La Course A La Mort De L’An 2000 (Death Race 2000) -- Votre note ?
1 vote


La Course A La Mort De L’An 2000 (Death Race 2000)

Paul Bartel
mardi 8 septembre 2015
par Didier GIRAUD
popularité : 5%

A la fin du 20ème siècle, l’économie mondiale s’est écroulée et la planète est désormais dirigée par le chef d’un parti unique et fascisant... Pour distraire la population, un jeu sportif de télé-réalité particulièrement violent est organisé chaque année : une course entre 5 voitures qui doivent traverser les Etats Unis d’est en ouest et amasser le plus de points possible en... écrasant des piétons ! Cette année encore, le favori est le mystérieux Frankenstein, un concurrent masqué, rescapé des éditions précédentes, sauvé à plusieurs reprises de la mort par de nombreuses greffes. Il va devoir faire face à son rival "Mitraillette" Joe, mais aussi aux tentatives d’un petit groupe de résistants pour saboter la course...

Si on doit classer ce film (également connu en France sous le titre Les Seigneurs De La Route) dans la rubrique dédiée aux nanars, c’est en grande partie à cause de Roger Corman, producteur du film et grand spécialiste des séries B. Avec seulement 300 000 dollars de budget et quelques semaines pour réaliser son film, Paul Bartel a sans doute fait ce qu’il a pu tout en remplissant le cahier des charges d’un film d’exploitation... c’est ce qui explique les effets spéciaux miséreux du film (avec des voitures évoluant par moments en accéléré pour tenter de donner une impression de vitesse...), le look kitschissime des voitures, qui semblent avoir été peintes par un enfant de 6 ans, les passages pseudo-érotiques obligés qui ne servent à rien si ce n’est à casser le rythme du film, les dialogues parfois à la limite du ridicule.

JPEG - 44.3 ko

C’est dommage car pour le reste, le film aurait pu jouer dans la cour des grands, avec un bon scénario, des thèmes aussi intéressants que sérieux et une critique particulièrement sévère de la société américaine.

Paul Bartel a en effet choisi de jouer la carte de l’ultra-violence, de la violence à outrance et même de l’outrance tout court, avec son barème de points qui incite les concurrents à écraser de préférence des vieillards, des enfants en bas âge et des femmes ! On est, en théorie du moins, dans le même registre qu’ Orange Mécanique, Mad Max ou Rollerball, pour ne citer que des films de la même époque...

JPEG - 39.5 ko

De plus, le réalisateur n’est pas tendre avec la société américaine. Il s’en prend aux politiques, avec un régime ayant dérivé vers le fascisme, mais aussi aux médias, toujours prêts à tout (déjà !) pour faire de l’audimat (thème qui sera repris par des films tels que Le Prix Du Danger en France, Running Man ou The Truman Show aux Etats Unis)... et aux citoyens américains, vus dans le film comme tous complices, qu’il s’agisse des simples spectateurs ou de ceux qui vont jusqu’à participer en plaçant des victimes potentielles sur la route des concurrents (avec par exemple l’organisation du fameur "jour de l’euthanasie"). Bref, tout le monde en prend pour son grade, ce qui est plutôt réjouissant* !

JPEG - 53.2 ko

On n’est pas très loin, par moments, de l’humour corrosif d’un John Carpenter... Malheureusement, tout cela est gâché par la réalisation bâclée (pour les raisons évoquées au début de cette chronique). Du coup, tout ce qui aurait pu faire de ce film une oeuvre culte nous fait, au mieux, sourire. Des scènes qui auraient pu, par leur violence, faire date dans la SF, tombent complètement à l’eau dans un grand "flop", leur contenu tourné en ridicule par l’indigence des dialogues et de la réalisation. Dommage pour David Carradine et Sylvester Stallone, qui ne ressortent pas vraiment grandis de ce film...

Cliquer ici pour commander le Blu-ray ou le DVD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne


* Cette dimension provocatrice est complètement laissée de côté par le remake de Paul Anderson, Death Race, qui reste très politiquement correct, malheureusement...

Il est à signaler que le film de Paul Bartel a remporté la Licorne d’Or au Festival International du Film Fantastique et de SF de Paris en 1976. Il succédait aux Insectes de Feu (1975) et précédait Soudain Les Monstres, ce qui permet de relativiser...



Documents joints

MPEG4 - 3.8 Mo
MPEG4 - 3.8 Mo

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite