Joe Dante -- Votre note ?


Joe Dante

Le grand mélangeur de genres
mercredi 11 juin 2008
par Didier Giraud
popularité : 11%

Le public américain est parfois désespérant... Il aime les films formatés et prévisibles, du genre de ceux que peut réaliser Michael Bay par exemple (Armageddon, Transformers), et boude souvent ceux qui sortent un tant soit peu des sentiers battus. De ce fait, les mélange de genres que tente régulièrement Joe Dante passent assez mal aux Etats Unis, alors que les nombres d’entrées enregistrés par ses films en Europe et notamment en France sont comparativement bien meilleurs !

Comme beaucoup d’autres (Sam Raimi, Wes Craven, Tobe Hooper …) Joe Dante a démarré sa carrière avec un film d’horreur à petit budget, devenu mondialement célèbre : Piranhas, en 1978.

Il enchaîne 3 ans plus tard avec Hurlements, un autre film d’horreur, sur le thème du loup-garou, réalisé avec une bonne dose d’humour noir et de bons effets spéciaux, ce qui lui vaut de remporter le Prix de la Critique au Festival d’Avoriaz en 1981.

Du coup, Spielberg lui propose en 1982 de réaliser un des quatre segments (le troisème, It’s A Good Life) du film La Quatrième Dimension, en hommage à la série du même nom.

Et en 1984, il réalise Gremlins. Cette histoire de Nöel, à moitié terrifiante et à moitié humoristique, remporte un succès mondial, et les Gizmo envahissent les magasins de jouets et les chambres des enfants… et Joe Dante fait désormais partie de la « dream team » qui gravite autour de Spielberg, en compagnie de Robert Zemeckis, Tobe Hooper, Richard Donner, John Landis…

L’année suivante, Joe Dante tente à nouveau le mélange des genres avec Explorers, une comédie d’aventures de Science Fiction pour enfants. Est-ce la faute de producteurs trop pressés ? Le film a semble-t-il été bouclé à la hâte. Quoi qu’il en soit, c’est un échec commercial.

Mais Joe Dante va tenter de rebondir en 1987 avec l’Aventure Intérieure, une excellente comédie de Science Fiction, avec des effets spéciaux remarquables (qui remportent d’ailleurs un Oscar) … mais le public américain n’est pas au rendez-vous.

A ce stade, les studios ne lui font plus confiance, et il va devoir utiliser une bonne vieille méthode qui a plus d’une fois fait ses preuves, celle de la suite : c’est ainsi qu’il réalise Gremlins 2 en 1990. Mais il faut bien avouer que le résultat n’est pas à la hauteur du premier. L’équilibre un peu « magique » du premier film est rompu et cette nouvelle génération de Gremlins semble n’être qu’une caricature grossière vulgaire de la première.

Il faudra ensuite attendre 8 ans avant de retrouver Joe Dante avec Small Soldiers qui mélange une fois de plus les genres, entre fantastique, film pour la jeunesse et film de guerre. Mais une fois de plus, les résultats commerciaux ne sont pas à la hauteur des espoirs des producteurs.

Pourtant en 2003, il réalise Les Looney Tunes Passent à l’Action, un film à gros budget ( 80 millions de dollars !) mélangeant l’animation et les véritables acteurs, à la façon de Qui Veut la Peau de Roger Rabbit ou de Space Jam, rempli de références cinématographiques. Et encore une fois, il passe à côté du succès…

Reverra-t-on Joe Dante aux manettes d’un film prochainement ? Il faut l’espérer, car succès commerciaux ou pas, ses films valent la peine d’être vus !



Agenda

<<

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite