon->46 dans Infini.

JPEG - 36.6 ko

Il y a beaucoup d’idées dans Infini, qui n’ont rien de nouveau dans la SF mais qui, réunies par Shane Abbess, forment un ensemble plutôt cohérent. Une téléportation sans doute vaguement inspirée de la théorie quantique, un contexte économique incitant le héros à risquer sa vie dans des missions dangereuses, une station aussi isolée qu’extrêmement éloigné et située au bord du néant, une menace biologique capable de prendre possession d’un être humain voire de le répliquer...

En fait, si le film n’a pas rencontré le succès escompté, c’est sans doute parce que Shane Abbess n’est pas allé jusqu’au bout de sa démarche. Il aurait sans doute pu simplifier son scénario, notamment au début du film, assez confus. Ou alors, il aurait dû aller plus loin et mieux exploiter l’idée de la dilatation temporelle, par exemple. Faire plus simple pour gagner en efficacité et en crédibilité, ou plus complexe pour devenir culte, peut-être...

JPEG - 53.3 ko

En l’état, Infini est une bonne, voire très bonne série B, constitué à 80% de scènes très classiques pour un film à suspense se déroulant dans l’espace. Les effets spéciaux du film, eux aussi très classiques, sont d’un niveau correct et la réalisation de Shane Abbess s’avère plutôt bien maîtrisée, avec des acteurs peu connus mais qui semblent très impliqués, à l’image d’un Daniel MacPherson, qui interprète son personnage de Whit Carmichael avec beaucoup d’intensité.

Mais alors qu’Infini aurait facilement pu tomber dans le genre "zombies de l’espace", c’est surtout sa fin qui tire le film vers le haut. Car sans cela, il aurait eu simplement l’air d’une pâle copie de The Thing ou d’Alien. Mais Shane Abbess a fait le choix d’un fin intelligente et originale, qu’il serait dommage de dévoiler ici, mais qui renvoie à un des grands thèmes de la SF, qui est celui de la communication avec une entité extra-terrestre. Car après tout, quel est le scénario le plus probable : que notre premier contact se fasse avec une race plus ou moins humanoïde ayant appris notre langue en écoutant nos ondes radio (ou dont on décoderait le langage avec nos ordinateurs), ou bien avec une forme de vie tellement différente de la nôtre que toute forme de compréhension semblerait impossible ?

JPEG - 46.8 ko

C’est finalement la question que pose Infini, avec une réponse plutôt optimiste et qui nous change agréablement de toutes ces fins stéréotypées et uniquement destinées à laisser la porte ouverte à une suite ! On attendra donc avec impatience et curiosité le prochain film de Shane Abbess...

Cliquer ici pour commander le Blu-ray ou le DVD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Documents joints

MPEG4 - 13.5 Mo
MPEG4 - 13.5 Mo

Agenda

<<

2017

>>

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite