Les Mondes Macabres -- Votre note ?
2 votes


Les Mondes Macabres

Richard Matheson
dimanche 10 mai 2009
par Didier Giraud
popularité : 5%

Comme l’explique très bien Alain Dorémieux dans sa préface et ses commentaires, Matheson cache bien son jeu. On croit avoir affaire à un écrivain de Science Fiction... alors que c’est le fantastique et l’horreur qui le fascinent ! On croit avoir sous les yeux un texte simple, facile à lire ... alors qu’il s’agit d’un redoutable exercice de style. Matheson brouille les pistes, à tous les niveaux. Et tout ça pourquoi ? Le plus souvent, pour nous livrer une fin totalement inattendue !

Vous ne retrouverez pas dans ce recueil de nouvelles le célébrissime Journal d’un Monstre, ni le fameux Distributeur ni Duel, la nouvelle dont l’adaptation cinématographique a lancé la carrière de Spielberg... Vous y trouverez en revanche celle qui a indirectement donné son titre au recuei : Danse Macabre, qui a été récemment adaptée par Tobe Hooper dans un épide des Masters Of Horror.

Mais au delà ce ces chefs d’oeuvre entrés dans l’histoire, vous découvrirez que Matheson, dans ces nouvelles écriites en 1950 et 1970, fait preuve d’un modernisme étonnant. A quelques détails près qui ont évidemment vieilli, on ne peut s’empêcher en lisant les textes de Matheson de penser à certains films récents, des chefs d’oeuvre de la SF pour la plupart !

Franchement, ne retrouve-t-on pas dans "Quand Le Veilleur S’endort" (écrit en 1950 !) l’idée de base du scénario de Matrix ?

Et n’y a-t-il pas un peu de Dark City dans Une Maison de Haut Vol ?

Pour les autres ... ceux qui se souviennent de La Quatrième Dimension retrouveront avec plaisir des nouvelles qui semblent avoir été ciselées pour coller aux exigences de cette série mythique, comme Escamotage, Une Histoire Mémorable, Jours Disparus, Au Bord du Précipice ou Nef de Mort. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Matheson a signé bon nombre des scénarii de la série ! La Quatrième Dimension avait en effet un format très particulier, de 20 minutes ...et Matheson avait pour habitude de recherche l’impact, l’effet maximum avec un minimum de mots ! Les deux étaient faits pour se rencontrer ...

Mais il serait injuste de ne pas mentionner l’humour que l’on retrouve dans quelques unes des nouvelles de ce recueil. Un humour très "mathesonnien", souvent assez noir, souvent mysogine aussi, comme dans Mamour Quand Tu Es Près De Moi, Cycle de Survie ou encore Appuyez Sur Le Bouton...

Alors pour ceux d’entre vous qui n’aiment pas le romans, qui ont du mal avec les textes de 200 ou 300 pages... plutôt que de lire Je Suis Une Légende, L’Homme Qui Rétrécit, La Maison des Damnés ou Hypnose, jetez vous sur les nouvelles de Matheson, un des maîtres du genre !

Cliquer ici pour commander le livre sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite