Silent Running (Et la Terre Survivra) -- Votre note ?
4 votes


Silent Running (Et la Terre Survivra)

Douglas Trumbull
vendredi 8 avril 2011
par giraud
popularité : 6%

Dans un avenir assez éloigné, la vie végétale a disparu de la surface de la planète. Un programme destiné à reboiser la Terre est en cours, au moyen de serres géantes en orbite dans l’espace. Malheureusement, le programme est abandonné, les vaisseaux spatiaux participant au programme devant retrouver un usage commercial. Parmi les 4 hommes composant l’équipage du Valley Forge, l’un d’eux, Freeman Lowell, refuse d’obéir aux ordres. Il élimine les trois autres et se retrouve seul avec trois drones qui vont devenir ses compagnons. Il n’a qu’une seule idée en tête : préserver sa fôret...

Silent running IMG/flv/SilentRunning.flv

Lorsque le film démarre sur une musique douce de Joan Bez, avec des gros plans sur des fleurs et de jolis petits lapinous, on se dit qu’on est peut être mal barrés avec ce film sorti au début des années 70 !

Puis un plan allant en s’élargissent nous montre de quoi il s’agit, dévoilant les immenses vaisseaux spatiaux et leurs serres, sur une musique des plus macabres et une voix off qui fait la déclaration suivante :

"En ce premier jour d’un nouveau siècle nous demandons humblement pardon. Sur la Terre nous avons détruit toutes les forêts de ce qui était autrefois notre belle nation. Nous prions pour que les arbres qui survivent ici dans l’espace puissent un jour retourner sur cette terre maudite qui les a rejetés. En attendant ce jour de grâce, que Dieu bénisse ces jardins et ces hommes courageux qui dans les ténèbres du cosmos veillent sur les derniers vestiges du monde végétal."

Comme on dit : "ça calme"... Et à ce moment là du film, en principe, tout fan de SF qui se respecte est parcouru par un frisson !

JPEG - 57.5 ko

Douglas Trumbull, qui avait officié sur les effets spéciaux de 2001, l’Odyssée de l’Espace quelques temps auparavant, nous livre ici une oeuvre très personnelle, unique, atypique, forte et qui prendra sans doute, hélas, davantage de signification encore dans les années et les décennies à venir, au fur et à mesure de la dégradation de notre écologie.

Silent Running (parfois connu sous le titre "Et la terre Survivra") vaut autant par la beauté formelle de ses images et la perfection de ses effets spéciaux que par la qualité de son scénario écrit par Trumbull avec l’aide de deux jeunes scénaristes de talent, Michael Cimino et Steven Bochco (créateur de séries célèbres dans les années 80 et 90).

JPEG - 17.2 ko

La prestation inspirée de Bruce Dern mérite également d’être soulignée, d’autant que les deux tiers du film reposent presque intégralement sur ses épaules, après qu’il se soit débarrassé de ses équipiers (dont un certain Ron Rifkin, qui deviendra célèbre beaucoup plus tard dans le rôle d’Alvin Sloane, dans la série Alias).

Entouré de ses drones (qui ont un petit air de famille avec un certain droïde qui apparaîtra 5 années plus tard), Lowell va devoir tenter de survivre, d’échapper à la folie qui le guète et de préserver la forêt abritée par l’unique serre qu’il est parvenu à sauver de la destruction.

JPEG - 26.6 ko

Le film ne nous dit pas s’il y parviendra, dans un final superbe et émouvant, qui laisse cependant une petite place à l’espoir, résidant entre les mains d’un petit robot fragile programmé pour veiller sur une forêt dérivant dans l’espace comme une bouteille jetée à la mer...

Evidemment, les amateurs d’action, de combats spatiaux et d’effets pyrotechniques spectaculaires ne trouveront pas leur compte dans ce film au rythme parfois presque aussi lent que celui de 2001. En revanche, ceux qui apprécient la SF qui fait réfléchir en nous montrant, avec des hypothèses poussés à leurs extrêmes limites, à quoi pourrait ressembler notre avenir, ceux là devraient trouver leur bonheur avec Silent Running !

Cliquer ici pour commander le DVD ou le Blu-ray sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

lundi 20 juin 2011 à 19h47

Film injustement méconnu (honnêtement j’avais meme jamais entendu parlé) et c’est tres dommage... bien sûr la forme a un peu mal vieilli meme si certains effets speciaux sont toujours remarquables de "propreté" (on va dire), il y a quelques longueurs, quelques raccourcis et incohérences, mais ca n’occulte ni le propos de fond, ni les différentes qualités... Merci pour cette découverte !
Ce qui est vraiment dommage quand meme c’est surtout le passage de "grand n’importe quoi" où le jardin dépérit... qu’un astronaute expert en botanique n’arrive pas à reconnaitre des problemes de photosynthese et de photopériode dans cet environnement là, à savoir des domes dans l’espace aux confins du systeme solaire, dans sa grande périphérie, et meme dans l’ombre de saturne... sur des plantes tropicales en plus... franchement meme un jardinier amateur à la maternelle comprendrait ca... c’est meme etonnant que le jardin survive simplement sans apport de lumière artificielle... enfin no comment... si : ne pas s’arreter à ce detail là !

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite