Terre Vagabonde (The Wandering Earth) -- Votre note ?


Terre Vagabonde (The Wandering Earth)

Frant Gwo
dimanche 23 octobre 2022
par Didier GIRAUD
popularité : 5%

Le soleil vit ses derniers instants et menace de désintégrer la totalité du système solaire. Pour faire face à la menace, les nations de la terre s’unissent autour du projet "wandering earth" afin de construire des dizaines de milliers de propulseurs à fusion qui déplaceront la terre jusqu’au système le plus proche, Alpha du Centaure, au terme d’un voyage de 2500 ans. Mais à l’approche de Jupiter, des secousses sismiques provoquent des pannes dans un grand nombre de réacteurs et la terre risque d’être aspirée par la gravitation de la planète géante. Liu Qi et sa soeur Han Duoduo, emprisonnés pour être sortis illégalement à la surface pour fêter le nouvel an chinois, se retrouvent mêlés à une opération de sauvetage visant à réparer un des propulseurs. Pendant ce temps, leur père, parti de nombreuses années auparavant pour la station spatiale permettant à la terre de naviguer dans l’espace et sur le point de rentrer, reçoit l’ordre d’abandonner la terre pour assurer la survie de l’humanité...

Le moins qu’on puisse dire est que le cinéma chinois de SF est très mal, voire pas du tout connu en occident et en France. Les oeuvres de Liu Cixin viennent à peine d’être traduites et reconnues (notamment par un prix Hugo pour Le Problème à Trois Corps) et même s’il est question d’une adaptation sous forme de série, The Wandering Earth restera sans doute dans l’histoire comme le premier film chinois de SF à rencontrer une audience internationale.

Pour celles et ceux que cela intéresse, avant d’être un film, The Wandering Earth a été une nouvelle d’une cinquantaine de page, que vous pouvez désormais lire dans L’Equateur d’Einstein, le recueil de ses nouvelles publié par Actes Sud. Vous pouvez aussi lire sa version BD, La Terre Vagabonde publiée par Delcourt dans son excellente collection "Les Futurs de Liu Cixin" (qui comptera à terme une quinzaine de titres).

JPEG - 87.1 ko

Mais venant au film au lui-même, deuxième de tous les temps au box-office chinois, et troisième film au niveau mondial pour ses recettes en 2019, pas très loin derrière Captain Marvel et Avengers : Endgame. Rien que ça !

Avec un budget de blockbuster selon les normes chinoises, mais très raisonnable pour Hollywood (50 millions de dollars "seulement"), le réalisateur nous offre des images réellement bluffantes. On a droit à tout : de gigantesques cités souterraines, une terre gelée à la façon d’un Snowpiercer, une station spatiale gigantesque (intérieur et extérieur), des véhicules monstrueux, des images de Jupiter et bien entendu des scènes d’action et de catastrophes en tous genres...

Car même si The Wandering Earth est un film de SF, il a été conçu et réalisé avant tout comme un film catastrophe. L’approche de Jupiter, dans la nouvelle, n’était qu’un épisode finalement assez insignifiant. Les scénaristes (ils s’y sont mis à sept !) ont toutefois choisi d’en faire le coeur du film, selon un schéma bien connu et finalement assez hollywoodien que n’auraient pas renié un Roland Emmerich ou un Michael Bay...

JPEG - 87.1 ko

Il n’en reste pas moins qu’en tant que film catastrophe, The Wandering Earth est unique. Et en tant que film de SF aussi ! On a déjà connu une Lune vagabonde (la série Cosmos 1999, qui ne nous rajeunit pas), des vaisseaux générationnels (avec Aniara, récemment et dans une moindre mesure Passengers), mais une terre se déplaçant dans l’espace, à ma connaissance, c’est une première. Et rien que pour cela, le film mérite d’être vu.

Les acteurs, évidemment, sont autant d’illustres inconnus à nos yeux occidentaux. Pour autant, reconnaissons qu’ils font le job, sans la naïveté qu’on a pu parfois pu reprocher aux acteurs asiatiques, notamment japonais, dans le passé. Mais appartenir au même "continent" ne signifie pas partager la même culture. Et finalement, n’en déplaise peut-être aux autorités chinoises, The Wandering Earth est sans doute beaucoup plus proche du cinéma d’Hollywood que de celui de Hong Kong !

JPEG - 61.1 ko

Mais la vraie bonne nouvelle, c’est que ce succès de The Wandering Earth ouvre non seulement la voie à une suite, prévue pour 2023 (ce qui n’a rien d’aberrant par rapport à, la nouvelle de Liu Cixin) et, au delà, à tout ce que la SF chinoise peut proposer d’intéressant. Et on n’est sans doute pas au bout de nos (bonnes) surprise, car Liu Cixin n’est sans doute pas le seul bon auteur de SF en Chine, sur 1 milliard et demi (à la louche) d’habitants !

On regrettera juste, à ce stade, l’absence d’une version française, d’autant que les sous-titres, incrustés sur les images du film (et non sur une bande noire en dessous) sont parfois très difficiles à lire, en petits caractères blancs sur fond blanc...

Cliquer ici pour commander le Blu-ray ou le DVD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Documents joints

MPEG4 - 14.1 Mo
MPEG4 - 14.1 Mo

Agenda

<<

2024

>>

<<

Février

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite