James Cromwell -- Votre note ?
1 vote


James Cromwell

Le vieux sage de l’étrange
dimanche 15 mai 2011
par giraud
popularité : 6%

Il a une bonne tête, James Cromwell... et l’âge aidant, il a accumulé ces dernières années les rôles de "vieux sage". Directeur de prison humaniste, scientifique devenu philosophe, policier en retraite venant en aide à un jeune super-héros... James Cromwell n’en finit plus de traîner sa grande carcasse déguingandée dans les films de SF. Mais attention, avec un costume et une cravate, il peut aussi faire un excellent président des Etats Unis !

Pour sa quatrième apparition sur grand écran, James Cromwell fait la connaissance de la SF en 1983 avec L’Homme aux Deux Cerveaux, une comédie délirante plutôt réussie avec Steve Martin et Kathleen Turner.

Deux ans plus tard, il fait une autre apparition dans Explorers de Joe Dante.

Mais c’est surtout le rôle de Zefram Cochrane, dans Star Trek : Premier Contact en 1996, qui va le rendre célèbre auprès des fans de SF. Deux ans après avoir été le personnage humain principal de Babe, le cochon devenu fermier, il vole littéralement la vedette aux acteurs de la série en interprétant avec beaucoup de talent et de fantaise le génial inventeur du moteur à distorsion, alcoolique et amateur de rock ! Il avait d’ailleurs fait une première apparition dans la série en 1990 et retrouvera ce rôle en 2005 dans la série Star Trek Enterprise.

JPEG - 37.1 ko

En 1998, on le retrouve dans un rôle plus sérieux, celui d’un sénateur, père d’un astronaute, dans La Mutante 2. La même année, il fait également une apparition dans Deep Impact.

L’année suivante, il devient le directeur de la prison dans lequelle se déroule La Ligne Verte, la remarquable adaptation du roman à épisodes de Stephen King.

JPEG - 52.9 ko

En 2000, il retrouve un poste de direction, à la NASA cette fois, pour tenter (sans succès...) de diriger une équipe de vieilles têtes brûlées composée de Clint EastWood, Tommy Lee Jones, Donald Sutherland et James Garner dans Space Cow Boys !

En 2004, il interprète un personnage mythique pour les fans de SF, le docteur Alfred Lanning, père de la robotique, dans I, Robot d’Alex Proyas, aux côtés de Will Smith. Un personnage assez semblable à celui de Lionel Canter Dans Clones, avec Bruce Willis (2009) !

En 2004 toujours, il fait une apparition dans Salem, le remake des Vampires de Salem, d’après le roman de Stephen King.

En 2007 James Cromwell s’attaque à un autre mythe, des comics Marvel cette fois, avec le personnage de George Stacy, le père de Gwen, dans Spider-Man 3, de Sam Raimi.

Et comme à plus de 70 ans, James Cromwell contnue de tourner, il ne serait pas étonnant de le retrouver prochainement dans un de ces seconds rôles pour lequel on l’apprécie !



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite