Les Gardiens De La Galaxie -- Votre note ?
4 votes


Les Gardiens De La Galaxie

James Gunn
lundi 1er septembre 2014
par Didier GIRAUD
popularité : 16%

Peter Quill, un terrien enlevé par des extra-terrestres lorsqu’il était enfant, est devenu Star-Lord, un aventurier pas si renommé que ça, mais qui a mis la main sur un objet convoité par des personnages parmi les plus redoutés de la galaxie. Arrêté puis envoyé à la prison de Kyln, il fait la connaissance d’autres aventuriers : Rocket, un raton-laveur génétiquement modifié, Groot, un humanoïde végétal, Drax le destructeur obsédé par l’idée de venger la mort de sa famille assassinée par Ronan l’Accusateur et Gamora, la fille adoptive du redoutable Thanos. Ensemble, ils s’évadent de Kyln et découvrent que l’objet volé par Star-Lord recèle une des gemmes de l’infini, qui peut conférer à son détenteur une incroyable puissance, une gemme convoitée par Thanos ainsi que Par Ronan, qui a l’intention de l’utiliser pour rayer de l’univers les habitants de la planète Xandar...

Les fans des comics Marvel s’attendaient à presque tout, sauf à ça. Après les X-Men, Spider-Man, Daredevil, Les Quatre Fantastiques, Ghost Rider, les Avengers (individuellement puis en tant que groupe), il restait encore un très, très grand nombre de héros prestigieux et populaires à adapter sur grand écran. Mais les Gardiens De La Galaxie... ?

Les Gardiens De La Galaxie figurent (ou plutôt figuraient...) en effet parmi les moins connus de l’univers Marvel. Pourtant, il y a eu deux équipes, rejointes plus ou moins durablement par de nombreux personnages... Mais il est vrai que leurs aventures, situées loin de la Terre, ont toujours été un petit peu en marge des principales intrigues de Marvel.

De la première équipe, les scénaristes n’ont gardé que le personnage de Yondu, qui croise donc dans le film ceux de la deuxième équipe, avec quelques exceptions quand même, la plus importante concernant Adam Warlock*, un personnage sans doute jugé trop complexe, du moins pour ce premier épisode, et qui en était quand même le leader !

JPEG - 61.2 ko

Mais il s’agissait pour Marvel Studios de lancer son space opera, son Star Wars et quel meilleur personnage pour cela que celui de Star-Lord tel qu’il est dans le film, réplique quasi-parfaite de ce gentil vaurien qu’était Han Solo ? Les scénaristes ont d’ailleurs poussé ce concept un peu plus loin puisque tous les membres des Gardiens De La Galaxie ont un côté un peu obscur, à l’exception peut-être de Groot... La dernière réplique du film est d’ailleurs très claire à ce sujet en résumant en quelques mots la position du groupe vis à vis du bien et du mal : "un peu des deux"...

Tout ça, évidemment, c’est du cinéma et on sait très bien que l’équipe optera toujours pour le bien ! Car c’est de cinéma familial qu’il s’agit et pas question pour les épisodes suivants d’obtenir un "rating" plus défavorable que le "PG-13"... Il est d’ailleurs étonnant que les producteurs n’aient pas fait en sorte d’obtenir un "PG" (comme Star Wars à l’époque) qui aurait élargi l’audience du film à de plus jeunes enfants, car il est clair que le choix de Rocket et Groot parmi les personnages principaux s’adressait à eux !

Pour en revenir au film, il faut bien avouer que Les Gardiens De La Galaxie réussit un véritable exploit : celui de fédérer tous les publics, ou presque. Fans de Marvel (ayant lu ou non les comics) ou pas, jeunes ou vieux, amateurs de SF ou pas, le films fait quasiment l’unanimité, ce qui est plutôt rare. Ce succès est à mettre au crédit d’un réalisateur que rien ne prédisposait, pourtant, à prendre les manettes d’un blockbuster à 170 millions de dollars tel que celui-ci. Réalisateur d’Horribilis, un petit film d’horreur plutôt trash et passé inaperçu, ainsi que de l’excellent Super, autre film indépendant dont le personnage principal était un super-héros sans pouvoirs et un peu ridicule, Gunn amène aux Gardiens De La Galaxie sa vision assez particulière et une bonne dose d’humour et de décalage.

JPEG - 60.1 ko

Le choix de la bande originale, notamment, composée uniquement de morceaux des années 60 et 70, est un véritable coup de génie, et donne au film une ambiance particulière et une véritable signature qui le distingue (et distinguera sans aucun doute ses suites) des autres productions du même genre, tout en rendant le héros du film encore un peu plus attachant (puisque ces musiques sont le seul élément le rattachant à son enfance).

Chris Pratt (déjà vu dans Wanted : Choisis Ton Destin dans le rôle plutôt antipathique du "meilleur ami" du héros) est d’ailleurs une autre bonne idée, mélange parfait de muscles, de bogossitude, de désinvolture et d’humour. On retrouve également avec plaisir Zoe Saldana, qui est décidement en train de se faire une sacrée réputation auprès des fans de SF après ses rôles dans Star Trek et Avatar, ainsi que Michael Rooker, que les fans de The Walking Dead connaissent bien et qui s’avère excellent dans le rôle de Yondu, comme Lee Pace dans celui de Ronan. A noter également les voix de Vin Diesel (Groot), Bradley Cooper (Rocket) et Josh Brolin (Thanos) sans oublier, blockbuster oblige, la présence de deux "monstres sacrés" hollywoodiens : Glenn Close (Nova Prime) et Benicio Del Toro (le Collectionneur). Et pour la petite histoire, on signalera l’inévitable (mais toujours appréciable) caméo de Stan Lee, celui plus inattendu de Nathan Fillion, ainsi que celui de Rob Zombie (un pote du réalisateur).

JPEG - 56 ko

On ne vous fera pas l’injure de vous dire que les effets spéciaux sont bons, ni que ça pète de partout sans aucun temps morts, que les personnages sont attachants, que le scénario est en béton armé (tout en étant sans véritable surprise)... c’est Marvel Studios, quand même !

Le seul regret qu’on puisse avoir en tant que fan des comics Marvel, c’est le sort réservé au personnage de Drax. Quasiment indestructible et doté d’une puissance faisant de lui l’égal d’un Hulk ou d’un Thor dans les comics, il n’est ici qu’une masse de muscles sans pouvoir particulier, interprété par un ex-catcheur... Ceux qui ont vu le film auront d’ailleurs peut-être remarqué qu’à l’exception de Groot, aucun des membres de l’équipe de possède le moindre super-pouvoir.

Heureusement, les fans ont de quoi se mettre sous la dent avec Ronan l’Accusateur, personnage essentiel de l’empire Kree et de l’univers Marvel, avec Thanos, avec Nebula, avec le Collectionneur (un des Doyens de la galaxie), avec les xandariens et le coprs des Nova... autant de créatures et de races extra-terrestres qu’on n’aurait jamais cru voir sur un écran !

JPEG - 39.8 ko

Tout ceci explique pourquoi Les Gardiens De La Galaxie sera sans doute LE carton de l’année, la grande question étant maintenant de savoir s’il battra les records établis par les Avengers.

Ah, j’allais oublier : pour tous ceux qui ont pris l’habitude de patienter jusqu’à la fin du générique pour avoir un indice quant au prochain personnage Marvel devant faire son apparition sur grand écran, il n’est pas absolument indispensable d’attendre, car vous risquez fort d’être déçu(e)...

Cliquer ici pour commander le DVD ou le Blu-ray sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne


* On peut aussi citer parmi les absents les personnages de Mantis et Spip.



Documents joints

MPEG4 - 26.8 Mo
MPEG4 - 26.8 Mo

Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2017

>>

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite