The Batman -- Votre note ?
1 vote


The Batman

Matt Reeves
mardi 12 avril 2022
par Didier GIRAUD
popularité : 19%

A Gotham City, un nouveau tueur sévit, qui se fait appeler le Riddler. Sa première victime : le maire de Gotham, qui est retrouvé avec un message destiné à Batman. Peu après, c’est au tour d’un commissaire de police d’être retrouvé mort, avec un nouveau message pour Batman. A chaque fois, des énigmes mènent le justicier vers des preuves de la corruption des victimes du Riddler. D’autres meurtres suivent, qui l’amènent à chaque fois vers Carmine Falcone, un mafieux qui règne en maître sur Gotham depuis l’élimination de son concurrent Salvatore Maroni. Aidé de Selina Kyle, d’Alfred et du commissaire Gordon, Batman va peu à peu découvrir la vérité sur l’histoire de Gotham et de sa propre famille...

Les fans des comics consacrés à Batman le savent : un de ses pires / meilleurs ennemis, qui est peut-être celui qui le connaît le mieux, Ra’s Al Ghul, l’appelle souvent "détective". Ce surnom prend toute sa dimension dans ce film très noir, en forme d’enquête policière qui prend environ 2h30 sur les 3h que dure le film !

Cet aspect du personnage de Batman n’avait été exploré ni par Tim Burton, ni par Joel Schumacher qui avait pris sa suite dans les années 90, ni par Christopher Nolan dans sa trilogie récente du "Dark Knight". Ce nouvel angle, choisi par Matt Reeves, réalisateur et scénariste, apporte quelque chose de nouveau à ce personnage portant une cape, un masque et une quasi-armure, qui aurait pu apparaître pour la n-ième fois en guerrier virevoltant, distribuant des coups entre deux acrobaties improbables dans un film qui n’aurait été qu’un nouveau blockbuster de super-héros parmi d’autres...

JPEG - 31.3 ko

Mais The Batman va au delà du simple film de super-héros. De manière assez ironique, on pourrait comparer ce film à celui consacré récemment à son ennemi juré, le Joker. La performance d’acteur de Robert Pattinson, assez monolithique dans le film (comme tous ses prédecesseurs), gardant presque toujours les mâchoires serrées, est certes loin d’égaler celle de Joaquin Phoenix. Mais le soin apporté à la réalisation, à la photographie, avec des effets d’ombres et de lumières sur fond de pluie quasi perpétuelle, dans un film où on n’aperçoit que très peu (voire pas du tout) la lumière du jour, donne à The Batman une ambiance particulièrement sombre. Alliée à un scénario peut-être encore plus sombre que ceux de la trilogie du Dark Knight de Christopher Nolan, la réalisation de Matt Reeves (Cloverfield, Let Me In, Les deux derniers volets de la saga de La Planète des Singes) apporte un côté désespéré et presque désespérant qui colle parfaitement au personnage du Batman et d’un Bruce Wayne tel qu’on n’en avait encore jamais vu.

JPEG - 19.5 ko

De Michael Keaton à George Clooney en passant par Val Kilmer, Christian Bale et, dernièrement, Ben Affleck, nous avons eu droit à des interprétations relativement similaires de Bruce Wayne, milliardaire aussi à l’aise en société que solitaire et teigneux, une fois son costume revêtu. Aucun d’entre eux n’a jamais été aussi exubérant qu’un Tony Stark dans Iron Man, mais aucun n’avait été jusqu’alors aussi renfermé et rebelle que le Bruce Wayne de Robert Pattinson, refusant les mondanités, restant complètement décalé dans la haute société de Gotham. On oublie le Docteur Jekyll la journée et le Mister Hyde de la nuit : avec ou sans costume, ce nouveau Batman reste le même du matin jusqu’au soir... et jusqu’au matin suivant !

JPEG - 43.1 ko

Pour le reste, on reste dans un univers bien connu, avec des personnages iconiques tels que Salvatore Maroni et Carmine Facone, mais aussi Owald Cobblepott (alias Le Pingouin), sans oublier le "méchant" du film qui se fait appeler le Riddler (également connu sous le pseudo du Sphinx et sous l’identité d’Edward Nigma) et bien tendu les inévitables Jim Gordon et Alfred. Et le film introduit toutefois un vraie nouveauté, avec le personnage de Selina Kyle, fidèle aux comics modernes, avec une relation complexe entre Batman et Catwoman, entre le justicier inflexible et celle qui restera toujours une voleuse, et surtout avec une relation très charnelle (même si le film ne nous montre rien), au delà de la raison, entre deux personnes que tout oppose. S’il devait y avoir une suite à ce Batman, espérons que Selina Kyle fera partie de l’aventure et que la relation entre les deux sera approfondie.

JPEG - 37.4 ko

Mais tout cela ne fonctionnerait pas sans un casting de qualité et même si The Batman ne fait appel à aucun "monstre sacré" d’Hollywood, à la différence de la plupart des productions Marvel, il faut souligner les prestations de Zoey Kravitz (X-Men : Le Commencement, After Earth, Mad Max : Fury Road, Kin, Le Commencement, la trilogie des Animaux Fantastiques ainsi que celle de Divergente) dans le rôle de Catwoman, ainsi que celles de Jeffrey Wright (Westworld, Source Code, la saga Hunger Games) en Jim Gordon, de Paul Dano (Cow Boys et Envahisseurs, Looper) très crédible en psychopathe, de Colin Farrell absolument méconnaissable en Oswal Cobblepot, et d’Andy Serkis en Alfred !

JPEG - 45.5 ko

Avec ce Batman solidement ancré dans la réalité, sous ennemi farfelu et exubérant, sans scènes d’action spectaculaires, sans gadgets délirants, Matt Reeves renouvelle donc le personage de Batman. Il n’y a plus qu’à espérer que la suite (car il y en aura sans doute une) sera à la hauteur !

Cliquer ici pour commander le Blu-Ray ou le DVD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Documents joints

MPEG4 - 8.6 Mo
MPEG4 - 8.6 Mo

Agenda

<<

2022

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite