Les Sorcières d’Eastwick -- Votre note ?
3 votes


Les Sorcières d’Eastwick

George Miller
mercredi 29 octobre 2008
par Didier Giraud
popularité : 12%

En 1987, George Miller venait d’achever avec Mad Max 3 sa trilogie du guerrier de la route, et il était temps pour lui de passer à autre chose. Quant à Jack Nicholson, il n’avait pas encore interprèté le Joker dans le Batman de 1989... mais on peut parier que son rôle de Daryl Van Horne dans les Sorcières d’Eastwick aura contribué à donner des idées à Tim Burton. Car ici comme dans Batman, Nicholson en fait des tonnes... et c’est un vrai régal !

Bande annonce IMG/flv/SorcieresdEastwick.flv

Susan Sarandon, Michele Pfeiffer et Cher sont trois femmes qui s’ennuient dans la petite ville d’Eastwick. Ces trois "desperate housewives" avant l’heure, descendantes de sorcières autrefois brûlées, ignorent tout ou presque de leurs pouvoirs. Lors d’une soirée un peu trop arrosée, elles évoquent et invoquent l’homme idéal ... qui ne tarde pas à arriver en ville, sous les traits de Jack Nicholson. C’est le début pour elles de la réalisation de tous leurs désirs, même les plus secrets. Mais elles ne tarderont pas à découvrir que leur homme idéal cache en réalité un véritable démon et peut être même pire que cela ...

JPEG - 4.1 ko

Tiré d’un roman de John Updike, le film restitue fidèlement sa critique douce-amère des moeurs des américaines au début des années 80. La libération sexuelle est certes passée par là, mais les femmes savent-elles mieux ce qu’elles veulent ? Pas évident, au vu des Sorcières d’Eastwick ! Cela dit, les hommes en prennent aussi pour leur grade... Car Jack Nicholson ne reste pas très longtemps l’homme idéal qu’elles avaient imaginé, et le bel et élégant gentleman qui les séduit ne tarde pas à se tranformer en une créature hirsute, ignoble et malfaisante !

JPEG - 2.6 ko

Le fantastique, la sorcellerie, le côté démoniaque de Jack Nicholson ... tout cela n’est qu’un prétexte à un scénario qui n’épargne rien ni personne. Au delà des relations hommes / femmes, l’amérique profonde en prend un coup, la religion aussi... Mais tout cela passe comme une lettre à la poste, sans la moindre lourdeur, grâce à un humour - certes pas toujours du meilleur goût - mais toujours présent et efficace, notamment grâce au formidable talent des interprètes (avec une mention spéciale pour Nicholson, absolument phénoménal), et d’un réalisateur qui démontre qu’il est aussi à l’aise pour diriger des acteurs que des voitures ...

Ajoutez à cela quelques scènes d’anthologie (notamment celle des cerises ...) et une musique signée John Williams, et vous obtenez un divertissement haut de gamme, drôle et enlevé, avec en filigrane une critique assez bien vue de la société de l’époque. Et tout cela n’a pas pris une seule ride !

Commander le DVD ou le Blu-Ray sur Amazon et soutenir les Mondes Etranges !

Infos sur l’achat en ligne



Agenda

<<

2018

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite