Réalité Virtuelle -- Votre note ?
5 votes


Réalité Virtuelle

lundi 10 mai 2010
par Didier Giraud
popularité : 3%

Voilà un thème dont la Science Fiction s’est emparée tardivement. Et pour cause, pour une fois, les écrivains de SF n’avaient pas vu venir le coup et la fiction a en quelque sorte été dépassée par la réalité et surtout ... par le jeu vidéo, qui a popularisé cette technologie et cette expression ! Du coup, si on creuse un peu, on s’aperçoit que les oeuvres de SF traitant véritablement de ce sujet sont relativement rares...

Si on se limite à la définition moderne - et donc informatique - de la réalité virtuelle, en excluant notamment le domaine des illusions (pouvant être provoquées par des drogues notamment, par l’hypnose ou tout autre technique de manipulation psychique), on s’aperçoit que la plupart des romans ou films considérés comme traitant de la réalité virtuelle sont en fait à côté du sujet !

De ce point de vue là, les romans de Philip K. Dick (ainsi que les films qui s’en sont inspirés) n’ont rien à voir avec la réalité virtuelle. Dick s’interroge dans presque chacun de ses romans sur les rapports entre réalité et illusion, au travers de différents moyens (manipulations de la mémoire, drogues, androïdes "simulacres" ...), mais il n’a jamais approché le thème central de son oeuvre au travers des technologies informatiques.

De la même manière au cinéma, Tron qui est l’exemple même du film régulièrement cité dès qu’il est question de réalité virtuelle (et qui par ailleurs est un film remarquable à de nombreux égards) n’a rien à voir avec la réalité virtuelle, son héros étant physiquement transformé et envoyé dans l’univers de l’ordinateur. Strange Days (encore un excellent film) n’a pas non plus grand chose à voir avec la réalité virtuelle, puisque les utilisateurs de la technologie Squid ne peuvent que vivre passivement une expérience enregistrée sur le cerveau d’un autre, sans aucune possibilité d’interaction.

Qu’est ce que la réalité virtuelle ? Une technologie permettant à un être humain, au moyen d’une interface plus ou moins sophistiquée (cela va du casque et du gant jusqu’à l’implant permettant de relier directement le cerveau à l’ordinateur), d’évoluer et d’interagir au sein d’un univers virtuel géré informatiquement.

Certains réalisateurs, certains scénaristes ont utilisé la réalité virtuelle, comme élément accesoire et sans en faire le thème central de leurs films. On pourrait citer dans cette catégorie Le Cobaye, de Brett Leonard, inspiré d’une nouvelle de Stephen King ou encore Johnny Mnemonic, inspiré d’une nouvelle de William Gibson, le "pape" du mouvement cyberpunk.

Et n’en déplaise à certains, il se pourrait que le premier film traitant véritablement de la réalié virtuelle soit ... un manga, le fameux (pour les amateurs du genre) Ghost In The Shell, sorti en 1995. Et si on écarte ce film d’animation, le premier "vrai" film explorant ce thème de manière assez délirante serait alors Matrix, en 1998. Car il est clair qu’avec la trilogie des frères Wachowski, on est dans le virtuel jusqu’au cou !

Il en va de même avec avec eXistenZ du génial David Cronenberg, qui remontait avec ce film aux sources : les siennes avec ses fantasmes mêlant la technologie à la biologie, et celles de la réalité virtuelle, puisqu’eXistenZ est un jeu vidéo...

Passé presque inaperçu à cause de Matrix et d’eXistenZ, Passé Virtuel est un petit bijou qui traite de la réalité virtuelle avec beaucoup de subtilité et d’intelligence ... mais il faut dire que le film est inspiré du roman Simulacron 3, de Daniel F. Galouye qui est en littérature la référence du genre et qui fut publié en ... 1964 !

Et en 2001, Mamoru Oshii, créateur de Ghost In The Shell revenait à la charge avec le formidable Avalon, encore un jeu vidéo ... comme dans Ultimate Game en 2009, un film d’action qui est peut être aussi, paradoxalement, le plus réaliste - et le plus inquiétant - quant aux conséquences de la réalité virtuelle sur notre vie dans le monde virtuel ...

A ce stade, on peut se creuser la tête, mais on a plus ou moins fait le tour de la question ! Etonnant, non ? Et en littérature, c’est encore pire... Quant au jeu vidéo, il s’intéresse désormais davantage aux simulations (Les Sim’s en étant un des exemples les plus représentatifs) qu’à la réalité virtuelle. Pourtant, la technologie était déjà bien au point dans les années 90 (je me souviens d’ailleurs avoir testé un shoot’em up avec casque et gant dans une salle de jeux à Londres)... malheureusement, si la réalité virtuelle en 2D fonctionne bien, il semblerait que le cerveau humain, allié à l’oreille interne, supporte assez mal la réalité virtuelle en 3D avec des effets secondaires assez désagréables, pour le joueur comme pour son entourage ...

C’est peut être pour ça, finalement, que la SF a laissé la réalité virtuelle de côté, la jugeant sans avenir. Jusqu’à la prochaine évolution technologique ?



Commentaires  (fermé)

Logo de Didier Giraud
vendredi 14 mai 2010 à 23h11, par  Didier Giraud

Oui !!! Sleep Dealer !!! Comment ai-je pu l’oublier celui-là ? Moi, je l’aime bien, avec en plus son petit côté "altermondialiste". Ben X, en revanche ...je ne connais pas etje me mets à sa recherche !

Logo de mullinski
vendredi 14 mai 2010 à 16h51, par  mullinski

Encore une excellent synthèse d’un thème qui m’est cher.

Deux remarques pour éventuellement compléter le tableau :

1) Concernant "Ghost in the shell" et "Matrix", il est de notoriété publique que les frères Wachowski ont toujours déclaré s’être inspiré du film d’Oshii, au moins pour le premier épisode de leur trilogie, tant sur la mise en scène que sur le fond.

2) J’ajouterai deux films passés totalement inaperçus et abordant la réalité virtuelle : le belge flamand "Ben X" et le mexicain "Sleep Dealer". Dans le premier, un jeune garçon quasi-autiste se plonge dans le monde virtuel de son jeu vidéo, et va tirer parti de ce que lui apporte ce monde virtuel pour faire évoluer le monde réel (mais je n’en dis pas plus). Excellent film, loin des stéréotypes sur les jeux vidéos. Dans "Sleep Dealer", les américains en avaient rêvés : les travailleurs mexicains travaillent virtuellement aux États-Unis, tout en restant physiquement au Mexique ! Avouez que ça donne envie de voir le film. Malheureusement, en dehors de cet excellent point de départ, on a affaire à un film à petit budget, assez bancal, mais à voir malgré tout par curiosité (ou par obligation si l’on souhaite faire le tour de la question)...

Il existe certainement d’autres films abordant le sujet, mais ce sont les seuls qui me viennent maintenant à l’esprit (et les seuls que j’ai vu) ^^

Merci Mr Giraud !

Agenda

<<

2019

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite