Sleepy Hollow -- Votre note ?
9 votes


Sleepy Hollow

Tim Burton
jeudi 25 novembre 2010
par Didier Giraud
popularité : 4%

Ichabod Crane est un jeune inspecteur de police de New York de la fin du XIXème siècle, persuadé que l’avenir est à la police scientifique et que ses supérieurs sont complètement dépassés ! Ces derniers, estimant qu’il mérite une leçon, l’envoient à Sleepy Hollow, un village au fin fond de la Nouvelle-Angleterre dans lequel trois corps ont été retrouvés décapités. D’après la légende, le coupable serait un redoutable cavalier, tué quelques années auparavant et revenant des enfers pour accomplir une mystérieuse vengeance ...

IMG/flv/SleepyHollow.flv

Trois après Mars Attacks, Tim Burton nous surprend à nouveau avec l’étonnant cocktail que constitue Sleepy Hollow.

Prenez une bonne dose de Johnny Depp, l’acteur fétiche du réalisateur (Edward Aux Mains d’Argent, Charlie et la Chocolaterie, Sweeney Todd, Alice au Pays des Merveilles), avec un peu de Christina Ricci, de Christopher Walken, de Martin Landau et de Christopher Lee ... et faites confiance à Johnny Depp pour composer un personnage aussi burlesquement maladroit que froidement déterminé, sorte de mélange entre le Jack Sparrow de Pirate des Caraïbes et un Sherlock Holmes débutant !

JPEG - 17.5 ko

Mélangez deux ingrédients habituellement incompatibles, la comédie et l’horreur et mélangez les très délicatement pour parvenir à provoquer chez le spectateur alternativement le rire et la peur ...

Ajoutez une beauté des images à couper le souffle. Attention, il ne s’agit pas ici d’un délire visuel façon Charlie et la Chocolaterie ou Alice au Pays des Merveilles, mais plutôt de décors et d’une photographie d’une relative sobriété, dans des tons sombres et bleutés comme si le film avait été réalisé au cours d’une nuit de pleine lune, baignant les acteurs dans une ambiance étrange et angoissante.

JPEG - 13.4 ko

Le résultat ? Un film hors normes, qui ne peut être comparé à aucun autre, si ce n’est, par moments, à ceux de Tim Burton, mais qui fonctionne parfaitement, aussi bien dans l’humour souvent très noir à la façon d’un Beetlejuice que dans l’horreur de ces décapitations à répétition (qui ne tombent cependant jamais dans le piège du gore grâce à une astuce scénaristique) annoncées par la légende de l’affiche en version originale : "heads will roll" (des têtes vont rouler) !

Comme dans Edward Aux Mains D’argent, Tim Burton fait la preuve avec Sleepy Hollow, s’il en était encore besoin, de la parfaite maîtrise de sa réalisation, de la subtilité de ses choix artistiques... et tout simplement de son amour d’un certain cinéma échappant à tout formatage. Une performance qu’il aura bien du mal, hélas, à renouveler par la suite ... Mais ça, c’est une autre histoire qui ne doit en rien gâcher notre plaisir de spectateur devant Sleepy Hollow !

Cliquer ici pour commander le DVD ou le Blu-ray sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Portfolio

JPEG - 15 ko

Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite