Les Quatre Fantastiques -- Votre note ?


Les Quatre Fantastiques

Josh Trank
vendredi 21 août 2015
par Didier GIRAUD
popularité : 13%

Le jeune surdoué Red Richards rêve depuis son enfance de mettre au point le premier téléporteur, avec l’aide de son ami Ben. Quelques années après ses premières expériences, le rêve est sur le point de devenir réalité, grâce à une fondation dirigée par le docteur Franklin Storm. Red reprend les travaux de Victor Von Doom, qui fait équipe avec lui. Ils sont rejoints par les deux enfants de Storm, Susan et Johnny, ainsi que par Ben. Leur premier essai est un succès : ils téléportent un singe sur une planète inconnue et le ramènent. Mais le projet est sur le point de leur échapper au profit de la NASA et de l’armée. Ils décident alors de devenir les premiers humains à utiliser la téléportation. Mais ce qu’ils vont trouver sur la planète va changer à jamais leur destin...

Pour dire les choses crument, l’idée de faire appel à un acteur noir pour interpréter le personnage de Johnny Storm est sans doute pour beaucoup dans les réactions plutôt négatives des fans des FF (Fantastic Four).

On se demande parfois ce qui peut traverser l’esprit des producteurs, des scénaristes ou des réalisateurs lorsqu’ils prennent ce type de décision. S’agit-il de faire dans le politiquement correct pour moderniser des comics créés au début des années 60, à une époque où on ne laissait aucune place aux minorités ? Ou bien s’agit-il d’une approche marketing visant à toucher une "cible" représentant plus d’un américain sur quatre ? On ne le saura sans doute jamais mais quoi qu’il en soit, pour les fans c’est perturbant... Un peu comme si on faisait appel à un acteur blanc pour un biopic de Martin Luther King ou de Mohamed Ali !

JPEG - 39.8 ko

Les fans ont également moyennement apprécié le choix d’acteurs à peine sortis de l’adolescence pour interpréter leurs personnages favoris. Il faut dire qu’à l’origine, Red, Susan (ou Jane dans les comics en VF) et Ben étaient des adultes mûrs (avec les fameuses tempes grisonnantes de Red), Johnny étant le seul personnage jeune, encore étudiant et insouciant. Sans doute ont-ils eu peur que leur héros soient transformés en personnages d’une saga pour ados comme il en existe tant aujourd’hui...

Pourtant, il faut bien avouer que ni le couleur de peau de Johnny, ni l’âge de ses amis ne posent le moindre problème, si on se donne la peine de regarder le film sans a priori. Car ce qui compte, c’est que les caractères des personnages et les relations qui les unissent soient préservés, fidèles à la version originale et c’est bien le cas. Johnny est bien le frère (adoptif) de Susan, Victor est bien jaloux de Red, Ben est bien l’ami de Red même s’il le rend responsable de son horrible transformation et il subit bien les plaisanteries et les moqueries d’un goût parfois douteux de Johnny qui, lui, continue de se passionner pour les voitures de sport et les sensations fortes.

JPEG - 44.8 ko

Le film est donc, d’une certaine façon, tout à fait fidèle aux comics. Le personnage de Franklin Storm était effectivement présent dès les premiers numéros et dans la version moderne de l’univers Marvel Ultimate, il était bien un scientifique impliqué dans le projet Baxter Building. Il en va de même pour le personnage de Victor Von Doom, qui était censé avoir étudié avec Red.

La version de Josh Trank se contente donc, d’une certaine manière, de remettre au goût du jour une histoire ayant pris, en 50 ans, quelques rides... ce qui explique notamment que le voyage dans l’espace (qui est devenu banal aujourd’hui) soit remplacé par une expérience de téléportation. Logique après tout, car à ce qu’on sait, aucun des astronautes revenus de l’espace n’a développé de super-pouvoirs grâce à d’hypothétiques "rayons cosmiques" ! Il fallait donc trouver autre chose.

Et même s’il y aurait beaucoup à dire sur les personnages (encore une fausse blonde pour interpréter Susan, Ben est beaucoup plus fluet sous sa forme humaine que dans les comics et est beaucoup plus "minéral" sous sa forme de Chose, Red porte des lunettes et Johnny est donc noir), le film fonctionne et la colle "prend" bien entre les quatre membres de la fameuse équipe, la première dans l’histoire de Marvel et celle ayant duré le plus longtemps !

JPEG - 40.4 ko

Les acteurs sont certes jeunes, mais ils sont loin d’être des inconnus. Miles Teller n’est autre que le Peter de la saga Hunger Games. Jamie Bell (Ben Grimm), devenu célèbre des son premier film Billy Elliott, a été vu dans La Tranchée, King Kong, Jumper et Snowpiercer. Kate Mara (Susan Storm) était aux génériques de Zoom : l’Académie Des Super-Héros et plus récemment de Transcendance. Quant à Toby Kebbell (Victor), on se souvient de lui dans L’Apprenti Sorcier, Prince Of Persia, La Colère Des Titans et La Planète Des Singes : L’Affrontement.

Avec un budget de plus de 120 millions de dollars et ces acteurs de talent Josh Trank, réalisateur du remarquable Chronicle (un film particulièrement original sur le thème des super-pouvoirs) nous offre un film qui n’ a rien à voir avec la version précédente des Quatre Fantastiques, qui mettait l’accent sur le côté humoristique de la série. Sa version, même aves des personnages plus jeunes, s’avère beaucoup plus sérieuse, plus grave, mais aussi plus réaliste et plus prenante. Elle est aussi plus orientée SF (et moins orientée Super-Héros) que les autres productions Marvel, mais ce n’est pas illogique pour un premier épisode... à supposer qu’il y en ait un second (ce qui n’est pas évident compte tenu du nombre d’entrées et de l’accueil de la critique).

Au chapitre des regrets, on pourra mentionner le fait qu’une fois de plus, on retrouve le personnage de Fatalis (ce n’était pourtant pas le seul ennemi des FF*)... mais à part ça, il n’y a vraiment rien à redire à ce film, qui n’a pas bénéficié de la promo qu’il aurait mérité et n’a hélas pas su trouver son public. Il ne reste plus qu’à espérer que les ventes de DVD seront meilleures, car il serait sans doute vraiment intéressant de voir la suite**...

Cliquer ici pour commander le Blu-ray ou le DVD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne


* pareil pour Spider Man, si on pouvait oublier le Bouffon Vert pour passer à autre chose, ce serait pas mal...

** en espérant que les scénaristes n’auront pas la mauvaise idée de (attention spoiler !) ressusciter Fatalis !



Documents joints

MPEG4 - 31.4 Mo
MPEG4 - 31.4 Mo

Agenda

<<

2017

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite