Origine (Spirits of the Past) -- Votre note ?
9 votes


Origine (Spirits of the Past)

Keiichi Sugiyama
dimanche 4 septembre 2011
par Joe Black
popularité : 10%

"Il y a bien longtemps, une graine éveilla la forêt. La forêt engendra un monstre. Un monstre au souffle pourpre et aux larmes vertes qui tomba de la lune et sema la terreur parmi la population. Plus tard, une fois que les larmes du monstre eurent séché, les gens écoutèrent attentivement les voix de la foret..."

JPEG - 89.3 ko

Une mystérieuse explosion dans une base lunaire fait exploser la lune toute entière projetant du même coup une forme de vie sur la terre qui provoqua un cataclysme...

IMG/flv/Origine_-_bande_annonce.flv

300 ans plus tard, les quelques survivants se sont adaptés à un monde bouleversé: les villes sont dévastées, une forêt luxuriante et vivante a pris racine dans l'environnement, mais cette forêt est devenue une menace pour les hommes ! Elle est intelligente, elle rationne l'eau des hommes, eau qui est devenue du même coup un bien extrêmement précieux et rare qui sert au troc...

JPEG - 74.3 ko

Dans cet étrange univers, 2 camps ont émergé : la "Cité Neutre" qui regroupe des hommes tentant de survivre en faisant des concessions à la forêt, dont les mystérieux "cheveux gris", des êtres améliorés qui ont conçu cette nouvelle ville, et dont l’abus du pouvoir de la forêt les a conduit à se transformer progressivement en arbre ;

JPEG - 67.2 ko

Presque à son strict opposé, la nation militaire de Ragna refuse tout compromis et veut anéantir toute la forêt grâce à ses moyens militaires et technologiques, dont peut être une nouvelle arme dévastatrice...

JPEG - 86.6 ko

Dans les ruines de la ville, alors que Agito et Cain, 2 adolescents de la Cité Neutre, volent de l’eau à la forêt presque au nez des mystérieux druides, ils se retrouvent pourchassés par ces gardiens jusqu’aux anciens vestiges et découvrent bientôt une bien étrange capsule renfermant une jeune femme apparemment mis en état d’hibernation : Toola.

JPEG - 55.1 ko

Toola fait partie de l’ancien monde, le monde d’avant le grand cataclysme... Son père était un savant chef du Programme Ecologique Terrestre, il travaillait sur un projet de régénération de toute la planète terre, il en était au stade des expérimentations sur la base lunaire, nom de code ESTOC.
Devant cette nouvelle terre dévastée, Toola n’a qu’une idée : rendre à la terre sa "forme" d’avant, la forme de la nature de ses souvenirs et ESTOC peut éventuellement l’aider... mais est il vraiment possible et souhaitable de revenir à l’état passé ? ESTOC le peut il ? et qui est donc ce garçon trouvé en hibernation tout comme elle il y a 5 ans et qui fait désormais partie de l’armée de Ragna ?
Agito va aider Toola, mais pour ça il devra peut être pactiser avec la forêt et sceller son sort en devenant un "cheveux gris"...

JPEG - 62.3 ko




Mêlant habilement science fiction et fantastique, avec une pointe d’heroïc fantaisy, le début ne fait aucune fausse note et est même plutôt prometteur pour un amateur de l’étrange ! Il faut reconnaitre qu’il y a une forme de poésie et de sensibilité qui se dégage autant dans tout le récit apocalyptique, évidement dramatique, que dans ces magnifiques images... Ce qui est marquant ce sont les contrastes de ces paysages urbains avec toute cette haute technologie engloutie dans ces ruines, puis ces hommes survivants qui sont retournés à une vie simple primitive, et bien sûr les paysages de cette terre qui aurait retrouvé un état totalement sauvage, une nature omniprésente vraiment mise en valeur par des dessins magnifiques qui laissent rêveur... D’une certaine manière on retrouve le même émerveillement que produit James Cameron dans Avatar lorsqu’il nous présente les merveilles de la planète Pandora !

JPEG - 68.5 ko

Signe des temps, nous n’avons pas fini d’être abreuvé "d’écologie" dans le cinéma (à toutes les sauces pour le meilleur et le pire)... L’angle abordé ici est malgré tout assez orignal -film de 2006-, puisqu’il s’agit d’une catastrophe écologique certes d’origine humaine, mais elle est amenée par des plantes et un écosystème modifié (il s’agit d’une sorte de plantes transgéniques extrêmement améliorées et intelligentes) qui réussirait à se réapproprier la suprématie de la planète.

JPEG - 77.7 ko

Cependant le scénario affiche rapidement ses limites, quelques faiblesses et des raccourcis qui ont du mal à passer : écriture du scénario et des dialogues pas assez pointue, pas assez fouillée... résultat : des protagonistes qui n’ont pas d’intentions clairement bien définies, on a du mal à comprendre, les motivations profondes et réelles des uns et des autres, et à s’attacher à eux ; l’origine de Toola et son histoire sont vraiment bâclées, et du même coup toute l’histoire du Stayfield (le vaisseau capsule des survivants), tout cela est grandement "survolé en diagonale" (c’est dommage tellement ce personnage et son histoire aurait pu avoir de l’épaisseur dans cette oeuvre), le tout pour en arriver à la mise en place du projet ESTOC avec ce "volcan portable" qui est un peu beaucoup "alambiqué", sauf peut être pour les tout petits (moins de 10 ans)...

Pour ma part je regrette vraiment que cette oeuvre soit si "naïve"... ce coté "simplet" (surtout visible à la fin) n’est pas forcement un problème en soi (après tout on peut parler de "vision optimiste d’une nouvelle vie", simplement une forme de "logique d’adaptation" des personnages), mais ici la crédibilité globale de l’oeuvre vacille fortement et donc compromet tout le "réalisme", notamment au niveau de la psychologie des personnages : pas assez travaillée, elle donne trop d’accumulation de bonnes intentions et de la part de tout le monde comme par magie d’un coup à la fin au même moment, faut dire on a jamais vu ça ! à part peut être dans un épisode de OUI-OUI... et il reste au final une désagréable impression de brouillon, on insiste quand on devrait passer et on bâcle là où il faudrait au contraire développer...

C’est d’autant plus dommage, il faut reconnaitre que les dessinateurs se sont creusés la tête pour mettre en scène ce futur post apocalyptique, ça fourmille d’idées graphiques plutôt originales ! Dessins modernes à la palette graphique, effet "lissé propre", exit le grain, ajout d’images 3D : cet animé est en phase avec ce qui peut se faire de plus moderne en 2006 ! et le résultat est souvent esthétiquement très beau !

JPEG - 99.1 ko

Pour situer, les amateurs de jeux vidéo retrouveront une grande inspiration des graphismes du jeu Final Fantaisy 8 (les robots, les soldats, même l’ambiance a quelque chose de semblable... on est presque dans du copié collé ; il faut reconnaitre en tous cas que comme dans ce jeu les véhicules et autres robots sont très soignés).

JPEG - 65.3 ko

On a beaucoup comparé cette oeuvre également aux oeuvres de Miyazaki surtout au travers de ses consonances "écologiques" et poétiques... à vrai dire, autant niveau dessins (même avec la 3D et la palette graphique) comme sur le plan du scénario, on n’égale pas une oeuvre telle que Princesse Mononoké...

A noter un dernier point important : la bande originale est signée Taku Iwasaki ; son nom ne vous dit peut être rien, pourtant ce compositeur est probablement un des meilleurs compositeurs japonais des dernières décennies ! Moins connu que Kenji Kawai, compositeur célèbre pour sa bande originale d’Avalon, il partage avec lui un gout prononcé pour une musique orchestrale (très variée), il arrive à donner des mélodies qui collent parfaitement bien aux scènes et aux tripes, avec beaucoup de sensibilité ! autant à l’aise dans les scènes dramatiques, les scènes d’action ou plus intimes...
Même si dans cet animé elle est plutôt discrète, elle contribue à renforcer l’immersion dans cette oeuvre, un art dans lequel Iwasaki est très doué !

JPEG - 63.2 ko

Pour les fans de BO voici notamment 2 extraits présents dans Origine :
- Kokia - Chouwa oto with reflection (le générique et trailer)
- Giniro No Kami No Agito OST - Ragna Gun

Et pour vous convaincre des talents d’Iwasaki, dans un autre registre que Origine, il a aussi réalisé la bande originale de l’excellent OVA "Kenshin le vagabond le chapitre de la mémoire" (Samourai X : Trust & Betrayal) :
- The Wars of the Last Wolves
- Sound of Snow Falling
- In Memories KOTOWARI

Probablement parmi les meilleures bandes son des animés des dernières années... compositeur à suivre de près donc !

Cliquer ici pour commander le DVD ou le Blu-ray sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Agenda

<<

2018

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite