Uwe Boll -- Votre note ?
3 votes


Uwe Boll

Le Domenech du cinéma allemand !
dimanche 20 décembre 2009
par Didier Giraud
popularité : 13%

Il est souvent comparé (par les journalistes en question ...) à Ed Wood, qui serait le plus mauvais réalisateur de tous les temps (et du célèbrissime nanar de SF Plan 9 From Outer Space). Il semble d’ailleurs avoir quelques points commun avec lui... notamment dans sa volonté féroce de réaliser des films, contre vents et marées et surtout contre les critiques. Il a aussi un don : celui d’arriver à convaincre des acteurs réputés et parfois excellents de venir travailler avec lui. Et il a une spécialité : l’adaptation au cinéma de jeux vidéo ! Un type sans doute plus complexe que ce qu’on peut imaginer ...

Le monde en général et le cinéma en particulier seraient sans doute moins intéressants sans des gens comme Uwe Boll pour venir secouer les conventions, les idées reçues, le politiquement correct ...

On aime ou on n’aime pas - et objectivement, il ya de vraies bonnes raisons de ne pas aimer - mais Uwe Boll a un grand mérite : il ne laisse pas indifférent et il a un certain courage de ses opinions et de ses provocations. Et il en joue d’ailleurs de manière assez habile pour faire parler de lui, en particulier sur le net.

Après quelques films plutôt intimistes réalisés au débuy des années 90, il prend le tournant de l’adaptation des jeux vidéo avec House of The Dead en 2003, dans lequel il parvient à entraîner Jurgen Prochnow (La Forteresse Noire, Dune, L’Antre de la Folie, Judge Dredd...), et Erica Durance (Loïs Lane dans Smallville).

Ca y est : uwe Boll a trouvé sa place, sa "niche" marketing, son créneau. Du coup, il récidive en 2005 avec Alone In The Dark, un des titres phares de l’histoire du jeu vidéo inspiré de l’univers de Lovecraft, avec Christian Slater en tête d’affiche. Le film n’est pas vraiment une réussite et donc pas vraiment un succès, mais pas un nanar non plus ...

Et la même année, il réalise Bloodrayne, dans lequel il réunit un casting de folie : Kristanna Loken (la T-X de Terminator 3), Géraldine Chaplin, Udo Kier, le rocker Meat Loaf (The Rocky Horror Picturre Show), Billy Zane (Le Cavalier du Diable, Le Fantôme du Bengale), Michelle Rodriguez (Resident Evil, Lost, The Breed, Avatar) et Ben Kingsley ! Cela n’empêche pas le film de récolter 6 nominations aux razzie awards ... mais il faut dire qu’Uwe Boll commence avec ce film à faire des siennes : il embauche pour jouer le rôle de prostituées ... de vraies prostituées, au motif qu’elles sont moins coûteuses que de véritables actrices !Evidemment, il y a de meilleurs moyens de se rendre populaire dans le milieu du cinéma ! Cela dit, l’histoire ne dit pas si Uwe Boll en a profité pour acquérir une certaine popularité dans le mieu des prostituées ...

En 2006, il persiste et signe et s’enferme dans son image de provocateur : il défie ses détracteurs à la boxe et déclare que "un poing dans la gueule, c’est le meilleur moyen d’aimer mes films" ! A cette époque, il semble donner dans une certaine forme de mégalomanie... à moins que tout cela soit calculé. Et rien ne semble le perturber, pas même un pétition sur internet rassemblant plus de 300 000 signatures exigeant qu’il arrête le cinéma !

D’ailleurs, en 2007, il signe ce qui est peut être à ce jour son meilleur film, King Rising (inspiré une nouvelle fois d’un jeu vidéo), avec Jason Statham, John Rhys-Davies, Ray Liotta, Ron Perlman, Burt Reynolds et à nouveau Kristanna Loken !

A ce stade ... je veux bien qu’on s’acharne sur un réalisateur, mais s’il était véritablement si nul, des acteurs tels que ceux cités ci-dessus accepteraient-ils de travailler sous sa direction ? On peut en douter ... Ni Ben Kingsley ni Billy Zane ni Géraldine Chaplin ni Ray Liotta ne sont réputés pour courir les cachetons !

Depuis, c’est vrai, il n’a plus fait grand chose. Il a tenté d’acheter les droits pour adapter l’univers Warcraft, mais l’éditeur du jeu lui a fait une réponse plutôt désagréable ; "Nous ne vendons pas les droits. Pas à vous. Surtout pas à vous !". Ca calmerait n’importe qui... mais pas Uwe Boll, qui s’est tourné vers Zombie Massacre pour sa prochaine adptation de jeu vidéo au cinéma, avec l’ambition d’en faire " un nouveau 28 Jours Plus Tard" !

Sacré Boll, il nous fera toujours rire :)



Commentaires  (fermé)

Logo de dr frankNfurter
dimanche 20 décembre 2009 à 11h01, par  dr frankNfurter

Ni Ben Kingsley ni Billy Zane ni Géraldine Chaplin ni Ray Liotta ne sont réputés pour courir les cachetons !

Oui sauf que là, ils sont venus cachetonner ! Ou alors faut qu’ils changent d’agent :-D

Effectivement, c’est surtout un provocateur ce Uwe, et rien d’autre. Il doit surtout sa "notoriété" grâce aux geeks qui supportent mal ses adaptations foirées.
Mais le mettre au niveau d’un Ed Wood... on se demande si les nerds qui ont comparés ces deux là, on déjà maté un film d’Ed Wood.

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite