Le Pouvoir de la Force -- Votre note ?


Le Pouvoir de la Force

Sean Williams
mercredi 30 septembre 2009
par Didier Giraud
popularité : 12%

Il y a un énorme trou dans la saga Star Wars, une période d’une vingtaine d’années dont on ne sait rien, ou presque : celle qui démarre lorsqu’Annakin devient Vador et se termine lorsque Luke rencontre D2R2 et C3PO. Récemment, il semblerait que George Lucas a donné son accord pour qu’on commence à combler ce vide. Il y a d’abord eu Dark Lord : l’Ascension de Dark Vador (roman de James Luceno), puis il y a eu le jeu Le Pouvoir de la Force, qui nous proposait de nous mettre dans la peau de l’Apprenti de Vador et d’assister à la naissance de la rebellion...

Dark Vador joue un jeu dangereux. En principe, il ne peut y avoir que deux Sith, le Maître et son apprenti, ce dernier n’étant pas censé avoir à son tour un apprenti. Mais il est dans la nature des apprentis Sith de trahir leur Maître et il n’est donc pas si étonnant que ça de voir Vador former en secret un apprenti et comploter contre l’empereur lui-même ! Après tout, n’avait-il pas proposé un marché semblable à Luke, dans L’Empire Contre-Attaque ?

Et même lorsque l’empereur découvre l’existence de cet apprenti secret et oblige Vador à le tuer, ce dernier fait en sorte de le ressusciter. Il donne alors à son apprenti l’ordre de créer une diversion en rassemblant une armée qui s’opposera à l’empereur. Mais la "mort" de ce dernier a laissé des traces et à force de cotoyer les "gentils", il va finir par se poser des questions ...

De manière assez intelligente, le scénario du Pouvoir de la Force nous montre comment les forces du mal scient elles-mêmes la branche sur laquelle elles sont assises. De la trahison élevée au rang de valeur suprême, il ne pouvait rien sortir de bon et à force de comploter, cela finit par se retourner contre vous ! La naissance de la rebellion est donc une jolie leçon de morale. Et c’est évidemment un plaisir de rencontrer une Leia jeune mais dékà très déterminée, ainsi que son père Bail Organa et bien d’autres personnages de la saga.

Jusque là, et sur le fond, rien à dire. Sur la forme en revanche, c’est une autre paire de manches... Qu’un jeu vidéo soit constitué d’ine succession de missions consistant à dégommer un maximum de wookies, de contrebandiers, de stormtroopers et de divers aliens à la solde de Jedis en cavale (dans un premier temps) ou de l’empire (dans un second temps), rien de plus normal. C’est même un "plus", pour un jeu, de bénéficier d’un scénario aussi élaboré, mis en valeur par des passages cinématiques.

Pour un roman, en revanche, ces successions d’acrobaties et d’actions d’éclat réalisées au moyen de la Force, ainsi que de tueries (car c’est quand même bien de ça qu’il s’agit) s’avèrent rapidement lassantes !

Mais il y a pire... Car dans cette saga Star Wars jusque là très cohérente, il y avait certes des Jedis ou des Siths plus doués que d’autres. Mais là, avec l’apprenti de Vador, on atteint un niveau qu’on n’aurait même pas imaginé auparavant, puisqu’il semble plus puissant que Luke, Obi-Wan, Yoda, Vador et l’Empereur réunis ... Pensez donc : Luke ne parvenait même pas, lors de sa formation, à soulever un simple X-Wing, alors que lui s’avère capable de déplacer un destroyer impérial !

Répétons-le encore une fois : ce qui peut rendre un jeu vidéo particulièrement "jouissif" ne rend pas nécesairement un roman intéressant ... On se demande d’ailleurs comment George Lucas et son comité de lecture (je suppose qu’il y en a un ...) ont pu laisser passer ça ! C’est non seulement ridicule, mais en plus on en viendrait à croire que le "Côté Obscur" est nettement plus puissant que "Côté Lumineux"...

Heureusement pour la cohérence de la saga, l’apprenti en question finit par mourir. Vador va donc devoir continuer à servir son maître, en attendant que Luke grandisse...

Cliquer ici pour commander le livre sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Agenda

<<

2018

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite