American Nightmare (The Purge) -- Votre note ?
8 votes


American Nightmare (The Purge)

James DeMonaco
samedi 21 décembre 2013
par Didier GIRAUD
popularité : 8%

En 2022, les Etats Unis sont dirigés par les Nouveaux Pères Fondateurs. Chaque année, pendant 12 heures, il n’y a plus ni loi, ni police, les pompiers ne répondent plus et les hôpitaux sont fermés. C’est la Purge, le moment des règlements de comptes et tout - ou presque - est permis et même recommandé. Surtout le meurtre, qui permet de purifier son âme de toute haine et rancoeur pour l’année à venir. Le moment venu , James Sandin, riche spécialiste en systèmes de sécurité, enclenche celui qui doit protéger sa maison et sa famille pendant la Purge. Mais le petit ami de sa fille Zoey, s’est introduit dans la maison. Et lorsque son fils Charlie voit sur les écrans vidéo un homme blessé frapper à leur porte en implorant leur aide, il décide de déverrouiller le système de sécurité pour le laisser entrer. Mais ceux qui le poursuivent sont prêts à tout pour l’achever...

American nightmare IMG/flv/AmericanNightmare.flv

Si on se réfère à l’affiche du film, son titre des plus ordinaires et son accroche un peu ringarde ("une nuit par an le crime est légal, ils ont une nuit pour survivre"), on se dit que voilà un n-ième film dans lequel des ados vont se trucider de différente manières, toutes plus horrifantes les une que les autres... mais pas du tout. C’est de SF qu’il s’agit, ou plus précisément d’anticipation et de dystopie.

JPEG - 65.5 ko

Le film ne s’apesantit pas sur l’environnement politique, économique et social de cette amérique dirigée par de "nouveaux pères fondateurs" dont on ne sait rien... Mais les quelques détails qui nous sont fournis sont suffisamment explicites. Le taux de criminalité est au plus bas (les meurtres commis lors de la Purge ne sont évidemment pas pris en compte !), les prisons sont vides et le taux de chômage n’est que de 1%. Le crime est légal pendant la Purge... mais il est interdit de s’en prendre aux hauts fonctionnaires de l’Etat. Et en pratique, les familles les plus riches restent à l’abri, bien protégés par de coûteux systèmes de sécurité. Les victimes de la Purge sont donc les plus défavorisés...

Tout cela, le film ne le montre pas, puisque l’action se déroule intégralement dans la maison d’une riche famille, qui se retrouve accidentellement assiégée par une bande de jeunes gens issus eux aussi de milieux très favorisés ! Seul le personnage de l’intrus rappelle que sont les chômeurs et autres SDF qui sont les principales victimes de la Purge... Mais c’est peut être mieux et plus efficace, finalement, de suggérer la véritable horreur que de la montrer.

JPEG - 66.8 ko

Si on réfléchit bien, le scénario imaginé par James DeMonaco n’est finalement qu’une allégorie de la société américaine. Avec son système ultra-libéral et en l’absence de toute protection sociale, tous ceux qui sont en bas de l’échelle sociale sont, depuis plusieurs dizaines d’années maintenant, menacés par la famine, la maladie et une mort prématurée. Et il suffit de voir l’opposition farouche de la moitié de la population américaine (celle qui vote Républicain) à la mise en place d’un système public d’assurance maladie pour comprendre que le film reflète la téalité de leur pensée profonde : seuls les plus aptes survivent, les autres méritent ce qui leur arrive et mieux vaut se débarrasser d’eux...

Sur la forme, le film propose un suspense plutôt efficace, même si on sent souvent venir les "rebondissements" du scénario. La réalisation est très correcte, sans être géniale. Mais toujours un plaisir de voir deux acteurs tels qu’Ethan Hawke (Bienvenue à Gattaca, Daybreakers, Total Recall, Sinister) et Lena Headey (Game Of Thrones, Les Chroniques de Sarah Connor. Cette dernière est même plutôt surprenante dans le rôle, inhabituel, d’une femme très ordinaire.

JPEG - 50.5 ko

Et sur le fond, difficile de faire mieux. C’est peut-être la raison pour laquelle ce film au budget de 3 millions de dollars a réalisé près de 100 millions de recettes ! Du coup, on aura probablement droit à une suite... qui sera sans doute bien plus spectaculaire et bien moins intéressante !

Cliquer ici pour commander le DVD ou le Blu-ray sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite