L’Homme Infini -- Votre note ?
5 votes


L’Homme Infini

Daniel F. Galouye
jeudi 22 septembre 2011
par giraud
popularité : 7%

Alors qu’ils mènent des recherches sur l’expansion de l’univers, des scientifiques tentent de trouver la source de particules récemment créées... et découvrent qu’elles émanent d’un homme, un certain Bradford qui va être immédiatement placé sous étroite surveillance ! Pour certains, son corps est le réceptacle de la force de création de l’univers. Mais pour d’autres, il est Dieu ! Et pour tous, il est évidemment extrêmement dangereux. Instable psychologiquement et inconscient de sa puissance, il arrive en effet à Bradford de modifier involontairement la valeur de Pi, ou de faire disparaître une planète du système solaire... Le psychologue chargé de le suivre et de le surveiller parviendra-t-il à éviter le pire ? A moins qu’il n’ait lui-même une idée derrière la tête ...

Etonnant, surprenant, audacieux, voire choquant, peut être, pour certains... les adjectifs ne manquent pas pour qualifier ce roman de Daniel F. Galouye. La SF nous a habitués à différents scénarios plus ou moins probables de fin du monde... mais là, c’est de la fin de l’univers qu’il s’agit et à ma connaissance, elle n’avait jamais été abordée sous cet angle.

C’est à se demander, d’ailleurs, quelle était véritablement l’intention de l’auteur en écrivant ce roman. Le fait que le dépositaire de la force créatrice de l’univers soit soumis à une thérapie avec un psy, l’idée délirante de cette secte des adorateurs de Drofdarb (Bradford à l’envers...) à la limite de la caricature, les tentatives désespérées du psy pour manipuler l’esprit de son "patient", l’idée même que le créateur de l’univers (à supposer qu’il en existe un) puisse se sentir déprimé et dépassé par la complexité de son oeuvre... tout cela relève davantage, sinon de l’humour, du moins de l’ironie grinçante. Daniel F. Galouye aurait-il voulu au travers de ce roman stigmatiser certaines attitudes et comportements de ses contemporains ? Possible, mais pas certain, le roman étant écrit dans un style des plus sérieux, avec en outre une fin pas vraiment optimiste...

Quoi qu’il en soit, l’amateur de SF pure et de spéculations des plus audacieuses en aura pour son argent, avec la remise en cause progressive de la plupart des lois les plus basiques de la nature (modification de la constante Pi, des lois de probabilité et même de causalité)... Une fois de plus, on constate que Daniel F. Galouye n’est jamais aussi à l’aise que lorsqu’il s’agit, comme dans Simulacron 3 par exemple, de proposer à ses lecteurs des perspectives vertigineuses et ahurissantes !

Mais attention quand même : une des lois des plus tenaces est que toute force a son contraire et que chaque action entraîne une réaction. Alors si la force de création est à l’oeuvre sur notre planète ...

Cliquer ici pour commander le roman sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Agenda

<<

2018

>>

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite