Ghost in the Shell (Manga) -- Votre note ?
39 votes


Ghost in the Shell (Manga)

Mamoru Oshii
dimanche 27 janvier 2008
par Joe Black
popularité : 3%

"Ghost : terme qui désigne la partie humaine du corps qui renferme l’identité. Inventé afin d’éviter la confusion avec l’âme, terme antérieur à l’ère cybernétique."

2029, une société où l’homme est dépassé dans un monde avancé à la technologie omniprésente... mais malgré la technologie, les travers de l’homme sont toujours présents : terrorisme, tensions entre les nations, mensonges d’états, rivalité entre services de police...

Bande annonce IMG/flv/GhostInTheShell.flv

Le major Motoko Kusanagi est membre d’une unité spéciale ;
Cette femme est en fait une cyborg ; quelques cellules humaines de son ancien corps humain ont été greffées dans le "ghost" de ce corps mécanique, très perfectionné et aux capacités surhumaines étonnantes ;
Avec son collègue Batou, lui aussi cyborg des forces spéciales, elle est sur les traces du Puppet Master, un mystérieux pirate informatique soupçonné de terrorisme, manipulations politiques, détournements boursiers...
Son enquête va l’amener à s’interroger sur la notion de vie, sur la condition humaine et sur sa condition de cyborg...

Ghost in the Shell est l’adaptation d’un manga original du mangaka (dessinateur de manga) Masamune Shirow, réalisée par Mamoru Oshii ;
Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’univers des mangas, les mangas sont des bandes dessinées venues du Japon (c’est un peu l’équivalent des Comics américains) ;
Il s’agit bien ici d’une bande dessinée animée, une japanimation, mais au format film (projection cinéma).

Masamune Shirow a choisi une femme forte comme héroïne (c’est d’ailleurs l’actrice Tania Torrens la voix de L. Ripley dans Alien, Sigourney Weaver, qui double ce personnage) ;
Ce n’est sûrement pas un hasard puisqu’il est question ici de rapport à la vie, d’évolution d’espèce, de renaissance...

A travers la technologie, la condition de cyborg (une part homme, une part machine), le film s’interroge sur la notion d’être humain.
L’avènement d’une intelligence artificielle autonome ou plutôt d’une nouvelle forme de vie, est prétexte à réaliser une introspection sur l’être humain, sa conscience (son "ghost") et son corps (sa coquille).
On sent d’ailleurs une certaine influence bouddhiste dans la philosophie de ce film.

Dans la lignée de l’ambiance cyberpunk de Blade Runner (qui a servi à Masamune Shirow de source d’inspiration), Ghost in the Shell pourrait être un prélude à l’univers futuriste de Matrix (d’ailleurs les frères Larry et Andy Wachowski reconnaissent s’en être inspirés).
Je trouve même qu’il explore beaucoup mieux que Matrix le coté psychologique et questionnement philosophique, en passant par des chemins où Matrix ne va pas du tout.
A signaler enfin, toujours dans la lignée de l’avènement de l’intelligence artificielle, l’excellent I ROBOT d’Alex Proyas entre polar SF et film d’action ;

Coté réalisation, l’avantage du manga (du dessin), c’est la maîtrise et la précision des scènes où tout est vraiment contrôlé au trait près, des décors aux personnages... et de ce coté là, le souci du détail, des dessins soignés de qualité... Ghost in the Shell est digne d’un film (voir mieux) !)
On doit également au réalisateur Mamoru Oshii : le trés bon manga "Jin Roh, La Brigade des Loups", et le film surprenant Avalon.

L’ambiance visuelle de la mégalopole avec des teintes allant du gris-vert au bleu ainsi qu’une bande son très "nippone" de Kenji Kawai, un célèbre compositeur japonais, donnent une certaine esthétique, un charme au film.

A noter quand même pour les âmes sensibles, il y a certains passages "assez crus"... mais il ne s’agit pas de violence gratuite ;
Ces scènes contribuent à installer "l’ambiance déshumanisée" de ce futur, et dans certains cas, la "psychologie" de la cyborg héroïne...

Coté doublage, beaucoup de voix connues, notamment :

— l’héroïne le Major Motoko Kusanagi a la voix de Tania Torrens (Lieutenant Ripley d’Alien, Sigourney Weaver)
— Batou qui a la voix de Daniel Beretta (Arnold Schwarzenegger dans plusieurs films)
— Nakamura avec la voix de Pierre Hatet (le "Doc" Emmett Brown de Retour vers le Futur, Christopher Lloyd)
et d’autres...

Signalons enfin que Ghost in the Shell a donné une suite "Innocence : Ghost in the Shell 2" et une série "Ghost in the Shell : Stand Alone Complex".

Vous l’avez compris Ghost in the Shell s’attaque à des thèmes difficiles car assez compliqués à retranscrire simplement...
Il pose des questions, suscite notre interrogation sur le sujet mais ne cherche pas à apporter des réponses toutes faites...

Pour être franc, si l’univers du manga vous rebute, je ne suis pas sûr que cette oeuvre vous aidera à l’apprécier tant elle peut sembler complexe ; donc je ne le conseillerai pas comme un "premier" manga, mais Ghost in the Shell est quand même une oeuvre incontournable de la science fiction.

Pour finir, un commentaire de James Cameron sur ce film lors de sa sortie :
"Ghost in the Shell est un film visionnaire, une stupéfiante oeuvre de fiction spéculative" ;


Jetez un oeil à la bande annonce de fan, elle donne une bonne idée du film et elle est beaucoup mieux que le trailer officiel !



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite