Scream -- Votre note ?
2 votes


Scream

Wes Craven
mercredi 19 octobre 2011
par giraud
popularité : 3%

Dans la petite ville de Woodsboro, un double meurtre particulièrement atroce est commis sur deux adolescents. Un an avant, la mère de Sidney Prescott avait été assassinée... mais le coupable, un certain Cotton Weary, est derrière les barreaux. Alors que les meurtres d’adolescents se succèdent, chacun devient un suspect en puissance, en particulier au lycée que fréquente Sidney. Car tout semble tourner autour d’elle...

Scream IMG/flv/Scream.flv

Qu’est ce qu’un slasher ? Un film dans lequel une série de personnages (généralement des adolescents) se font tuer les uns après les autres à l’arme blanche par un tueur, généralement masqué. Le genre avait connu ses heures de gloire avec le fameux Halloween, La Nuit des Masques de John Carpenter et ses suites, la saga des Vendredi 13 et celle des Freddy (dont le premier film, Les Griffes de La Nuit, avait déjà été réalisé par Wes Craven). Mais pour un bon film, combien de séries B médiocres ? Et si Halloween et Les Griffes De La Nuit ont permis de découvrir les talents de Jamie Lee Curtis et de Johnny Depp, c’est un peu l’exception qui confirme la règle du slasher de base : des acteurs inconnus, une réalisation sans imagination, un scénario prévisible...

Oubliez tout cela. Scream, c’est autre chose. Et si vous ne deviez regarder dans votre vie que 13 minutes d’un slasher, alors choisissez les 13 premières minutes de Scream, une scène de suspense, d’angoisse et d’horreur comme on en a rarement vu au cinéma, un véritable modèle du genre qui propule Wes Craven au rang des meilleurs réalisateurs du genre, à l’égal par exemple d’un Hitchcock dans Psychose avec sa scène de la douche. Ces 13 minutes là, vous pouvez vous les repasser en boucle plusieurs fois de suite avec toujours autant de plaisir !

JPEG - 21.1 ko

Le ton est donc donné, dès le début. Et le reste est du même niveau. A commencer par le casting. Avec Courteney Cox, alors en pleine gloire avec la série Friends (et déjà vue dans les années 80 dans l’excellente série Superminds), David Arquette (qui épousera Courteney Cox 3 ans plus tard...), Drew Barrymore (qui avait été la petite fille dans E.T.) mais aussi Matthew Lillard et ses yeux hallucinés (qu’on reverra notamment dans Wing Commander et les Scooby Doo), Rose McGowan (Charmed), l’excellent Liev Schreiber (même si on ne fait que l’apercevoir dans ce premier film de la saga) et même l’inoubliable et coolissime Henry Winkler, évidemment plus connu sous son surnom de Fonzie dans la série Happy Days... voilà un casting digne d’un blockbuster ! Du coup, on en oublierait presque Neve Campbell, qui incarne remarquablement l’héroïne de la saga, Sidney Prescott.

JPEG - 19.1 ko

Et le scénario est à la hauteur de la réalisation et du casting, avec des tiroirs, et des tiroirs à l’intérieur des tiroirs... difficile, pour ne pas dire impossible, de savoir où veut en venir le réalisateur.

Mais ce qui fait l’originalité et l’intérêt de Scream - en particulier pour les amateurs d’horreur - c’est bien évidemment le recul que prend Wes Craven en décortiquant les mécanismes (assez simples, cela dit) du genre... et en intégrant cette analyse au film, ce qui est encore plus fort, comme dans cette scène où l’on voit en parallèle un des personnages expliquer que les adolescents qui ont des relations sexuelles ne tardent pas à mourir... au moment même où Sidney Prescott vit sa première expérience avec son petit ami Billy.

Second degré... et presque 3ème degré puis Wes Craven en profite également pour rendre hommage à Halloween de Carpenter, dont la musique est utilisée dans le film par l’intermédiaire de la VHS que regardent les personnages, mais aussi pour glisser au passage qu’à l’exception du premier, les Freddy ne cassaient pas des briques, pour habiller un figurant avec le célèbre T-shirt rayé rouge et noir... Bref, c’est un pur régal pour les amateurs d’horreur.

JPEG - 17.9 ko

Et au delà de tout cela, on gardera en mémoire la réalisation sans faille de Wes Craven, véritablement inspiré sur ce film, dont le tueur masqué est par moments terrifiant, par moments presque comique par sa maladresse (il se prend à plusieurs reprises des portes dans la tronche, ce qui a d’ailleurs peut être inspiré les réalisateurs de Scary Movie)... une ambigüité qu’on retrouve à la fin du film, dans cette scène hallucinante où les assassins (oui, il n’y en a pas qu’un ...) se donnent mutuellement des coups de couteau pour faire croire qu’ils sont des victimes.

Ce n’est pas par hasard s’il y a eu un Scream 2, un Scream 3, un Scream 4 et un Scream 5 (série en cours) : des films qui possèdent pour la plupart de grandes qualités. Mais avec ce premier Scream, Wes Craven avait vraiment placé la barre très, très haut, faisant de son film une nouvelle référence du genre, très souvent copié mais jamais égalé à ce jour.

Cliquer ici pour commander le DVD ou le Blu-Ray sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite