Wind Chill -- Votre note ?
7 votes


Wind Chill

Grogory Jacobs
lundi 19 mai 2008
par Didier Giraud
popularité : 8%

Oubliez tous les clichés du genre : Wind Chill n’est pas un film d’horreur, ni même un film d’adolescents "classique". Cela commence comme un road movie qui nous emmènerait sur une fausse piste, celle d’un ado amoureux transi, dérangé et peut être pervers ... jusqu’à cette sortie d’une route secondaire enneigée, qui marque le début d’une longue, très longue nuit de suspense et de terreur.

Bande annonce IMG/flv/WindChill.flv

Gregory Jacobs, pour son premier film, fait preuve d’une étonnante maîtrise. Il sait où il va, il sait où il veut nous emmener et comment nous y emmener. Il n’y a dans Wind Chill ni effets spéciaux tapageurs, ni de ces scènes d’horreur sadiques si à la mode aujourd’hui et même pas de sang ... si ce n’est celui dans les urines du héros, qu’on ne distingue d’ailleurs même pas, la quasi-totalité du film étant réalisée dans des tons bleutés évoquant le froid et la nuit.

C’est tout juste si on aperçoit le sac de nourriture oublié sur le parking, ou encore ces quelques croix le long de la route, peu de temps avant l’accident... de même qu’on distingue mal ces ombres passant parfois, floues, au second plan.

Ce hui-clos dans une voiture immobilisée dans la neige peut nous rappeler Cujo (d’après le roman de Stephen King) ou encore Duel, de Spielberg, dont Wind Chill est proche par l’habileté de son scénario et la précision de sa réalisation.

JPEG - 44.9 ko

On se souvient aussi d’Un Jour Sans Fin, et surtout de cette scéne hallucinante et cauchemardesque de l’Antre de la Folie, de Carpenter, dans lequel le héros essayait de s’échapper en voiture d’un étrange village, poursuivi par ses habitants, et qui finissait immanquablement par revenir à son point de départ.

Il y a un peu de tout cela dans Wind Chill... et très peu d’explications. on n’en apprendra que très peu, à la fin du film, sur ces prêtres retrouvés morts, sur ce sheriff serial killer et sur ses victimes anonymes... et c’est très bien ainsi. Pourquoi devrait-on trouver une explication rationnelle à ce qui est irrationnel, après tout ?

JPEG - 31.1 ko

Wind Chill, en résumé, fait partie de ces bonnes surprise, hélas trop rares, qui nous changent agréablement de la production standardisée. Une bonne surprise qui fera descendre la température ambiante chez vous de quelques degrés ... et vous donnera peut être quelques frissons, qui sait ?

Commander le DVD ou le Blu-Ray sur Amazon et soutenir les Mondes Etranges !

Infos sur l’achat en ligne



Agenda

<<

2018

>>

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite